Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les conditions de vie des soldats durant la Première Guerre Mondiale

Par   •  1 Mai 2018  •  1 168 Mots (5 Pages)  •  385 Vues

Page 1 sur 5

...

La Première Guerre Mondiale commence en 1914 et finit en 1918.Pendant la Première Guerre Mondiale, le fonctionnement des pays européens changera drastiquement pour satisfaire les besoins de la guerre. La guerre se fera entre les puissances européennes et d‘autres puissances étrangères .On va donner des exemples par rapport à la France et son adaptation dans une période de guerre, mais les effets de la guerre se font voir dans la majorité des pays en guerre de l’Europe. Premièrement, on va étudier la mobilisation économique dans une logique de guerre industrielle. Successivement, on étudiera l’union du pays, l’augmentation du patriotisme et les effets de la guerre dans la vie de la population.

L’économie normalement, a comme objectif de faire du profit. En revanche, l’économie de guerre cherche à produire le matériel nécessaire pour faire la guerre et assurer la victoire. L’effort fait pour produire du matériel de guerre peut se voir dans le nombre de véhicules militaires qui surpassent le nombre de voitures (la production de camions augmente de 174 000 à 1 793 000 et la production de voitures diminue de 1 484 000 à 533 000 entre 1914 et 1918).Ce phénomène est aussi causé par l’absence des hommes dans la vie civil. Renault est un exemple d’une compagnie privée que l’état mobilise pour quelle crée de l’armement. Renault s’adaptera pour produire des camions et de l’armement comme les chars d’assaut, les moteurs d’avion, les obus. Donc l’économie s’est mobilisée dans l’objectif de la création d’armement .En conséquence, la production et consommation de plaisirs diminue. La propagande insiste pour sacrifier ses plaisirs pour la victoire française. Voir l’affiche NOUS SAURONS NOUS EN PRIVER de 1917 qui dit : si un enfant peut résister au loisir, vous comme adulte, aussi. La base de l’économie qui est les ouvriers seront des femmes au lieu des hommes. Cette focalisation sur la production militaire diminuera la production des articles non basiques.

D’autre part, les non combattants s’unissent avec l’espoir de pouvoir aider les soldats et gagner la guerre. L’état cherche à ce que le moins de conflits politiques, sociaux et économiques se produisent. L’état prendra un ton plus autoritaire : la presse est censurée et l’union des parties politiques va se donner. Un esprit de travailler collectivement dans la population pour supporte la guerre naît : les femmes travaillent, les civils se privent des

plaisirs et il n’y a aucune dispute interne. Le patriotisme crée un sentiment de devoir et d’aide à l’effort de guerre du pays. L’Etat cherche à maintenir une bonne vision de la guerre à travers la propagande, la digitalisation de l’ennemi, la censure de la presse et de la correspondance entre les soldats et leurs familles. On peut remarquer que l’expérience des non combattants est une expérience qui n’avait jamais été vécu auparavant.

Enfin, la guerre transforme tout le pays. La guerre ne se déroule pas seulement au front, mais aussi dans les villes et campagnes, parmi les civils. La Première Guerre Mondiale a été un effort collectif de tous les français. Les femmes ont « combattu » dans les usines, les civils « combatte » en s’abstenant des plaisirs et les parties politiques se sont liées. Donc, on peut conclure que la Première Guerre Mondiale fut une expérience nouvelle pour les soldats (voir question 1) et les civils.

...

Télécharger :   txt (7.4 Kb)   pdf (48.4 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club