Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

TP Hémolyse

Par   •  19 Octobre 2017  •  2 441 Mots (10 Pages)  •  184 Vues

Page 1 sur 10

...

Solutions testées

Osmolarité (mosmol/L)

Pression osmotique

(atm)

Concentration massique (g/L)

Sérum physiologique

314

7,98

9,2

NaCl 3 %o

102

2,59

3

NaCl 6%o

205

5,21

6

NaCl 9%o

307

7,80

9

NaCl 12 %o

412

10,47

12

Glucose

305

7,75

55

Urée

314

7,98

18,86

Glycérol

314

7,98

28,91

Plasma

314

7,98

/

- Exemple de calcul d’osmolarité pour la solution de NaCl à 9%o :

Osmolarité = molarité * nombre de particules dissociées

La solution est à 9%o : il y a 9g de NaCl pour 1000g d’eau, donc sa concentration massique est de 9g/L. Pour obtenir la concentration molaire, on divise la concentration massique par la masse molaire du NaCl :

Cm = = 0,1535 M[pic 1]

Osm = 0,157 * 2 = 0,307 osM

= 307 mosM

- Exemple de calcul de pression osmotique pour la solution de NaCl à 9%o :

Π = R*T*C

= 0,082*310*0,307

= 7,80 atm

- Exemple de calcul de la concentration massique de l’urée :

La solution d’urée est isoosmotique au plasma. L’osmolarité de plasma est équivalente à celle d’une solution de NaCl à 0,92%.

Concentration massique d’une solution de NaCl a 0,92% = 9,2g/L

Concentration molaire d’une solution de NaCl à 0,92% = 9,2 / 58,5 = 0,157 M

Osmolarité d’une solution de NaCl à 0,92% = 0,157 * 2 = 0,314 osM

= 314 mosM

Donc la solution d’urée a une osmolarité de 314 mosM.

La concentration molaire de l’urée équivaut a la concentration osmolaire divisée par le nombre de particules dissociées, ici il y a en a une :

Cm = 0,314 / 1 = 0,314 M

La concentration massique est égale a la concentration molaire que multiplie la masse molaire : C = 0,314 * 60,06 = 18,86 g/L

Discussion :

- 1er tube :

Ce tube contenait du sérum physiologique, c’était donc le tube témoin. Lors de la première observation macroscopique, nous avons observé que la solution était trouble. Ensuite, lors de l’observation microscopique, on a observé des cellules normales, de forme biconcaves. Et enfin au moment de la deuxième observation macroscopique, nous avons remarqué que le surnageant était légèrement rosé et le culot rouge. Normalement nous aurions du observé un surnageant totalement transparent puisque nous sommes en conditions physiologiques, et donc les cellules ne sont pas sensées entrer en hémolyse. Ceci est surement du à une mauvaise manipulation. Cependant, au vu de nos connaissances, nous savons qu’il ne doit y avoir ni plasmolyse ni hémolyse.

- 2e tube :

Dans ce tube se trouvait une solution de NaCl à 3%o. A la première observation macroscopique nous avons remarqué une solution limpide, qui a été confirmé par l’observation d’une solution totalement rouge lors de la deuxième observation macroscopique, et pour finir, les cellules étaient gonflées au moment de l’observation microscopique.

L’osmolarité de cette solution est de 102 mosM, alors que celle du plasma est de 314 mosM, ce qui veut dire que cette solution est hypo-osmotique par rapport au plasma et donc par rapport aux hématies, ce qui induit une entrée d’eau dans la cellule (hémolyse).

L’hypoosmolarité de cette solution provoque une entrée d’eau dans les cellules, ce qui veut dire que la concentration en soluté est plus élevée dans la cellule, donc cette solution est également hypotonique vis à vis du plasma. On peut dire pour finir que les solutés sont imperméables à la membrane des hématies.

- 3e tube :

Ce tube contenait une solution de NaCl à 6%o. Pendant l’observation macroscopique avant centrifugation, nous avons observé que la solution était trouble, et après centrifugation nous avons noté la présence d’un surnageant transparent ainsi que d’un culot rouge. Lors de l’observation microscopique, les cellules étaient gonflées.

Cette solution a une osmolarité de 205mosM, elle est donc hypoosmotique par rapport au plasma qui a une osmolarité de 314mosM. Cependant la différence est moindre que précédemment, donc l’hémolyse est partielle. De plus, cette solution est hypotonique par rapport au plasma, et les solutés sont imperméables à la membrane

...

Télécharger :   txt (16.4 Kb)   pdf (188.5 Kb)   docx (17.8 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club