Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le Proche et le Moyen-Orient depuis la fin de la Première Guerre mondiale

Par   •  15 Juin 2018  •  5 568 Mots (23 Pages)  •  357 Vues

Page 1 sur 23

...

- Un État du Kurdistan est prévu sous contrôle français.

- L'Arménie se voit attribuer le nord-est de l'Anatolie.

- Les Italiens et Grecs occupent l'ouest de l'Anatolie.

- La France et le Royaume-Uni se partagent le sud-est de l'Anatolie et les territoires arabes, avec la création de mandats de la SDN, au détriment de leurs promesses de constitution d'un grand royaume arabe.

3

La modernisation de la Turquie et de l'Iran

Mustafa Kemal est issu de la bourgeoisie ottomane, il a étudié en France et est inspiré par les idées de 1789. Il va permettre la création de la République turque sur les ruines de l'Empire ottoman, démantelé avec le traité de Sèvres :

- Mustafa Kemal chasse les Européens d'Anatolie.

- Il renégocie ainsi un traité plus favorable à Lausanne en 1923 mais renonce aux territoires arabes.

- En 1923, il proclame la fin de l'Empire ottoman qu'il considère dépassé et trop conservateur car il est fédéré par l'Islam. Il proclame la naissance de la République turque à Ankara qui devient la capitale.

Mustafa Kemal Atatürk ("le père des Turcs") veut moderniser la nation turque :

- Il met en place une laïcisation de l'État, la scolarisation pour tous et prône la démocratie, même si le pays deviendra une dictature.

- Il entreprend une réforme linguistique afin de retirer au turc ses emprunts à la langue arabe et persane. Il abandonne également l'écriture en arabe au profit de l'alphabet latin.

L'Iran est aussi traversé par un mouvement de modernisation :

- L'Empire Qajar est renversé par le Reza Chah Pahlavi en 1925.

- Il entreprend "l'occidentalisation du pays". Il fonde des universités, industrialise le pays, interdit le port du voile et oblige les hommes à s'habiller "à l'occidentale".

B

Une zone sous domination occidentale

1

Les mandats français et britanniques

Les anciens territoires arabes de l'Empire ottoman sont confiés aux Français (Syrie) et Britanniques (Palestine et Mésopotamie) sous la forme de mandats.

Les Français provoquent le mécontentement des populations arabes :

- En 1920, Fayçal ben Hussein est proclamé roi du Royaume arabe de Syrie qui comprend dans un grand État la Syrie, la Palestine et la Transjordanie.

- La France s'oppose à la création d'une grande Syrie, qu'elle divise en deux en créant le Liban. Elle réprime les troupes arabes et pousse Fayçal à l'exil.

- La méthode de colonisation française, qui tend à l'assimilation, provoque de forts mécontentements au sein de la population arabe.

- La France ne prend pas la juste mesure des revendications nationales arabes et apparaît comme un "ennemi du monde arabe".

- En 1925, la révolte Druze s'étend au Liban et en Syrie et revendique l'indépendance et l'unité syrienne.

Les Britanniques prennent davantage la mesure des enjeux nationalistes et appliquent pendant l'entre-deux-guerres une politique de concession, octroyant l'indépendance à des États en échange de concessions économiques :

- L'Égypte devient indépendante en 1936 en échange du maintien du contrôle sur le canal de Suez, vital à l'économie britannique.

- Londres reconnaît un nouvel État irakien en échange de l'exploitation du pétrole. Elle installe sur le trône Fayçal 1er en 1921. Ce pays devient indépendant en 1932.

- Elle appuie Ibn Saoud qui prend le pouvoir au Hejaz en 1924 (au détriment du chérif Hussein, père de Feyçal Ier) et crée l'Arabie en 1932.

- La Grande-Bretagne continue dans le même temps à faire venir des Juifs en Palestine.

- Par cette politique, la Grande-Bretagne nourrit les tensions dans la zone.

Ces situations cumulées empêchent le développement de la stabilité du Proche-Orient dont les ressources en énergie attisent les convoitises.

2

L'intérêt grandissant pour les ressources naturelles

Les Britanniques sont, depuis le début du XXe siècle, ceux qui profitent le plus du potentiel pétrolier de cette région :

- En 1901, ils signent un accord très avantageux avec l'Iran qui leur octroie pendant soixante ans une concession pour laquelle ils sont exempts d'impôts et ne doivent reverser que 10% des bénéfices à l'État iranien.

- La British petroleum est la première compagnie pétrolière au monde.

Les ressources pétrolières attirent aussi la France et les États-Unis :

- La France est présente avec la Compagnie française des pétroles créée en 1924.

- Les États-Unis sont, au début du XXe siècle, à l'origine d'environ 70% de la production de pétrole. Les compagnies américaines de l'industrie pétrolière grandissent et s'intéressent de plus en plus aux ressources du Moyen-Orient.

- Les États-Unis se rapprochent notamment de la famille Saoud à la tête de l'Arabie qui possède des réserves pétrolières considérables.

À partir de 1928, les entreprises européennes et américaines forment un cartel nommé les "Sept sœurs", qui domine la production pétrolière de la région.

C

La montée des tensions

1

Le panarabisme et l'islamisme

L'idée d'une union de tous les peuples arabes, le panarabisme, apparaît dès le XVIIIe siècle

...

Télécharger :   txt (36.6 Kb)   pdf (90.6 Kb)   docx (35.3 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club