Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET EDUCATIF SPECIALISE

Par   •  18 Août 2017  •  5 676 Mots (23 Pages)  •  218 Vues

Page 1 sur 23

...

Le cadre législatif et réglementaire régissant l'accueil des personnes handicapées dans un IME pose les principes suivants :

- l'usager au cœur du dispositif,

- l'usager, sujet de droit.

Ces principes sont inscrits dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002, ainsi que la loi du 11 février 2005.

Pour ce faire, l'Institut Médico-Éducatif a mis en place des outils permettant l'exercice effectif des droits des usagers : le livret d'accueil, la charte des droits et des libertés de la personne accueillie, le règlement de fonctionnement, le contrat de séjour, le conseil de la vie sociale, le projet d'établissement.

1.3 La population accueillie au sein l'Institut Médico-Éducatif

L'Institut Médico-Éducatif accueille, actuellement, soixante-six enfants et préadolescents, de 6 à 14 ans, présentant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés (troubles du comportement, relationnels, psychiatriques, de la personnalité...) et orientés par la Maison Départemental et de l'Autonomie (MDA) anciennement Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Afin de favoriser le développement de l'usager dans son environnement, il est important de saisir toutes les opportunités de la vie sociale. Des activités, faisant appel à la réflexion et à l'imagination des préadolescents, sont régulièrement organisées.

C'est dans ce quotidien et notamment au travers de l'activité course que j'ai pu ici instaurer une relation éducative avec Déborah et Gaëlle lors de ma première semaine de stage.

- LA SITUATION : AU SUPERMARCHE

L'activité course est un temps hebdomadaire, ayant lieu le jeudi matin, qui consiste à emmener en minibus quatre jeunes au centre commercial pour effectuer les achats des denrées alimentaires. C'est aussi un moment pouvant donner l'occasion d'aller voir des produits ou tout événement susceptible d'éveiller la curiosité des adolescents ou de les responsabiliser.

La situation que je vais présenter se passe au début de mon stage. Les jeunes sont accompagnés de leur éducatrice référente et de moi-même.

En arrivant au supermarché, l'éducatrice partage le groupe de quatre jeunes en binôme. Chaque binôme dispose de sa liste de course. L'éducatrice me propose d'accompagner Gaëlle et Déborah dans la réalisation des courses.

En m'approchant calmement de ses deux adolescentes, je leur explique que je ne connais pas ce supermarché et que je serai ravie qu'elles me guident afin que l'on puisse trouver plus rapidement les produits alimentaires qui figurent sur la liste de courses. A cet instant, un sourire se dessine sur leur visage. Gaëlle me répond « oui, je suis contente de faire le guide » et Déborah réplique « moi aussi parce-que quand je fais les courses avec maman, c'est elle qui me montre où il faut aller parce-que moi je ne connais pas ».

Elles regardent la liste et se mettent d'accord sur le produit à prendre en premier. « On y va » me dit Gaëlle, « on va aller chercher la crème liquide » rétorque Déborah « d'accord, je vous suis » répondis-je.

Arrivée au rayon crèmerie, je reste un peu à l'écart tout en les observant. Déborah et Gaëlle se tiennent face à plusieurs marques et appellations de crèmes (crème épaisse, crème légère, crème chantilly...). Elles cherchent la crème liquide parmi les produits disposés à leur hauteur : elles ne regardent pas au niveau des étagères qui se trouvent au-dessus et en dessous d'elles. Après inspection du rayon, Déborah et Gaëlle ne trouvent pas la crème liquide. Déborah fronce les sourcils, tapote ses doigts sur ses lèvres. Quant à Gaëlle, elle se mordille les ongles et après un moment d'hésitation, elle se tourne vers moi et me regarde.

Constatant qu'elles sont en difficulté, je m'approche et me positionne à côté d'elles et d'une voix douce et calme, je leur demande ce qui ne va pas. « Il n'y a pas de crème liquide » affirme Déborah « Vous avez bien regardé sur toutes les étagères » rétorquais-je « oui oui oui, on a bien regardé partout » répond Gaëlle. Je leur explique, tout en leur montrant, que les produits sont installés sur des étagères allant du haut vers le bas. Je leur précise également que lorsqu'elles cherchent un article, elles doivent aussi regarder au niveau des étagères du haut et du bas et pas uniquement sur celles qui sont à leur hauteur. Déborah et Gaëlle se réfèrent à mes conseils et regardent sur les étagères du bas.

Tout à coup, Déborah s'exclame « j'ai trouvé », « très bien !!! » lui dis-je, elle poursuit « mais il faut prendre laquelle parce qu'il y en a plusieurs des crèmes liquides ». Avec un vocabulaire simple et des phrases courtes, je leur précise qu'il faut regarder, comparer les prix des trois articles et prendre celui qui a un prix ni trop bas ni trop élevé afin de respecter le budget. Gaëlle regarde les prix et me dit « c'est celui-ci qui a un prix entre les deux » tout en me démontrant son raisonnement. Je la félicite et elle me sourit.

La situation de Déborah et de Gaëlle ayant été présenté, je vais ainsi procéder à l'analyse de celle-ci.

- 3. ANALYSE DE LA SITUATION DE DEBORAH ET DE GAËLLE

-

- 3.1 L'activité course, un caractère éducatif, et socialisant

- L'activité, « C'est la vie où se conjuguent les apprentissages à travers lesquels, selon les circonstances, la personne va réussir ou échouer, être active ou passive, objet ou sujet, pouvoir ou non profiter de l'expérience pour se valoriser et s'appuyant sur les résultats, envisager positivement d'autres possibles, de même qu'à reconsidérer les échecs »[1], souligne Guy Dreano, consultant-formateur et administrateur dans le secteur social et médico-social.

Selon moi, l'activité courses peut être qualifiée d'éducative grâce à son caractère socialisant : suivre des règles et codes sociaux (politesse, sécurité...), investir le milieu social ordinaire (être au milieu des autres, réduire l'angoisse

...

Télécharger :   txt (38.1 Kb)   pdf (191 Kb)   docx (29.5 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club