Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Agir par devoir, est-ce nécéssairement faire le bien?

Par   •  18 Mai 2018  •  1 230 Mots (5 Pages)  •  362 Vues

Page 1 sur 5

...

bien. Par exemple peut on dire que l’acte sexuel avant le mariage est source est faiseur de bien? La bible (par exemple) interdit cet acte et le condamne. Ainsi, par devoir religieux, une personne attendra le mariage avant de pouvoir avoir une relation sexuelle avec son conjoint. Mais pour une personne athée, peut on dire que ce n’est pas faire le bien que d’avoir ces relation en dehors du mariage? Ainsi peut on réellement qualifier un acte d’être bon (dans le sens où il fait le bien) sans que cela soit universel ? Pour clarifier les choses, dans l’Ancien Testament, on trouve la citation suivante : "Eh bien, maintenant, tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous." (cf. Nombres 31 : 17-18). Dans la précédente citation, peut on dire alors que l’acte qui est dicté par ce passage fait le bien ? Aujourd’hui, il existe des lois [qui interdisent le meurtre (cf. citation précédente)] qui doivent être appliquées qu’importe notre religion ou notre avis vis-à-vis de celles-ci, et nous nous devons d’accomplir les devoirs qui nous y sont dictés..

La loi en France est votée par le parlement et dictée par le chef d’État, nous observons alors dans ces lois des devoirs que nous sommes tenus d’accomplir (“Le devoir est la nécessité d’accomplir une action par respect pour la loi” - Emmanuel Kant) et qui, votés par les députés qui représentent l’ensemble de la population grâce à l’élaboration de partis, sont considérés comme des lois qui permettent à la population de vivre le mieux possible de manière fraternelle, égalitaire, et dans la liberté dans la mesure du possible. Mais, est-il possible de qualifier ces trois critères comme des valeurs faisant le bien ? La seule façon de savoir si ces trois valeurs sont sources de bien, est de faire appel à sa conscience morale, ainsi, chacun se fera son opinion de cela et considérera selon ses propres critères si l’on peut considérer une telle chose comme bonne ou non. Cela dit, qui veut réellement d’un monde où règne la méchanceté, la violence, la pauvreté, la saleté, etc. Par conséquent nous pouvons tout de même dire que les devoirs moraux sont là pour que nous ayons une vie meilleure, et donc ne peuvent être source que de bien. Par exemple, le règlement intérieur du lycée m’oblige à venir en cours, nous pouvons dire que c’est un bien car grâce à cette obligation, je serait l’heureux détenteur du baccalauréat en fin d’année. Ainsi dans la situation ou nous accomplissons nos devoirs légaux, on peut dire que nous faisons le bien, car ils sont établis pour ne nuire à personne et pour nous mettre sur un même pied d’égalité.

Dans ces trois cas, on observe que le bien est quelque chose d’abstrait selon les points de vues et les autorités qui nous dictent quelconque devoir. Les trois sorte de devoirs peuvent être opposés tous les uns aux autres selon ce qu’ils comprennent comme ils peuvent être liés, ainsi, nous avons compris que le problème ne viens pas forcément du devoir mais du sens de l’expression “faire le bien” qui peut inciter à une diversité infinie d’actes selon la conscience morale de l’individu, pour appuyer cela, dans le livre Candide de Voltaire on peut comprendre que le monde n’est pas parfait, et on ne peut pas dire ce qui est bon de ce qui ne l’est pas car tout ce que nous vivons, tout ce que nous accomplissons (devoirs) a du bon

...

Télécharger :   txt (7.1 Kb)   pdf (43.9 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club