Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Ex Histoire des arts

Par   •  6 Octobre 2017  •  1 745 Mots (7 Pages)  •  462 Vues

Page 1 sur 7

...

Ils sont tous deux, deux artistes plasticiens, peintres et sculpteurs. Nikki de Saint-Phalle était aussi réalisatrice de films.

Ils font partie du courant des "Nouveaux Réaliste". Ils étaient mariés depuis 1961 et collaboraient à des projets communs, la Fontaine en est l'un d'eux.

2)Descriptions :

C'est une œuvre relativement colorée, toujours en mouvement, sonore et qui attire les passant.

La fontaine a une forme rectangulaire et se compose de d'un bassin avec 16 sculptures dont 7 de Jean Tinguely, 6 de Nikki de Saint-Phalle et 3 sont des œuvres communes.

Ces sculptures sont disposées de manière relativement égal les unes des autres dans le bassin.

Toutes les sculptures sont animées par des moteurs électriques.

Les sculptures de Tinguely sont en aluminium et aciers peint en noir composées de rouages, il introduit le mouvement qui actionne les jets d'eau.

Les mécanisme sont imprécises, se trompent et grince. Avec ces imperfection , il humanise la machine , pour lui n'existe que ce qui bouge.

Les sculptures de Saint-Phalle sont en polyester peint avec une structure métallique, ont des formes arrondies généreuses. Les couleurs sont colorées, chaude et sembles être légères comme des ballons. Ces structures font référence au monde de l'enfance et tourne le plus souvent sur un axes.

3)Interprétations :

Cette œuvres est une tentatives de rendre visible la musique, la fontaine est une œuvres jouée par l'eau. Elle rend hommage a un grand compositeur du XXème siècle Igor Stravinsky. Elle sites des compositions de Stravinsky :

L'oiseaux de feux, Le sacre du printemps, Les noces de Petrouchka, Ragtime, Le renard.

On y trouve des éléments de l'œuvre du compositeur, La clefs de sol, le rossignol, le serpent, l'oiseau de feu, la mort, l'amour.

Par ses formes, ses couleurs elle a scandalisé, comme d'ailleurs le compositeur lui-même. Sa première représentation du Sacre du printemps en 1913, avait profondément choqué la critique, qui parla de "massacre du printemps".

[pic 5][pic 6]

---------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------

Œuvre 5: Guernica – Pablo Picasso

1)Présentation :

Cette œuvre s’intitule Guernica. Il s’agit d’une peinture de Pablo Picasso qui est un peintre espagnol. Il est né 1881 à Malaga en Espagne et mort 1973 à Mougins en France. Il a réalisé cette œuvre en 1937.

L’œuvre a été peinte au XX siècle. Son domaine artistique est l’art visuel.

2)Description :

Au premier plan, de gauche à droite : une femme avec un enfant dans ses bras, un taureau, un homme allongé avec une épée dans la main droite, un cheval, une lampe au plafond, une femme apparaissant à une fenêtre et brandissant une lampe à pétrole, une femme s’enfuyant, un personnage en proie aux flammes d’une habitation.

Les expressions sont fortes (femme criant de douleur, cheval terrorisé, soldat mort…), et accentuées par la déformation de l’ensemble des personnages

Au second plan, des architectures intérieures alternent avec des vues extérieures, des portes, des fenêtres, des flammes, des toits, un dallage, une colombe).La visée est horizontale.

Il y a une absence de couleurs. Utilisation du noir et blanc et d’une variété de gris (ainsi que des gris colorés). Les personnages sont mis en évidence par une teinte plus claire que les décors.

Les gris sont obtenus avec des aplats ou par graphismes (cheval). L’absence de couleur est volontaire.

Connotation: le rôle du noir et blanc : dramatisation de la scène, accentuation de l’idée de mort. Les croquis préparatoires étaient, eux, en couleur. Le noir et blanc fait également référence aux coupures et aux images de journaux que Picasso a utilisées dans ses recherches.

Il y a plusieurs sources lumineuses : la lampe du plafond, la lampe à pétrole, les ouvertures vers l’extérieur (portes et fenêtres). La lumière divise la scène en deux parties (gauche et droite).

Les contrastes de valeurs mettent en évidence les personnages du premier plan par rapport au second plan, mettent en évidence l’action et les expressions des personnages. Le rôle de la lumière : le plafonnier symbolise les bombes donc la destruction, la lampe à pétrole symbolise la résistance, l’espoir, l’éclairage extérieur symbolise la vérité, donc la représentation et la lumière sont séparés les éléments.

3)Interprétation :

Dans ce tableau, l'espace est incertains et tridimensionnel, les corps sont distendus, cassés par l'éclatement des plans, emboîtés et disloqués. Néanmoins ce chaos est contrebalancé par la hiérarchisation apportée par la graduation des gris et les forts contrastes noir/blanc qui apportent à la composition sa cohérence. De plus, le tableau s'organise en trois parties, tel un triptyque. Au centre se trouve un triangle dont la pointe est formée par la lanterne. Les deux pans sur les cotés sont symétriques par leur jeu de couleurs. L'œuvre mélange destruction et construction.

Son élaboration est une synthèse du cubisme, du surréalisme, des symboles anciens et des préoccupations picturales propres à l'univers de Picasso. La volonté de faire un chef-d'œuvre moderne fait partie de son projet, tant par les dimensions du format que par l'enjeu esthétique du tableau.

[pic 7]

...

Télécharger :   txt (12.4 Kb)   pdf (97 Kb)   docx (16.5 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club