Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Anarchisme.

Par   •  28 Juin 2018  •  1 882 Mots (8 Pages)  •  82 Vues

Page 1 sur 8

...

Même vos ministres, vos prêtres, et vos rabbins, souvent pour ne pas dire toujours, sont des traîtres envers leurs propres religions. Enseignant que les ordres de l'autorité humaine doivent se substituer aux lois décrétées par les dieux auxquels ils disent croire. Il y a quelques années j'ai entendu un fanatique évangélique prétentieux pontifier à la radio que quiconque enfreignant l'autorité civil, que ce soit un roi, ou n'importe quelle forme de gouvernement, s'engage dans une rébellion contre Dieu. C'était ses mots, précisément. Et si le gouvernement fait quelque chose de mal? Eh bien, ce commerçant du diable fit remarquer, que «c'était le problème de ceux au gouvernement» et que vous étiez quand même obligé d'obéir. Partout, que ce soit l'état ou l'église, les médias, ou l'école, on vous enseigne une chose au-dessus de toute : La vertu de vous soumettre à d'autres mortels qui prétendent avoir le droit de vous gouverner.

C'est écœurant, la révérence avec laquelle vous parlez des menteurs et des voleurs dont les pieds écrasent si fermement vos nuques. Vous dites du membre du congrès et du juge qu'ils sont honorables et vous vous pâmez devant la magnificence et le grandiose des palais qu'ils habitent. Les temples qu'ils ont bâti pour célébrer la domination de la race humaine. Vous êtes fier de dire que vous avez pu serrer la main d'un sénateur ou que vous avez vu le président en personne. Ah oui...cette grande divinité elle-même, son altesse royale...le président des États-Unis d'Amérique. Vous prononcez ce titre comme si vous faisiez référence à Dieu tout-puissant. Le vocabulaire a un peu changé, mais l'état d'esprit est le même que celui du paysan d'autrefois qui se prosternaient bien bas, la tête dans la boue, avec un sentiment d'indignité et d'humilité en présence de n'importe quel narcisse qui s'autoproclamait leur seigneur et maître. Le cœur du problème, d'hier et d'aujourd'hui, c'est que ces parasites qui se proclament dirigeant ne sont pas des êtres supérieures, ce ne sont pas des hommes et des femmes exceptionnels...ils ne sont pas honorables, ils ne sont même pas passables.

Ceux qui gagnent leur vie honnêtement, des entrepreneurs millionnaires sophistiqués jusqu'aux ouvriers analphabètes exécutant les taches les plus ingrates que vous puissiez imaginer. Ces gens-là méritent votre respect! Ces gens-là vous devriez les traiter avec courtoisie et civilité!

Mais les imposteurs qui prétendent avoir le droit de vous gouverner et exigent votre asservissement et votre obéissance...ceux-là ne méritent que votre mépris et votre dédain! Ceux qui courent après ces soi-disant hautes fonctions, sont des moins que rien. Ils ont beau s'habiller mieux, avoir un vocabulaire plus conséquent et être plus efficace à planifier et à mettre en œuvre leurs manigances mais ils ne valent pas mieux que les pickpockets, les agresseurs, les voleurs de voiture, en réalité, ils sont pires! Parce qu'ils ne veulent pas juste vous voler vos possessions, ils veulent vous voler votre humanité, vous privez de votre libre-arbitre en aspirant peu a peu votre capacité à penser, à juger, à agir...Faisant de vous des esclaves, de corps et d'esprit. Et pourtant vous continuez à les appeler dirigeants! Dirigeants? Où pensez-vous aller exactement, pour que vous ayez besoin de dirigeants?

Si vous viviez vos vies en vous occupant de vos affaires, en exerçant vos propres talents, en poursuivant vos propres rêves, en faisant tout pour être ce que VOUS pensez que vous devriez être. Pourquoi auriez-vous besoin d'un dirigeant? Faites-vous un peu attention aux mots que vous entendez? Que vous répétez? Vous répétez machinalement des oxymores comme «les dirigeants du monde libre». En prétendant même par moment qu'il y ait un grand projet, un grand combat que tous les habitants de cette nation seraient en train de mener ensemble, qui nécessiterait un dirigeant. Pourquoi allez-vous penser, ne serait-ce pour un instant, que les escrocs qui infestent cette ville sont le genre de gens qu'il faut écouter, imiter, ou suivre ou que ce soit?

Quelque part dans vos cerveaux quasiment endormis, vous savez bien que les politiciens sont tous des menteurs et que des voleurs corrompus. Des arnaqueurs opportunistes, des exploiteurs et des marchands de peur! Vous le savez bien! Et pourtant vous vous exprimez toujours comme si c'était VOUS les animaux stupides et vicieux et que les politiciens étaient des modèles de sagesse, des maîtres et des dirigeants, sans lesquels la civilisation ne pourrait exister...Vous pensez que ce sont ces escrocs qui rendent possible la civilisation? Quelle croyance absurde! Et pourtant lorsqu'ils exécutent leurs rituels pseudo-religieux en décidant de comment vous contrôler cette semaine, vous insistez à appeler ça «loi»! Et vous continuez à traiter leurs exigences arbitraires comme s'ils s'agissait de décrets moraux émanant des dieux, et qu'aucun être décent ne devait considérer à enfreindre. Vous êtes si profondément endoctrinés par le culte de l'état que vous voilà choqués lorsque occasionnellement une personne saine vous fait remarquer l'évidence.

Le seul fait que ces escrocs politiques aient écrit quelque chose et appellent ces menaces «loi» ne signifie en rien qu'un seul individu où que ce soit ait l'obligation morale d'obéir. Chaque moment de chaque jour où que ce soit, et peu importe la situation, vous avez l'obligation morale de faire ce que VOUS pensez juste! 12:07

...

Télécharger :   txt (11.5 Kb)   pdf (51.1 Kb)   docx (15.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club