Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Caractères généraux de la comptabilité

Par   •  5 Octobre 2022  •  Cours  •  1 131 Mots (5 Pages)  •  48 Vues

Page 1 sur 5

 Comptabilité

Chapitre 1 : Caractères généraux de la comptabilité.

1. Rôles traditionnels

  • Calculer le résultat de l’exercice
  • Enregistrement des flux de l’entreprise dans l’ordre chronologique (Flux, toutes les opérations)

2. La comptabilité comme outils de gestion

  • Elle permet l’analyse comptable et financière en effectuant notamment un diagnostic sur le patrimoine de l’entreprise et sur sa rentabilité.

Rentabilité d’une entreprise c’est la capacité de l’entreprise à générer du profit. 

  • Elle permet de calculer les couts et les résultats analytiques
  • Elle permet la prévision et le contrôle

3. Les flux

I – Flux réels : Ils correspondent aux mouvements de biens et de services.

  • En amont : flux d’entrée (ex : achat de MP, marchandises, services provenant de fournisseur, services issus du personnel)
  • En aval : flux de sortie (ex : produits finis, marchandises, services envers les clients)

II – Flux financiers : Ils correspondent aux flux monétaires qui sont la contrepartie des flux réels.

  • En amont : flux de sortie (ex : règlement de fournisseur)
  • En aval : flux d’entrée (ex : règlement clients)

Remarque : Les flux financiers peuvent transiter par un compte de tiers lorsqu’il n’y a pas de règlement immédiat, c’est à dire dettes fournisseurs ou créances clients.

Remarque : A chaque flux réel correspond obligatoirement un flux financier ou un compte de tiers.

4. Le compte

Le compte est un tableau qui récapitule les mouvements de flux. Dans sa partie gauche au débit on trouve les emplois, dans sa partie droite au crédit on trouve les ressources. Pour chaque écriture on a emplois égal ressources.

Date

Libellé

Valeur

Date

Libellé

Valeur

19/09

4000

Total

Total

Si le compte est débité, c'est un emploi. S’il est crédité, c’est une ressource.

L'enregistrement des opérations comptables s'effectue quotidiennement dans l'ordre chronologique par la tenue d'un journal.

Ensuite ces écritures sont reportées au grand livre qui regroupe les comptes.

5. Le principe de la partie double

Pour chaque écriture, il y a au moins deux flux, il y a donc au moins 2 comptes. Il y a, à chaque fois emplois égal ressources, donc il y a forcément un compte débité et un compte crédité. Et dans tous les cas chaque écriture débit égal crédit.

EMPLOIS = RESOURCES donc DEBIT = CREDIT pour chaque écriture

6. Le regroupement des comptes

I – Les 2 grands documents de synthèse

Le bilan est un document de synthèse qui présente la valeur du patrimoine brut de l’entreprise à une date donnée, la présentation fait l’objet d’une double présentation :

 A gauche à l’actif, la composition, les emplois, qui se composent en deux grandes catégories :

  •  L’actif stable ou actif immobilisé (les immobilisations corporelles (valeur supérieure ou égale à 500€ HT) et incorporelles (brevets, logiciels) et immobilisations financières).
  • L’actif circulant : les stocks, les créances et les disponibilités (banque et caisse)

A droite au passif, l’origine, les ressources :

  • Les ressources propres :

Externes : ce sont les apports du/des propriétaires de l’entreprise  

Internes : ce sont les bénéfices générés par l’exploitation de l’entreprise (capitaux propres).

  • Les ressources étrangères, les emprunts auprès des organismes financiers, les dettes essentiellement auprès des fournisseurs.

Actif – passif permet d’équilibrer les emplois avec les ressources et donne le résultat comptable.

  • Le compte de résultat est un document de synthèse avec d’un côté l’ensemble des charges HT, de l’autre l’ensemble des produits HT enregistrés au cours de l’exercice comptable. La différence entre les produits et les charges donne le résultat comptable (bénéfice ou déficit).
  • Une charge, c’est un appauvrissement du patrimoine, c’est à dire tous les achats sauf les achats d’immobilisations, tous les frais, plus toutes les charges calculées (amortissements et provisions)

Remarque : une dépense n’est pas forcément une charge, une charge n’est pas nécessairement une dépense

...

Télécharger :   txt (6.6 Kb)   pdf (59.4 Kb)   docx (14.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club