Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La place des populations de l'Europe dans le peuplement de la Terre

Par   •  17 Septembre 2018  •  1 146 Mots (5 Pages)  •  144 Vues

Page 1 sur 5

...

Par rapport au classements d'ages :

- Entre la fin du 18eme au 20eme s, il y a plus de naissance en France. L'espérance de vie à progresser.

-En Angleterre, durant le 18/20eme s il y a une augmentation de la population assez forte.

La population anglaise s'est rajeunit, elle est devenue plus nombreuse. En France, la population reste stable.

Les Anglais vont etre incités à partir du pays, ceux voulant rester doivent appliquer la théorie de l'enfant unique mis en place par Malthus (=> Le Malthusianisme).

En France, il est demandé aux habitants de faire plus d'enfants. Il y a un fort contrastre entre les pays d'Europe.

" Les migrations européennes réorganisent le monde : l'exemple de l'immigration irlandaise."

--> Environ 60 millions d'européens quitte les continents au XIXème siècle.

En partant principalement au USA, Sibérie, Argentine, Canada et Brésil.

Quelles sont les points communs entre tout ces pays ? Ce sont des pays neufs, tout est à construire et il y a de grands espaces.

Qui part autant ? Les principaux pays de départ sont l'Allemagne, la GB, l'Italie, la Russie.

=> Beaucoup de juifs partent également, du à la persecution.

Pourquoi ? A cause du surpeuplement, le chomage, fuir la pauvreté ou tout simplement par envie avec " le reve américain". Il faut peupler les colonies, comme en Australie, les prisonniers y sont envoyés pour s'en "débarasser" .

"Les migrations irlandaises : les migrations " crève de faim" "

Le cas de l'arrivée des migrants à Ellis Island.

-Les migrants de 3ème classe y arrivent.

-Ils passent un examen médical pour vérifier leurs états de santé physique/mental, des lettres sont alors écrit à la craie en fonction de leurs problèmes.

-Si ils ne peuvent pas etre soignés, ils sont renvoyés dans leurs pays d'origines, car ils sont dit "indésirables" sur le sol américain.

-Un second examen, l'administratif a lieu. Une trentaine de questions sont posées tels que l'age, la profession, si ils ont fait de la prison, polygame, anarchiste, déja voyager, seul etc... Si ils répondent bien, ils sont acceptés. En cas d'échecs, 7000 personnes sont renvoyées pour une enquete spéciale , pour expliquer leurs réponses.

-80% des migrants rentrent sur le sol américain. 2%, soit 25000 personnes retournes dans leurs pays d'origine.

LES MIGRANTS SUR LE SOL AMERICAIN :

-Les migrants sont au départ atteint de xénophobie (peur de l'étranger) par les américains. Ils sont accusés d'apporter maladies, insécurité...

-Au départ les américains vont avoir des métiers parmis les moins qualifiés , des métiers pénibles et peu payés (domestique, ouvrier...)

-A la seconde génération, ils ont accès à de meilleurs emplois. On les retrouves beaucoup comme à Boston en tant que policiers, responsables de chantiers...

-En 1880, NY élit son premier maire irlandais, William Russel Grace.

-Grace au festivité tel que la Saint Patrick, les irlandais s'integrent plus facilement.

-Ils représentent alors 1/3 de la population étrangère.

-L'identité irlando-américaine (double nationalité) est créer par eux-memes, ne se sentant pas totalement américain, pour pouvoir accéder à la politique : J.K Kennedy est par exemple d'origine irlandaise en 1960.

-L'intégration est lente mais progresse. Elle permet aux irlandais et leurs descandants d'accéder aux plus hautes fonctions.

BILAN

L'Europe est devenu l'une des principales zones d'émigration au 19ème siècle. Depuis l'Antiquité elle a toujours été un grand foyer de peuplement. Sa croissance a été inégale jusqu'au 19ème siècle ou elle a connu par la suite une explosion de sa population.

...

Télécharger :   txt (7.6 Kb)   pdf (52.5 Kb)   docx (15.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club