Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Seconde Guerre Mondiale, causes et conséquences

Par   •  2 Décembre 2018  •  2 149 Mots (9 Pages)  •  94 Vues

Page 1 sur 9

...

Hitler se lança dans une politique expansionniste en annexant l’Autriche en mars 1938 dans le cadre de l’ Anschluss.

Il en fit de même pour la Tchécoslovaquie après la signature des Accords De Munich, Le 29 septembre 1938 par lesquels les Tchèques, sous la pression des Britanniques et des Français, cédèrent la région des Sudètes à l’Allemagne, contre la promesse d’Hitler de ne pas s’emparer d’une plus grande partie du territoire Tchèque. L’intégrité de la Tchécoslovaquie avait été sacrifiée par ses alliés, pour sauvegarder la paix. Munich fut le symbole de la passivité des démocraties. L’Europe fut soulagée mais pas pour longtemps.

Cependant, les puissances de l’Axe continuaient de s’organiser en vue d’une guerre et à l’aube du 1er septembre 1939, l’armée allemande entra en Pologne. Le 3 septembre, les Français et les Britanniques, enfin convertis à une politique de fermeté, déclarèrent la guerre à l’Allemagne. C’est le début de la Seconde Guerre Mondiale.

Par ailleurs, le Duce avait, commencé à mettre en pratique ses visées expansionnistes, le 3 octobre 1935 les armées italiennes emparent de l’Éthiopie.

- LES DIFFENTES PHASES DE LA GUERRE

Les opérations militaires se sont déroulées en 2 grandes phases :

Une première phase marquée par les victoires rapides et foudroyantes des forces de l’axe, et une seconde phase marquée par des victoires décisives des forces alliées.

Apres l’écrasement de la Pologne, les troupes allemandes (WEHRMACHT) disposant d’un arsenal militaire impressionnant et adoptant une stratégie militaire efficace appelé la BLITZKRIEG (« guerre-éclair »), c’est-à-dire l’utilisation coordonnée des blindés (les Panzerdivisionen), de l’aviation et de l’infanterie motorisée pour encercler l’ennemi dans un mouvement en tenaille déferle sur toute l’Europe continentale. Tours à tour les Pays Bas la Belgique, la Suède, le Danemark, la Norvège tombe sur la domination allemande.

Quant à la France, elle fut rapidement occupée, après la « Drôle De Guerre » (septembre 1939, à mai 1940). Face à la débâcle de l’armée française le maréchal Pétain fut contraint de demander l’armistice qui fut signé le 22 juin 1940 à Rethondes, dans le wagon de l’armistice de 1918.le gouvernement alla s’installer à Vichy.

Mais le général CHARLES DE GAULE qui a pu rejoindre l’Angleterre, organise la résistance, le 18 juin 1940, il lança le premier appel à la Résistance.

Seul la Grande Bretagne échappe a la domination allemande, cette résistance est du a la formidable coordination entre la Royal Navy et la Royal Air Force et disposant d’une technologie révolutionnaire, complètement nouveau : le radar, le tout orchestré par un Premier ministre stratège et enthousiaste du nom de Winston Churchill.

Dès l’automne 1940, Hitler avait décidé d’attaquer l’URSS, étendant ainsi le conflit à toute l’Europe.

Hitler maître du continent exploite à outrance les territoires conquis et adopte une politique d’extermination systématique des juifs ce qu’on appelle Shoah ou Holocauste. 6 millions de juifs furent affreusement anéantis dans les camps de concentration dont la plus célèbre se trouve à Auschwitz en pologne. Les Slaves, et les Tziganes furent aussi massacrés.

En Asie le japon met en exergue sa politique expansionniste en attaquant et en occupant une bonne partie du territoire chinois des 1937.

En quelques semaines, les Japonais se rendirent maîtres d’immenses possessions très éloignées les unes des autres, sur de leur forces ils attaquent et détruisent par surprise la base navale américaine de Pearl Harbor, à Hawaii, le 7 décembre 1941, provoquant l'entrée en guerre des Etats-Unis.

En Afrique du nord le général Rommel et l’Afrika korps effectuèrent une percée et occupe l’Egypte et une bonne partie de l’Afrique du nord.

La deuxième phase fut l’étape fut le tournant de la guerre, les force alliées sous la conduites des Etats Unis et de la Grande Bretagne contre attaque et remporte plusieurs victoires :

Le 10 juillet 1943, des unités américaines, canadiennes et britanniques débarquèrent en Sicile. En cinq semaines, elles anéantirent l’armée italienne renforcée par des panzers allemands. Mussolini, désavoué, fut démis par le roi Victor-Emmanuel III. Il fut arrêté le 25 juillet 1943 et emprisonné, avant d’être libéré par un commando allemand (septembre 1943).

La libération de la France fut organisée par les américains et les britanniques qui adoptèrent un plan (L’OPERATION OVERLORD). Le 6 juin 1944, à l’aube, les forces anglo-américaines, sous le commandement du général Eisenhower, secondé par le britannique MONTGOMERY, débarquèrent sur les côtes de Normandie bravant la tornade de feu allemand et marchèrent jusqu'à paris boutant les allemands hors du territoire français. En Afrique Rommel et l’africa Korps furent vaincu.

Cette marche victorieuse se poursuit jusqu'à Berlin. Au même moment, l’armée soviétique avait libérés tous les territoires de l’Est. Hitler désarçonné se suicida le 30 avril 1945, se suicida dans son bunker berlinois avec sa femme ses enfants et ses principaux collaborateurs tel Goebbels.

En Asie la déferlante des alliées se poursuit et les troupes nipponnes battent en retraite. Pour en finir le président HARRY TRUMAN, qui avait succédé à ROOSEVELT, décédé le 12 avril, décida de larguer deux bombes atomiques sur le pays. Les deux bombes furent utilisées à trois jours d’intervalle, la première sur Hiroshima, le 6 août 1945, la seconde sur Nagasaki, le 9 août. Le nombre de victimes fut estimé entre 75 000 et 80 000 pour Hiroshima et 40 000 pour Nagasaki. Ainsi prit fin la Seconde Guerre Mondiale. Le bilan fut épouvantable.

- LE BILAN DE LA GUERRE

- les conséquences de la guerre dans le monde

La fin de la Seconde Guerre Mondiale s’acheva avec la victoire des forces alliées démocratiques sur les puissances nazies et fascistes. Cependant, le bilan était lourd. En ce qui concerne les pertes humaines, la guerre provoqua la mort de 40 à 60 millions de personnes : 17 à 26 millions pour l’Union soviétique ; 4 à 6 millions pour la Pologne ; 4 à 5 millions pour l’Allemagne ; 2 millions pour le Japon

...

Télécharger :   txt (14.2 Kb)   pdf (61.3 Kb)   docx (18.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club