Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ACCOMPAGNEMENT ET AIDE INVIDUALISER

Par   •  20 Décembre 2017  •  2 589 Mots (11 Pages)  •  213 Vues

Page 1 sur 11

...

Ensuite on commence par choisir les vêtements qu’elle va porter pour la journée. Parfois elle n’est pas compréhensible mais j’essaie tout de même de la faire participer en lui montrant les vêtements ; en lui demandant sa couleur préférée, qu’est-ce qu’elle aimait porter avant de rentrer en institution, puis je prends un tricot de corps, une culotte et sa protection.

Avant de commencer l’aide à la toilette, je lui propose d’aller aux WC. Elle accepte, je l’aide à se lever de son fauteuil et l’accompagne doucement vers les toilette en la soutenant car c’est une dame qui se fatigue très vite par rapport à son problème de cœur. Elle s’installe et je ferme la porte derrière moi pour respecter sa pudeur .Quelques instants plus tard je frappe à la porte des toilette et je lui demande si elle a fini et si je peux rentrer elle me dit « oui p’tite fille attend je m’essuie c’est bon tu peux venir ».

Ensuite elle me demande « qu’est-ce qu’elle fait maintenant ?». En posant une main sur son épaule pour la rassurer, je lui dis qu’on va commencer sa toilette. Elle commence à déboutonner sa chemise de nuit et je lui propose mon aide. Elle soulève ses bras et elle fait le dos rond pour ôter sa chemise de nuit puis je lui donne sa robe de chambre qu’elle enfile tout de suite afin de respecter sa pudeur, son intimité et pour ne pas attraper froid. Je vais faire descendre cette robe de chambre au fur et à mesure de la toilette. Madame T peut rester debout pour faire sa toilette mais pour plus de sécurité je préfère qu’elle s’asseye sur la chaise que j’ai placée devant le lavabo. Je l’aide à s’asseoir confortablement sur la chaise et avec l’aide de Madame T je fais couler l’eau à la température souhaitée par celle-ci puis pour raison de sécurité je vérifie la température.

Madame T peut faire sa toilette seule mais il faut la stimuler. Afin de maintenir l’autonomie de Madame T je lui tends un gant de toilette pour qu’elle procède à la toilette du haut du corps. Elle prend le gant et le savonne ; je lui dis « tenez Mme T, c’est pour laver votre visage ; vos yeux, votre bouche ; vos oreilles ».Elle se lave puis elle se rince. Elle me dit « c’est bon ? »Je lui dis « non il faut laver votre poitrine, vos bras, vos aisselles et moi je vais faire votre dos »et là elle reprend le gant, met du savon sur celui-ci et commence à se laver. Quand Madame T se lave elle aime communiquer, elle aime me parler de sa mère. Quand elle a fini, elle rince le gant et se rince. Avant de commencer à laver son dos, je lui tends une serviette pour qu’elle se sèche. Je récupère le gant je le savonne et lui dis « Mme T je vais vous laver le dos ».Quand je passe le gant sur son dos Mme T me dit « ah p’tite fille c’est bon, c’est bien d’être propre, ça fait beaucoup de bien ». Ensuite je rince et sèche soigneusement en tapotant. Juste après je propose à Mme T son tricot de corps pour lui éviter d’avoir froid« Mme T je vais vous aider à mettre votre tricot de corps ».Avant de continuer sa toilette, je lui demande si ça va et lui dis « Mme T je vais vous laver les jambes ».Elle répond « d’accord p’tite fille mais doucement elles sont fragiles ».Je commence à laver ses jambes à mi-cuisse jusqu’aux pieds sans oublier ses orteils en commençant par la jambe la plus éloignée de moi ; je rince et sèche « ça va Mme T je ne vous fait pas mal ? » « Non ça va »

Puis je change l’eau du lavabo afin d’éviter d’apporter des germes aux organes génitaux,

Je lave mes mains avec une solution hydro-alcoolique, j’enfile les gants jetables et je prends le deuxième gant prévu pour la toilette intime. Je lui demande de se lever pour faire sa toilette intime en lui proposant de s'appuyer sur le lavabo.

Toujours pour maintenir l’autonomie de Madame T, je lui demande si elle peut faire sa toilette intime seule ; elle accepte je la laisse faire mais je la termine pour bien la laver du plus propre au plus sale et je termine par le siège puis je rince et sèche soigneusement afin d’éviter toutes irritations et macérations.

J’enlève les gants jetables que je jette tout de suite à la poubelle, je rince mes mains puis j’aide à Madame T à s’asseoir sur la chaise afin de l’aider à s’habiller. « Mme T je vais vous aider à vous habiller »

Pour éviter qu’elle ne se lève trop souvent je m’accroupie et je lui mets sa culotte, sa protection, sa jupe et ses chaussons puis je lui demande de se mettre debout pour faire monter ses vêtements, ce qu’elle fait; puis je lui propose de se rasseoir pour l’aider à enfiler son pull. Pour l’hygiène buccale, Madame T n’a pas de dent mais je lui propose de secouer un peu d’eau et de dentifrice dans sa bouche et de recracher. Pour finir je lui donne sa brosse pour qu’elle se coiffe puis je passe un peu de crème hydratante sur son visage. Elle ne met pas de parfum, ni de bijoux donc la toilette est terminée. Je me relave les mains.

Je la raccompagne dans sa chambre et lui demande si tout s’est bien passé et lui propose de descendre pour regarder la télévision ou aller à la rencontre d’autres résidents. Elle accepte mais avant de partir Madame T aime faire son lit, je lui propose de l’aider car Madame T se fatigue très vite et est essoufflée au moindre effort. Elle accepte. Quand on a fini je l’accompagne dans la salle commune et je lui souhaite une bonne journée puis je remonte dans sa chambre pour vider et désinfecter le lavabo ; mettre le linge sale dans les bacs appropriés qui se trouvent dans le couloir et jeter le sac poubelle puis je retire la présence sur la porte ; je me lave les mains et fait la transmission écrite sur la fiche évaluative et orale aux aides-soignantes.

ANALYSE

Les apports pour Madame T

Au cours des cinq semaines passées auprès de Madame T, je l’ai particulièrement orientée, stimulée et encouragée en permanence pour qu’elle accomplisse elle-même certaines étapes de sa toilette afin de conserver au maximum son autonomie.

Pour l’hygiène de Madame T j'ai respecté l'ordre adapté pour la toilette, ainsi que le circuit propre/sale. J'ai désinfecté et remis en état de propreté la salle de bain à la fin de mon intervention.

Ayant des pertes d’équilibre, pour sa sécurité j’ai placé une chaise devant le lavabo, j’ai veillé à ce qu’elle ait un endroit ou se tenir quand elle se mettait debout, je mettais ses chaussons après le lavage des pieds et je restai à sa proximité durant tout l’acte.

Pour

...

Télécharger :   txt (15.6 Kb)   pdf (59.5 Kb)   docx (17.8 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club