Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La 1ère guerre mondiale, l'expérience combattante d'une guerre totale

Par   •  10 Novembre 2018  •  1 488 Mots (6 Pages)  •  71 Vues

Page 1 sur 6

...

- Survivre sur le champ de bataille

Sur le champ de bataille, c’est : « Tuer ou être tué ». La brutalisation du front à la guerre transforme le soldat en bête sauvage s’il veut survivre. Dix est fasciné par l’horreur de la guerre. Chez les artistes de la 1GM, on constate cette fascination.

- Survivre après la guerre

Durant les années 20, c’était la belle époque, ils allaient danser le charleston. Ils ne voulaient surtout pas voir les « gueules cassés ». (ex: Ils leur disaient : « Pas de bras, pas de chocolat »)

La 1GM a été une guerre d’une telle brutalité que survivre était impossible, la seule façon était d’oublier. Or, quand on cherche à oublier, c’est le moyen pour que quelques décennies après, tout explose. La 1GM a fait resurgir des haines, des antagonismes qui ont fait un boulevard pour la 2GM.

Exposé sur l’aviation :

Le premier vol motorisé a été réalisé par Clément Ader le 9 octobre 1890. Les frères Wright réalisent le premier vol motorisé et contrôlé. Entre 1903 et 1914, certains ingénieurs s’intéressent à l’aviation dont Robert PELTERIE qui a créé l’aileron et le moteur en étoile en 1905 et le manche à balai en 1906. Il y a aussi eu Louis BLERIOT qui a fait le premier vol à longue distance (la Manche, d’une distance de 100km) le 25 juillet 1909. Dans les années qui précédent la1GM, les gouvernements s’intéressent à l’aviation comme une arme de guerre. Au début de la guerre, la Triple Alliance comptait 210 avions tandis que l’Allemagne en comptait 258. Les avions vont permettent de calibrer et d’avoir une meilleur précision de tirs. Fin 1915, début 1916, il y aura un boom au niveau de l’armement. Leur premier objectif est de permettre aux avions de tirer et de combattre intelligemment. Le but sera de mettre des mitraillettes à travers l’hélice. Roland GAROS grand aviateur, invente le premier système permettant de tirer à travers les hélices. L’Allemand Anthony FOKKER reprend l’idée de Roland GAROS sauf qu’il va synchroniser la mitraillette et l’hélice afin que lors du tir, la balle passe toujours à travers et ne touche jamais l’hélice. Le premier avion en métal apparait. Les ingénieurs ont donc inventé un nouveau moteur, le moteur rotatif. Grâce au pétrole, il y a une meilleure exploitation du carburant. La bataille de Verdun est le premier exemple concret de l’effet de l’aviation. Les Allemands se démarquent car ils utilisent des stratégies militaires (280 avions avancés technologiquement → tir à travers l’hélice…). Cette bataille va faire comprendre qu’il faut faire évoluer, revaloriser le domaine de l’aviation. Le général Pétain va commander divers avions de guerres spécialisés. Nieuport 11 est le premier chasseur français. Il va également réunir les meilleurs pilotes qu’on appelle les astres de la grande guerre. Parmi ces aviateurs on compte : René FONCK (français), James MC CUDDEN (britannique). Les Alliés, pour la bataille de la Somme ont 288 avions. Le SPAD V est le meilleur avion des Alliés. Il est très évolué pour les demandes de l’époque. Les Allemands eux en utilisent 185 avions. Ils pensaient que cet avantage technologique au niveau des avions va les faire gagner. Cependant, ils perdent. Au début de la guerre on était à 140 avions et en à peine 4 ans, à la fin de la guerre on est arrivé à 7400 avions. On constate une évolution au niveau industriel et économique. Juste après la guerre, la RAF (Royal Air Force) d’origine britannique va être créée en 1918 car ils se rendent compte que l’aviation n’est pas un domaine négligeable. L’armée de l’air allemande s’appelle la Luftwaffe. Elle a été créée en 1935. Hitler réarme l’Allemagne à partir de 1933.

...

Télécharger :   txt (9.1 Kb)   pdf (53.4 Kb)   docx (572.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club