Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Anatomie-ostéologie

Par   •  6 Décembre 2018  •  2 864 Mots (12 Pages)  •  2 Vues

Page 1 sur 12

...

Se déplacer, c’est utilisé de l’énergie chimique pour créer du mouvement, on mobilise donc les os.

Un os est vivant, c’est à dire qu’il va s’ajuster en fonction des contraintes.

Les os sont constitués de 3 dimensions : Longueur, Largeur, Épaisseur.

Il existe 4 types d'os :

A. Les os long : la longueur prédomine par rapport à la largeur et l'épaisseur.

B. Les os plat : La longueur et la largeur prédomine sur l'épaisseur.

C. Les os dit court : les 3 dimensions sont réparties presque également.

D. Les os irréguliers : On observe des irrégularités osseuse.

Autrement dit : Les os sont classés en fonction de leurs formes (et non selon leur taille) :

- OS LONG:

Ils comprennent un corps et deux extrémités : La diaphyse (percée pas un canal médullaire qui est remplit de moelle osseuse) et l'épiphyse proximal et distal.

- Dans les épiphyses, on trouve des alvéoles délimitées par des travées qui forment l’os spongieux. Ces alvéoles contiennent un tissu hématopoïétique qui permet de fabriquer les globules rouges du sang, qui sont appelés les hématies. --->La vascularisation de l’os.

- La diaphyse est composée d’os compact qui renferme une cavité médullaire. Elle va permettre de résister de façon quasi parfaite aux contraintes des pressions, de torsions, des cisaillements que l’os subit grâce à son unité structurale :

L’ostéon : Cylindre orienté verticalement dans l’axe de la diaphyse et qui est constitué lui même de plusieurs cylindres imbriqués les uns dans les autres. Les structures (fibres de collagène et cristaux) sont orientées dans le même sens dans un cylindre, mais dans des sens différents d’un cylindre à l’autre.

- OS COURTS: Ils sont de forme plus ou moins cubiques, on les trouve au niveau du poignet et de la cheville. Ils sont entourés d'os compacts autour et un peu d’os spongieux au milieu. Problème : Faible vascularisation donc longue récupération en cas de casse.

- OS PLATS: Ils sont de forme minces, aplatis et en général légèrement courbés. Leur fonction est de protéger les organes de chocs et de traumatismes (Les os du crane, le sternum).

- OS IRREGULIERS: Vertèbres, os sphénoïde.

L'os s’adapte aux contraintes qu’on lui impose, pour le développer, il faut s’en servir.

Croissance du cartilage:

[pic 5]

L'os grandit en hauteur grâce à un dépôt de matière osseuse (cartilage de conjugaison).

La croissance de l’os s’effectue au niveau du cartilage de conjugaison qui est situé au niveau inférieur de l’épiphyse proximale avant la diaphyse.

Celui-ci permet le dépôt de matière osseuse nouvelles via les chondrocytes (cellules mures du cartilage). Puis, la forme de l’os est réajustée grâce aux ostéoclastes (détruisent la moelle osseuse) et aux ostéoblastes (déposent de la moelle osseuse).

Hydroxyapatite = phosphate + calcium + fibres de collagènes.

Structure macroscopique de l'os :

Diaphyse : Corps osseux en forme de canal tubulaire qui renferme le canal médullaire (Moelle osseuse). C'est la partie centrale de l'os. Dans la diaphyse l'os est compact, dense.

Epiphyse : Extrémité de l'os. On y observe un os spongieux (L’épaisseur de l'os est plus importante qu'au niveau de la diaphyse).

Structure macroscopique de l’os :

On peut observer sur les surfaces externes des os des ouvertures qui constituent des points d'attache de muscles, ligaments et tendons, de surface d'articulation ou encore de passage de vaisseaux sanguins et de nerfs.

- Protubérances qui constituent à attacher les ligaments et les muscles :

- Tubérosité : Grosse bosse arrondie et parfois rugueuse qui sert d’insertion aux tendons.

- Crête : Arrête osseuse étroite et visible.

- Ligne : Arrête osseuse très étroite et peu visible.

- Épicondyle : Petite saillie osseuse située au voisinage d’un condyle articulaire.

- Épine : Relief fin, étroit et souvent pointue (petit cône).

- Protubérances qui participent à la formation des articulations :

- Facette : Surface articulaire plate.

- Fossettes : Légère convexité qui servent de surface articulaire.

- Condyle : Bosse articulaire arrondie, segment de sphère.

- Tête : Renflement osseux porté sur un sol étroit.

Dans les os on observe des dépressions ou des trous qui servent de passage aux nerfs, aux vaisseaux sanguins ou aux tendons.

→On peut trouver des gouttières qui sont longues et peu creusées.

→ On peut trouver les sinus qui sont des espaces creux à l'intérieur d'un os.

→ On peut trouver les foramens qui sont des ouvertures arrondies ou ovales dans un os.

Régulation en calcique :

L’os répond aux contraintes qu’on lui impose, si il n'y a pas assez de calcium dans le sang, l’os est détruit pour apporter le calcium, dont le corps nécessite. [pic 6]

L’os est en réalité un réservoir de calcium, si sa concentration est trop basse, les glandes parathyroïdes (glandes endocrines situées à côté des glandes thyroïdes) libèrent de la parathormone (PTH) qui va stimuler l’activité des ostéoclastes qui vont donc favoriser la libération de calcium dans le sang.

A l’inverse, si la concentration de Ca2+ est supérieure à

...

Télécharger :   txt (19.6 Kb)   pdf (66.6 Kb)   docx (582.4 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club