Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Calpine Analysis

Par   •  24 Décembre 2018  •  Étude de cas  •  895 Mots (4 Pages)  •  10 Vues

Page 1 sur 4

Calpine Analysis

==========

-1A- En quoi l'utilisation du financement de projet était-elle justifiée dans la stratégie de CALPINE avant 1998 ?

Effectivement, l’utilisation de cette stratégie de financement, Project Finance, était justifiée.

Justification :

En fait, Calpine construisait, acquérait et opérait des centrales selon le modèle IPP. Avec les 22 sites de production, Calpine a augmenté le chiffre d’affaires de 421 M$ a 1712M$ sur une période de 5 ans (1994 – 1998). Aussi leur résultat net a passé de 6 M$ à 45.7M$ pour la même période, selon le Exhibit 3a.

-1B- Quels sont les bénéfices du recours au financement de projet pour les centrales électriques avec PPA à long terme (Power Purchase Agreements) ?

Emprunter sans recours : la corporation n’était pas responsable du remboursement des emprunts des filiales. Exibit 1b

Ce type de financement offre un effet de levier important pour les IPP, parce que l’actif (les contrats d’électricité) était relativement sûr, sans recours au sponseur (parent compagny). De plus, selon la réplique de Bob Kelly à la page 2, les IPP n’ont pas besoin d’investissement supplémentaire pour produire l’électricité, ce qui minimise encore le risque dans le futur.

L’effet de levier augmente la valeur des boucliers fiscaux

Les préteurs de financement sont plus confortables avec ce type de financement car les IPP ont des flux de trésorerie constants à long terme et ont été protégé par la société mère contre plusieurs risques → Une dette à faible cout puisque le projet est relativement sûr.

-2A- Si vous étiez le CEO de CALPINE opteriez-vous pour une stratégie à forte croissance ?

La réponse est OUI. J’opterai à une stratégie à forte croissance.

Justification :

Énorme écart entre l’offre ↓ et la demande ↑ : ce qui représente une opportunité pour Calpine. On ne respecte plus la marge de réserve de la production d’électricité aux États Unis : le minimum selon les experts doit être entre 15 et 20%, alors qu’on avait 12% en 1999. D’où la nécessite de produire plus pour éviter les périodes de rupture surtout que cette forme d’énergie ne se stocke pas et doit être disponible instantanément et sur demande.

Le vice-président de Calpine, Ron Walter, a signalé que 45% des installations sont âgées de plus que 25 ans de service et 90% de la capacité installée doit être remplacée avant 2015.

Calpine a une efficacité énergétique plus importante comparativement au reste de l’industrie : un taux de chaleur de 7500 BTUs comparativement à une moyenne approximative de 11000 pour la moyenne du secteur. En plus de l’efficacité énergétique de 25 à 35% de plus que la concurrence directe et indirecte, les couts de construction des centrales coutaient 500000$/MW comparativement à 750000$/MW pour les centrales à charbon ou les centrales

...

Télécharger :   txt (5.8 Kb)   pdf (49.2 Kb)   docx (571.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club