Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Démocratie et élections comme conditions d’intégration du nouvel ordre mondial : Cas d’Haïti (1986 -2010)

Par   •  29 Mars 2023  •  Mémoire  •  31 227 Mots (125 Pages)  •  371 Vues

Page 1 sur 125

[pic 1]

[pic 2]

[pic 3]

Mémoire de sortie

Démocratie et élections comme conditions d’intégration du nouvel ordre mondial :

Cas d’Haïti (1986 -2010)

Du mirage conceptuel aux vrais problèmes

Département : Sciences politiques et philosophie

Préparée par : BASQUIN Limorne

Promotion : 2007-2011

Dirigé par : Professeur LOUIS, Josué

Remerciement

Je tiens à signifier ma reconnaissance à l’ensemble des personnes physiques et morales qui n’ont pas ménagé aucun effort pour faciliter nos taches dans le cadre de cette étude.

En tout premier lieu, mes remerciements vont particulièrement à mon infatigable Directeur, en l’occurrence, professeur Josué LOUIS, non seulement pour son appui et ses conseils pour la rédaction de ce mémoire, mais aussi  pour son soutien inconditionnel et indispensable dans sa structuration, sa conceptualisation et sa conception. Veuillez agréer, monsieur le professeur, l’expression de ma profonde gratitude.

Mes remerciements vont également :

Au staff de direction de l’IERAH-ISERS, dont :

  •  Le doyen Marc DÉSIR,
  •  Le secrétaire général Desarmes Bellamin,
  •  Les professeurs Max Attys et Rhodener Orisma,

Ces remerciements s’étendent à mes collègues, Mikado JEAN et Alismé Siboney sans oublier mon épouse Marie Solange JOSEPH, ma fille Lourde-Gaëlle BASQUIN, mon fils Marc-Rodsolson BASQUIN, ma maman Edillienne GAUSSAINT

Résumé

Les élections comme outils démocratiques pour la prise du pouvoir sont tout à fait  étrangères aux mœurs politiques haïtiennes. Elles ont acquis  droit de cité, en Haïti, sous dictat de l’extérieur et s’inscrivent dans le cadre des exigences du nouvel ordre mondial (NOM). La constitution de 1987,  dans les Articles 58, 92, 95 et 134-1 est en effet claire là-dessus. Elle consacre, à quelque exception près[1], le principe des élections au suffrage universel direct pour les postes électifs. Cependant, dans les faits, on constate une certaine circularité. Les élections dégénèrent tantôt en plébiscite, tantôt prolongent, sous d’autres formes, la pratique du coup d’état comme moyen d’alternance au pouvoir. Dans le cadre de ce travail, nous nous proposons de projeter notre éclairage là dessus en mobilisant les concepts et les théories relatifs à la problématique électorale quitte à les confronter par la suite aux mœurs politiques haïtiennes.

Mots clef :

  • Élection
  • Césarisme
  • Mode de scrutin
  • Plébiscite
  • Alternance politique.

Abstract

Elections being democratic tools for the seizure of power are quite strange to Haitian political mores. They acquired the right of city, in Haiti, dictated by the outside and are part of the new world order (NOM). The constitution of 1987, in articles 58, 92, 95,134-1 is indeed clear on it. It devotes, with some exceptions, the principle of elections by direct universal suffrage for elective positions. However, in fact, there is a certain circularity. The elections generate sometimes plebiscite sometimes they prolong, in another form, the practice of the coup as a means of alternation of power. In the framework of this work, we propose to project our lighting above by mobilizing the theories and the concepts related to the electoral problematic even if to compare them later with the Haitian political mores.

 Keywords:

  • Elections
  • Caesarism
  •  Voting system
  •  Plebiscite
  • Political alternation

Glossaire des abréviations

ANDP : Alliance Nationale pour la démocratie et le progrès

ASEC : assemblée des sections communales  

C.N.G : Conseil National de Gouvernement

CARICOM: Caribbean Community of common market

CASEC : Conseil d’Administration de la Section Communale

CED : Comité d’Entente Démocratique

CEDHA : conseil électoral d’Haïti

CEP : Conseil Électoral Provisoire

CNVJ : Commission Nationale de Vérité et de Justice

CONACOM : Comité National du Congrès des Mouvements Démocratiques

CONAJEC : Commission nationale du jean claudisme

DSNCRP, document de stratégie nationale pour la croissance et la réduction de la pauvreté

FNCD : Front National pour le Changement et la Démocratie

KID : Confédération Unité Démocratique

M.P.P : Mouvement Paysan de Papaye

MANUH : Mission d’Appui des Nations Unies en Haïti

MDN : Mobilisation Pour le Développement National

MICIVIH : Mission civile en Haïti

MINUHA : Mission des nations Unies en Haïti

MKN : Mouvman Konbit Nasyonal

MNF : Multinational Force in Haïti

MNUSTAH : Mission des nations Unies pour la stabilisation en Haïti  

MOP : Mouvement d’Organisation du Pays

MRN : Mouvement Pour la Reconstruction Nationale

NCHR : Coalition Nationale Pour les droits des Haïtiens

OEA : Organisation des Etats Américains

ONG : ORGANISATION NON GOUVERNEMENTALE

ONU: Organisation des Nations Unies

ONUVEH: United Nations Observer Group for the Verification of the Elections in Haiti

OP : Organisations populaires

OPL : Organisation du Peuple en Lutte

P.D.C.H : Parti Démocrate-chrétien Haïtien

P.S.H : Parti Social-chrétien

P.U.C.H : Parti Unifié des Communistes Haïtiens

PAIN : Parti Agricole et Industriel

PANPRA : Parti Nationaliste Progressiste Révolutionnaire Haïtien

PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement

RDNP : Rassemblement des démocrates nationaux progressistes

SIN : Service d’Identification Nationale

TNH : Télévision nationale d’Haïti

URN : Union pour la Réconciliation Nationale

Table des matières

Remerciement2

Résumé3

Glossaire5

Avant propos 10

Introduction générale12

...

Télécharger :   txt (204.5 Kb)   pdf (632.6 Kb)   docx (307.6 Kb)  
Voir 124 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club