Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Disseration JO de 1968

Par   •  5 Septembre 2018  •  894 Mots (4 Pages)  •  81 Vues

Page 1 sur 4

...

Après

Caroline : En effet Nolwenn, l’Etat n’a pas assumé cet acte qui fut commis pour faire taire ce mouvement, qui, depuis sa naissance dérangeait le gouvernement. Le Mexique ne voulait pas que pendant les JO, les révoltes aient lieu et empiètent sur cet évènement mondial.

Nolwenn : Aujourd’hui, 40 ans après, aucun responsable n’a été condamné pour cet acte barbare et ce massacre de Tlatelolco reste une plaie ouverte dans la mémoire du pays qui est le Mexique. La rébellion étudiante brisée contre le régime autoritaire reste tue.

Caroline : La mémoire est aujourd’hui conservée grâce à des enquêtes menées par des écrivains tels qu’Elena Poniatowska qui a écrit « La Nuit de Tlatelolco » réédité une soixante de fois. A noter que le pays du Mexique a subi de nombreuses expériences difficiles comme l’élection présidentielle de 1988, les disparitions forcées des années 1970 accompagnés de ce massacre sanglant.

Le 2 octobre 1968, dix jours avant l’ouverture des Jeux olympiques de Mexico, les autorités ont voulu en finir avec un mouvement où elles voyaient une subversion orchestrée depuis Moscou et La Havane. A 18 heures, les soldats postés sur les immeubles entourant la place ont tiré sur 8 000 étudiants désarmés, tandis que les dirigeants du Conseil national de grève étaient conduits au "Camp militaire n°1". Le nombre de victimes est controversé : de 44, le bilan officiel, à 300, selon les médias étrangers - voire les rapports de la CIA, l’Agence de renseignements américaine, qui avait encouragé la paranoïa anticommuniste du président Gustavo Diaz Ordaz.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2008/10/02/le-massacre-de-mexico-en-1968-symbole-de-l-impunite_1102255_3222.html#OOp0zoj0xzl9z0TM.99

II – Causes, contexte

III – Conséquences

Conclusion et ce qu’il en est aujourd’hui

10 jours avant les jeux olympiques de 1968, le Mexique fut frappé par un évènement. En effet, 1968 représente tout de même l’année de naissance de nombreux mouvements, particulièrement chez les jeunes et chez les étudiants. La jeunesse se révolte en effet dans le monde entier. Le 2 octobre 1968 fut un jour sanglant, dramatique, tragique. Les temps qui suivirent furent saisis de négation, d’étouffement de l’affaire et encore de sang, de disparitions, de drames, de familles brisées et de jeunes anéantis. La répression ne s’arrêtera pas au lendemain du massacre mais elle se poursuivra dans les cellules carcérales de Lecumberri La jeunesse mexicaine fut bâillonnée par la police et par l’armée. Les Jeux olympiques, évènement de symbole de paix entre les peuples du monde, se sont transformés en fossoyeurs de la liberté d’expression au Mexique.

...

Télécharger :   txt (5.8 Kb)   pdf (46.5 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club