Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'esclavagisme

Par   •  9 Novembre 2018  •  1 251 Mots (6 Pages)  •  2 Vues

Page 1 sur 6

...

Lorsque le décret d’abolition met définitivement fin à l’esclavage (1848).

Nous allons décrire l’image qui montre l’abolition définitive de l’esclavage.

Le tableau de Briard représente une scène d’émancipation dans les colonies, au moment de la proclamation de l’abolition de l’esclavage.

Au centre, 2 esclaves noirs manifestement leurs joie bras levés et chaine déliées. D’autres, agenouillés semblent bénir le député charger de l’annonce planté sur son estrade représentant de la république qui vient d’adopter le décret dont il tient le texte en main. On constate la présence du drapeau tricolore français ce qui confirme la présence symbolique de la république française. A gauche des moussaillons rappellent la présence de la marine comme force armée dans les îles. Sur la droite du tableau c’est la société coloniale, toute de blanc vêtu recevant dignement les remercîments d’une ancienne esclave agenouillée. A l’arrière-plan une représentation typique des îles exotiques avec des cocotiers plaines de cultures et de montagnes arides suffit a évoquer n’importe quel île.

Quelques années plus tard, suite à cette abolition définitive notre président décide de faire de la journée du 10 mai , la journée nationale des mémoires de la traite de l’esclavage et de leurs abolitions, depuis 2006. A l’occasion de cette journée, des actions sont menées par l’éducation nationale notamment dans les centres de documentations et dans les établissements scolaires. Il s’agit également d’une journée de réflexion civique sur le respect de la dignité humaine et la notion de CRIME CONTRE L’HUMANITE. De plus le 10 mai a été choisi en référence au 10 mai 2001, jour de l’adoptassion en dernière lecture par le sénat de la loi reconnaissant la traite de l’esclavage comme CRIME CONTRE L’HUMANITE. Cette loi est nommée la loi Tobira.

III Esclavagisme à l’époque actuelle

De nos jours on peut constater de nouvelles formes d’esclavagisme et elles sont adaptées aux nouveaux visages de la société : prostitution forcée, femmes battues, employés de maison exploités, servitude pour dettes.

Malgré tout la France est désormais un pays, comme nous pouvons le constater, hétérogène. En effet l’exemple le plus démonstrateur, c’est notre classe (improvisation).

Cependant tous les pays ne sont pas égaux question esclavagisme. En effet cette question d’esclavagisme moderne est initiée par DAESH, qui utilise les femmes et les enfants. (Improvisation)

CONCLUSION

L’esclavagisme a évolué au fil des années, comme nous avons pu le voir elle a débuté au XVIIème siècle, aboli, rétabli puis finalement aboli définitivement.

Pour finir, l’esclavagisme moderne en Europe est difficile à combattre, il est souvent méconnu car entouré de silence et de tabous. Nous pouvons constater que le point commun de toutes les personnes réduites au rang d’esclaves est l’argent. Il est souvent la source de tous leurs problèmes, ce manque d’argent les poussent, par désespoir, à rentrer dans le cercle vicieux de la servitude leur faisant oublier qu’il existe des droits humains fondamentaux constituant les valeurs de notre société en Europe.

A l’époque du commerce triangulaire, Nantes était le premier port négrier de France et assurait 45% du trafic, principalement à destination de Saint Domingue. La ville connut un « âge d’or » économique en raison de son intense activité économique, dont la traite était l’un des puissants moteurs, de sa croissance démographique et de l’enrichissement des élites bourgeoises.

[pic 1]C’est de Saint Domingue que partit, en 1791, l’insurrection des esclaves noirs menée par Toussaint Louverture. Un soulèvement qui sera à l’origine de l’abolition de la traite et de l’esclavage dans les colonies françaises, le 4 février 1794. Si la France est le premier pays à s’engager dans cette voie – un combat fondateur pour un pays qui se voulait déjà « Patrie des Droits de l’Homme » -, elle doit aussi savoir se souvenir que Napoléon rétablira l’esclavage sous le Consulat (1799 – 1804), avant que le décret d’abolition ne soit définitivement adopté en 1848.

...

Télécharger :   txt (8.4 Kb)   pdf (50.7 Kb)   docx (14.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club