Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

INFO6400 TP1

Par   •  15 Novembre 2017  •  1 852 Mots (8 Pages)  •  168 Vues

Page 1 sur 8

...

Tacite => Explicite : L’information tacite détenue dans la tête d’un individu se voit documentée sous forme de concept ou d’un document

Explicite => Explicite : La connaissance est transformée dans un but d’être facile d’interprétation lors de son stockage afin d’en faciliter la récupération

- Transfert

Selon Olga Mariño: Le transfert des connaissances a lieu à différents niveaux : entre individus, d’un individu vers un système informatique, d’un individu vers un groupe, à l’intérieur d’un groupe, entre différents groupes et d’un groupe vers l’organisation.

Voici les divers processus qui se produisent dans cette étape du cycle au niveau de la spirale du savoir :

Explicite=> Tacite : un individu effectue une formation en présentant ses connaissances explicites auprès de collègue et ses derniers vont l’acquérir par la suite sous forme de connaissance tacite

Tacite => Explicite : L’information tacite détenue par l’expérience d’un individu se matérialise sous forme concrète dans un système informatique la tête d’un individu se voit documenté sous forme de concept ou d’un document

- Application

Ce processus concerne l’application des connaissances au sein d’une organisation. Une connaissance n’a point d’utilité si elle n’est pas utilisée.

Voici le processus qui se produit dans cette étape du cycle au niveau de la spirale du savoir :

Explicite => Explicite : Les connaissances explicites sont accéder pour qu’elle soit utilisée par un individu qui par son utilisation les rend explicites à son tour

- Question 3: Description d’une situation de gestion des connaissances

Prenons en exemple de mon domaine de travail en TI afin de décrire une situation de la gestion des connaissances. La connaissance ici examinée est de connaitre les impacts dan un contexte où incident ou un changement aurait lieu sur l’infrastructure d’une application support. L’exemple utilisé ici est l’application pour la gestion de la paye utilisée par le département des ressources humaines.

J’exprime ici 2 exemples pour chacun des concepts ci-dessous étudiés dans le cadre du cours :

- Une donnée : quantité de serveur, quantité d’application

- Une information : Une liste de serveur lié une application, le nom du groupe de support lié à une application

- Savoir-faire : Effectuer un diagnostic sur un incident, déterminer les risques associés à un changement

- Savoir spécifique : Impact d’affaire selon le type d’incident sur l’application de la paye, connaissance de l’écosystème de l’application de la paye.

- Savoir générique : Avoir le souci du détail, capacité de travailler sous pression

Décrivons maintenant la mise en situation d’une activité de création de connaissances. Une ressource d’un groupe de soutient applicatif détient par le biais de son expérience en ayant fait partie du projet qui a mis en place l’application, la nature des impacts possible lors d’un changement sur l’une composante de l’infrastructure supportant son application ou les étapes de résolution d’incident connu. Cette connaissance n’est détenue que par cette ressource puisqu’elle n’a jamais été stockée, ni diffusée par le projet qui l’avait mis en place.

Son directeur lui demande de contacter une ressource de l’équipe de support de l’infrastructure. L’administrateur système visé ne détient la liste des serveurs touchant l’application en question sans en comprendre leur utilité respective et interrelation. Des échanges verbaux s’en suivent suite à une rencontre .Afin de ne rien manquer sur l’explication, l’administrateur système demande à la ressource du support applicatif de porté des actions concrètes sur les manipulations faites sur l’environnement à partir d’un ordinateur et d’un projecteur diffusé dans la salle. C’est là que ce produit la création d’une connaissance tacite collective via la socialisation.

Afin de formalisé cette nouvelle connaissance dîtes tacites l’administrateur système à documenté sur un calepin sous forme de note personnelle avec un crayon. Les notes prises sont sous la forme d’une liste de serveur et une description de l’utilité et interdépendance de chacun des serveurs concernées face à l’application. Également, une partie des notes sont les étapes de résolutions de cas d’incident connu. L’administrateur reproduit alors le diagramme de l’architecture en place pour cette application et en acquiert par le fait même une connaissance explicite. Il demande à au support applicatif de confirmer ce qui a été produit pour s’assurer qu’il n’y aurait pas d’autres connaissances tacites du support applicatif qui n’aurait pas été transféré. Par la suite, il documente le tout dans le système CMDB de l’entreprise. Il détient alors une connaissance explicite.

Dans un but que ses collègues supportant l’infrastructure puissent, intervenir et répondre sur les impacts réels rattachés à cette infrastructure. Il effectue une présentation de cette architecture en plus de faire référence à l’emplacement où se trouve la documentation au besoin dans la CMDB. Ce partage de la connaissance explicite devient lors tacite auprès de ses collègues qui bientôt pourra devenir explicite à leur tour en ayant consulté l’information dans la CMDB.

...

Télécharger :   txt (12.6 Kb)   pdf (91 Kb)   docx (14.3 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club