Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Première guerre mondiale, une guerre inédite

Par   •  13 Novembre 2018  •  1 308 Mots (6 Pages)  •  72 Vues

Page 1 sur 6

...

III_

Ce conflit aura duré 4ans de 1914 à 1918 opposant la triple-entente qui est l'alliance militaire de la France, du Royaume-Uni et de la Russie, contre la triple-alliance composée de L'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'Italie. Mais le bilan humain, matériel et moral est considérable. La guerre a fait, en Europe, plus de 8 millions de morts et 6 millions d'invalides. Avec 3 millions de soldats français qui ont été blessés, un million d'entre eux resteront invalides. Et la guerre a entraînée un déficit de naissances, les hommes étant au front. La population est donc fortement affaiblie. Le bilan économique est aussi très lourd, notamment certaines régions, qui ont servi de champs de bataille, comme la Picardie ou la Champagne sont à reconstruire. Malgré l’appauvrissement de l’Europe durant la guerre car les États ont du s’endettés pour le matériel de guerre, de médecine et pour la nourriture. La reconstruction de l'Europe dépend en partie des États-Unis, qui sont les grands bénéficiaires de la guerre. Les Américains prêtent de l'argent au monde entier, le dollar devient la monnaie de référence. L'horreur des combats, la peur du soldat dans les tranchées ou encore l’impact physique de la guerre comme les gueles cassées laissent des traces morales difficilement cicatrisables et ou des dégâts irréparables sur le corps.

Des rôles sociaux ont aussi été modifiés. Car l’absence (la mort) d’une grande partie des soldats conduit les femmes à occuper des fonction jusqu’alors réservées exclusivement aux hommes comment la fabrication des armes ou le travail dans l’industrie et prennent le rôle de « chefs de famille ». Et même si on a retour « à la normal » après la guerre, les hiérarchies ont pu à terme être modifiées. La Première Guerre mondiale laisse donc une trace sur toute la population et elle est vécut comme un deuil. Après la guerre, des monuments aux mors sont inaugurés dans de nombreuses communes pour commémorer le sacrifice de millions de soldats. Ce lieu de deuil collectif sont vus par les historiens comme un prolongement d’une forme de culture de guerre dans les sociétés éprouvées par le conflit. A l’honneur du centenaire de la guerre 1914-1918 de multiples cérémonies commémoratives sont organisées par les Etats entre 2014 et 2018.

Conclusion :

La première guerre mondiale est un long conflit de quatre ans d’une violence et d’une ampleur inédite. Sans véritable vainqueur après les batailles, la guerre dans les tranchées montre les mauvaises conditions de vies des soldats et nouvelles inventions dans l’artillerie face à un type de combat nouveau. De nombreuses batailles n’ont eut aucun put précis a part affaiblir l’adversaire moralement et physiquement. La première guerre mondiale a donc été une guerre longue et d'une intense violence, les sociétés ont été totalement mobilisées pour l'effort de guerre. Au moins 8 millions de morts et 6 millions n'infirmes. La guerre a laissé des millions de femmes veuves et d'enfants orphelins. Des monuments aux morts sont érigés pour la mémoire des disparus du front et de l'arrière. Aujourd’hui encore il en reste des cicatrices. La paix est imparfaite. Le traité de Versailles signé le 28 juin 1919 est vécu comme un Diktat par les Allemands.

...

Télécharger :   txt (8.2 Kb)   pdf (48.8 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club