Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Romain Athene

Par   •  15 Janvier 2018  •  1 370 Mots (6 Pages)  •  101 Vues

Page 1 sur 6

...

La démocratie athénienne de l'Antiquité est en fait très différente de la nôtre, car les sociétés antiques n'ont ni les mêmes valeurs ni le même fonctionnement que les sociétés contemporaines. La citoyenneté est très limitée à cause des demandes strictes : au début, Il fallait en effet d’avoir le père athénien pour être citoyen. Mais sous Périclès, cela devient plus restrictif, du fait du grand nombre de citoyens : il demandait d’avoir des parents athéniens unis par le mariage, c'est pourquoi la majorité des habitants de la cité d'Athènes est donc exclue de la citoyenneté . Dans le cadre d'une citoyenneté fermée, qui limite fortement le nombre de ses membres, le citoyen athénien ne fait aucune distinction entre ses activités politiques, religieuses et culturelles, ils sont tout égaux devant la loi et par la loi, chaque citoyens ont leur part de responsabilité dans les décisions de la cité, chaque affaire doit être débattue. Tous les dix jours, tous les citoyens se réunissent en assemblé sur la colline de la Pnyx ( L'ecclésia ) où ils décident de toutes les affaires importantes de la Cité par voter à main levée, il suffit de la majorité du citoyen pour qu’une loi soit acceptée,. Ce sont les votes de l'Ecclésia qui décident de la vie d'Athènes : la guerre, la paix, les dépenses publiques, l'organisation des fêtes religieuses...on peut dire qu'Athènes est une démocratie directe. La cité est dirigée par trois assemblées et par des magistrats qui occupent des fonctions, politiques, militaires, ou judiciaires: L'assemblée de l'Ecclésia décident les lois de la cité , La Boulè prépare les lois et veille à leur application. et L'Héliée joue le rôle du tribunal. Il existe aussi des magistrats qui occupent des fonctions, politiques, militaires, ou judiciaires, tous les citoyens, riches ou pauvres, peuvent être élus ou tirés au sort pour exercer ce rôle. A part de leur limitation du nombre de la citoyenneté , comme tous les autres régime, il possède aussi des autres limites par exemple les inégalités sociaux : C'est impossible pour Les pauvres de participer a l’exercice de la démocratie comme si ils ne peuvent pas perdre des journées de travail, ou bien parce que ils sont trop loin d’Athènes et ne peuvent pas se déplacer quotidiennement sur la colline de Pnyx, ils sont donc méprisés par les les citoyens riches qui ont la possibilité de se concasser qu'aux affaires politiques

En conclusion,la citoyenneté de la démocratie athénienne et de la République romaine ne sont pas identiques au niveau des assemblées. On peut dire que Le système romain était plus aristocratique. Les Romains n’étaient pas sont obligatoire de participer à la vie politique, contrairement aux Athéniens. mais ils se reposent toujours sur la même base, c'est le statut privilégié pour le citoyen. Indépendamment ils se partagent aussi des points en commun.

• Pour les citoyens athéniens, la démocratie est la liberté d'intervenir dans la vie et la politique de leur cité.

• Les valeurs des Grecs de l'Antiquité sont assez différentes des nôtres. À Athènes, les citoyens ont des devoirs avant d'avoir des droits (idée qui n'est pas dans l'esprit de l'époque). Mais ils bénéficient de réels avantages : ils ont la propriété des terres, peuvent mener une action en justice, se marier légitimement, avoir des aides publiques…

...

Télécharger :   txt (8.7 Kb)   pdf (46.3 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club