Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Stupeurs et tremblement

Par   •  9 Mai 2018  •  1 752 Mots (8 Pages)  •  172 Vues

Page 1 sur 8

...

Mots ; 217

La tentative d’intégration ratée d’Amélie lui permet de s’identifier en tant qu’écrivaine. Après un travail de digestion, Amélie écrit cette autofiction en se basant sur ce qu’elle a vécu, ses moments de joies et de peines. Son expérience au Japon est ce qui lui permit d’écrire pour la toute première fois et aussi ce qui lui permit de se faire connaitre partout dans le monde. Puisqu’elle ne compte pas seulement une histoire inventée, elle est le personnage principal ainsi que la narratrice de son livre, enfin de sa propre histoire. Elle réussit d’une façon particulière à nous faire ressentir les moments de son histoire grâce à ses retraits dans son univers mentale. En effet, Amélie s’imagine être ailleurs, elle se parle souvent à elle-même en interprétant la réalité comme étant tout autre chose : «Une ultime fois, je me jetais dans le vide. Je regardais mon corps tomber (p.141)». Elle utilise son environnement physique pour s’échapper mentalement. C’est d’ailleurs grâce à ceci qu’elle peut aussi échapper à la réalité avec son grand humour.

Mots : 172

L’ironie d’Amélie est sa façon personnelle de raconter son histoire. Elle utilise le ton comique pour voir d’une autre façon sa triste expérience d’humiliation, cela lui permet une certaine distanciation. Elle utilise l’humour pour décrire des situations plutôt inconfortables comme lorsqu’elle annonce sa démission a Fubuki : «Croyez-vous que l’on voudra de moi au ramassage des ordures? (p.130)» Cela ne la touche plus personnellement, elle sait rire d'elle. C’est ainsi grâce à toute cette ironie qu’Amélie réussit tout de même à se sentir supérieure et à prendre la situation en main. Elle utilise des caricatures ironiques pour décrire et déformer ses supérieurs, comme Fubuki. Malgré le fait qu’elle se fait donner un poste de nettoyeuse de ‘’chiotte’’, elle sent quand même qu’elle domine ses supérieures puisqu’elle ne prend pas se poste comme une punition mais bien en riant. C’est donc grâce à son style ironique qu’elle réussit à vivre dans cet enfer et à ne pas perdre la face.

Mots : 159

Lors de son expérience dans cette grande entreprise Japonaise, Amélie trouve son identité mais d’une toute autre façon. Elle réussit à ne pas se laisser abattre par ses monstrueux superviseurs qui croient qu’elle n’est rien, grâce à sa résilience. Elle s’inspire donc de sa propre expérience pour s’aider professionnellement. Au-delà de la tonalité comique de son œuvre, Amélie dénonce la situation sociale que vivent les Japonaises. L’effet de sa dénonciation, donc de sa critique, la rapproche de quelques auteurs dont Maupassant ainsi que Ionesco. On peut donc dire qu’Amélie et son autofiction du temps postmoderne se rapproche de l’existentialisme, de l’absurde de même que du réalisme.

Mots : 106

- Stratégies : Cibler une faiblesse et y prêter une attention particulière

En observant les commentaires laisser lors de mes derniers devoirs, j’ai pu me diriger plus précisément vers des erreurs que je cause souvent. J’ai de la difficulté avec la ponctuation dans mes textes. Maintenant, je prête une attention particulière aux virgules. Comme truc je fais de moins grandes phrases ce qui me permet de savoir ou mettre mes points et surtout de ne pas mettre 5 virgules par phrases. Pour se faire, j’ai relit mes phrases à plusieurs reprises et à chaque fois j’essaie de toujours les rapetisser, c’est-à-dire d’enlever des virgules et de rajouter des points et majuscules.

- Stratégies : Se donner du temps pour réviser

Lors de mes derniers devoirs (1 et 2), j’avais énormément de temps pour faire les faires. Cependant, maintenant que je suis revenu par chez moi, je travaille et j’ai beaucoup de choses à faire donc moins de temps pour mon cours à distance. Jai du me créer une horaire pour mon dernier devoir à remettre. J’ai identifiée tout ce dont j’avais à faire : introduction, argument 1, argument 2, etc. Je me suis donner un temps pour chaque étape et même un certain temps pour les surplus, exemple : pour mon introduction je me suis donner 20minutes et j’ai noté sur le côté de revenir à l’introduction lorsque mes arguments allaient être terminé pour écrire mon sujet diviser. Cette horaire ma grandement aider parce qu’elle m’a permis de visualiser chaque étape et de ne pas en sauter.

- Stratégies : Utiliser les ouvrages appropriés pour corriger les erreurs

Toujours avec les erreurs commis dans mes devoirs passés, je remarque certaines erreurs qui ne devraient pas se produire. Comme lorsque l’on doit souligner le titre d’un œuvre et aussi mettre les citations entre guillemets. Toutes ces choses sont bien mentionnées dans mes outils de travail. Alors maintenant je m’assure que tout ce qui est obligatoire dans mon texte, y soit! Je regarde dans mon guide linguistique, je regarde les petites notes qui sont laissé dans mon livre qui m’aide à me guider à ne pas oublier rien.

Je me suis fait une feuille avec tous les petites choses dont j’ai tendance à oublier, alors quand je révise mon texte je peux aller faire un trait sur ce que j’ai dans mon texte et rajouter ce qu’il me manque.

...

Télécharger :   txt (11 Kb)   pdf (53 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club