Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiche de lecture de Sieyès - Qu'est-ce que le tiers-état?

Par   •  3 Juin 2018  •  1 424 Mots (6 Pages)  •  335 Vues

Page 1 sur 6

...

En suite Sieyès explique que l’état a essayé d’assouplir les contestateurs en prétendant aller à la rencontre des demandes du Tiers. Le gouvernement met effectivement en œuvre des changements tels que l’organisation d’assemblées provinciales, la promotion de l’égalité d’imposition entre les trois ordres, etc.… Mais ces réformes n’ont abouti à rien puisque l’auteur retrouve l’omniprésence continue des privilégiés dans les rangs des représentants dans l’assemblée provinciale. De plus il constate que l’imposition est bien payée par tous, mais que le même montant peut avoir des différents effets sur les imposés des maintes classes économiques. Dans ce même chapitre Sieyès expose et analyse le système britannique, sous tous les angles. Il affirme que le prendre comme exemple serait une erreure grave, puisque le problème Français n’est point comparable à celui anglais. Plus précisément, les difficultés fondamentales, ici, ne reposent pas dans le système politique, mais plutôt dans le système social.

Dans le chapitre suivant, Sieyès procède à la dévoilassions des principes constitutionnels dont la France aurait besoin. Il explique le rôle de ce texte fondamental dans la législation française : la Constitution est en effet l’œuvre qui établit les droits fondamentaux, qui organise la répartition des pouvoirs dans l’état, ainsi que le principe de son établissement et de sa modification. En conséquence le fonctionnement du régime représentatif repose sur deux questions essentielles : tout d’abord il faut savoir quelle est l’origine de la Nation, puis il faut se demander comment peut-on demander à cette nation son avis.

Dernièrement Sieyès admet que l’inaction du Tiers état dans la situation présente traduit les conséquences d’une oppression continue. L’auteur reprend aussi ses idées principales, notamment la formation de la nation en abolissant les privilèges, ainsi qu’en agissant dans l’intérêt générale, et l’abolition des ordres.

- La critique de l’œuvre

- Critique positive

Cet ouvrage est le fondement de la théorie d’une institution représentative, au sein des états de droit qui se créent à posteriori. Sieyès est le père de la Constitution qui née en France, et d’un système politique fondé sur une séparation nette des pouvoirs. Il tente ici d’expliquer qu’un système législatif ou seule la minorité est représenté, ne peut exister dans un Etat de droit, qui veut se prononcer comme tel. L’explication de l’auteur est accompagnée par des exemples concrets de la vie réelle des citoyens, ce qui rend ses théories encore plus accessibles car compréhensibles à la plus grande majorité.

De plus Sieyès décrit ici non seulement les principes théoriques mais aussi les solutions pratiques qu’il faudrait appliquer pour y parvenir.

- Critique négative

Il est vrai malheureusement, que malgré ses efforts pour rendre ses idées compréhensibles, ses arguments sont répétitifs et persuasifs : Sieyès joue, en tant que narrateur, sur ce caractère de la syntaxe. Les mêmes idées sont reprises à plusieurs reprises comme solutions de problèmes de nature différente. Cela pose un problème pour le lecteur, qui est poussé à imaginer que l’auteur n’a point d’arguments valables.

De plus les arguments et les exemples exploités sont choisis de façon intelligente de manière à convaincre le lecteur. Ces arguments ne suivent point de raisonnement logique mais sont construits de manière à être des principes valables comme tels, sans explications. Le lecteur se voit donc mené par un jeu de thèses présupposés par l’auteur, sans en comprendre réellement les principes de bases qui les fondent.

- Bibliographie

https://www.herodote.net/Emmanuel_Sieyes_1748_1836_-synthese-437.php

http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/emmanuel-joseph-sieyes

...

Télécharger :   txt (9.5 Kb)   pdf (51.4 Kb)   docx (14.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club