Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Un Proche et Moyen – Orient, un foyer depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Par   •  22 Mai 2018  •  1 777 Mots (8 Pages)  •  268 Vues

Page 1 sur 8

...

3 – La fragilité des états récents, la question des frontières et le nationalisme arabe

Le nationalisme arabe → seul peuple arabe doit diriger le peuple, alors que de nombreux pays sont d’autre religion comme les juifs, les turcs.

Panarabisme : idée de Nasser qui veut créer un grand Etat arabe, dont il serait le chef. Son objectif était de lutter contre l’Israël. Son projet prend fin en 67, après la guerre de 6j. Mais après sa chute, Saddam Hussein prend le relais pour faire persister le nationalisme arabe. Il veut que tous les arabes soient derrière lui pour faire la guerre contre l’Iran en 80, justifiant la guerre avec nationalisme arabe. Mais il va + loin, il veut récupérer un territoire « le Chah al Arab » peuplé majoritairement arabe (situé entre le delta du Tigre et de l’Euphrate), ayant des ressources de pétrole. Bassar Al-Assad est le dictateur de Syrie, représente l’Etat arabe pendant la guerre de Syrie (2011).

4 – La révolution islamique en Iran (1979)

En 79, face un nationalisme arabe se dresse l’islamisme radical. C’est un courant d’idée utilisant la religion à des fins politiques pouvant utiliser la violence de n’importe quelles manières. En 79, une révolution a lieu en Iran, l’ayatollah, chef religieux instaure une république autoritaire basé sur islam chiite, la République Islamique d’Iran, le chef est Khomeiny. L’islamisme radical n’a pas donné qu’1 Etat, des grp radicalisés se forment en soutient à ce régime, formant les Moudjahiddin. L’islamisme radical va donner des parti politique : Hez bollah (libanais chiite) et Hamas (palestinien sunnite)

*Que retenir ?

- Le proche et le Moyen Orient est un des théâtres de la guerre froide (1945 – 1991)

- Il est d’abord un lieu des rivalités entre les Etats – Unis et l’URSS à partir d’alliés interposés.

- C’est aussi la période de nombreux conflits régionaux à cause du nationalisme arabe, de la fragilité des états récents et de leurs frontières artificielles.

- Il faut aussi tenir compte de la création d’un nouvel état Israël et du pb palestinien.

- Enfin, il est à noter l’avancée de l’islamisme avec la république islamique iranienne en 1979 et des grps militaires et politiques dans la région.

III – Depuis 1991, une région au cœur des nouveaux enjeux mondiaux

1 – L’intervention américaine depuis 1991 et ses conséquences

En 91, la disparition de l’URSS permet la montée des USA. Pdt Guerre du Golfe, les US gagnent. Le 11/09/2001, 4 avions détournés par Ben Laden touchent des emblèmes des US : tours jumelles…

En réponse à ses attentats terroristes, les Etats – Unis envoient des soldats en Afghanistan, en 2011 face au Moudjahiddin. En 2003, Georges Bush décide d’attaquer l’Irak, en profitant pour renverser le dictateur Saddam Hussam. Ainsi, après Georges Bush, Obama retrouve Ben Laden, le tue en 2011.

2 – L’évolution du processus de paix israélo – palestinien

En 93, Rabin (Israël) et Arafat (Palestine) signent les accords d’Oslo sous l’égide des US. Mais avec des compromis, Israël offre à Arafat 2 territoires Gaza et Cisjordanie en échange de la reconnaissance de l’Israël. Arafat est chef d’un Etat qui va ê créer. Rabin est assassiné par un extrémiste en 95. En 2000, des élections ont lieu à Gaza, le partie politique de Hamas gagne ceux sont des opposants à Yasser. Le Fatah, parti d’Arafat gagne en Cisjordanie.

3 – L’essor de l’islamisme et le printemps arabe : quelle évolution ?

Plusieurs acteurs interviennent dans la Guerre en Syrie depuis 2011 :

- A l’échelle de la Syrie : régime Assad, rebelles antis – Assad dont les troupes islamistes, l’état islamique (Daesh), les forces kurdes.

- A l’échelle régionale : Qatar, Jordanie, Turquie, l’A-S soutiennent les rebelles antis – Assad, l’Irak, l’Iran, et le Hezbollah soutenant le régime Assad, les Kurdes turcs et kurdes irakiens qui soutiennent les forces kurdes.

- A l’échelle internationale : la Russie aide le régime Assad, les pays européens et les américains aident les rebelles, la Turquie aide les Kurdes.

*Que retenir ?

- Depuis 91, les US multiplient leurs interventions contre le terrorisme.

- Ils participent au règlement de la question israélo Palestinienne (accords d’Oslo en 93). Ajd’hui, les négo sont dans l’impasse.

- Depuis 2011, l’islamisme se dev dans la région : des victoires électorales dans pls pays (les Frères musulmans en Egypte de 2012-2013 Hezbollah au Liban, le Hamas en Palestine …), une orga islamique sur le sol syrien et irakien, Daesh, stoppée par une coalition internationale créée en 2014.

En 2011 a lieu :

- Le printemps arabe : le peuple de Tunisie s’est révolté pour un vent de liberté. L’Egypte participe au printemps arabe, c.-à-d. que le peuple se révolte contre le dictateur, Moubarak. Il y a des élections organisées : le parti gagnant est « Les Frères Musulmans ». En 2013, ces derniers sont renversés par l’armée égyptienne.

- Le peuple Syrie essaye de se révolter contre Bacchar Al Assad. Il veut massacrer son peuple alors qu’il veut la liberté.

- Chaque peuples ayant tenter d’être libre n’y sont pas forcément arrivés

...

Télécharger :   txt (11 Kb)   pdf (57 Kb)   docx (575.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club