Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les neurones

Par   •  12 Février 2018  •  1 349 Mots (6 Pages)  •  65 Vues

Page 1 sur 6

...

le cerveau.

En effet, nous avons plus de 200 millions de neurones dans notre ventre, l’équivalent du nombre de neurones dans le cerveau d’un chien. On parle alors de "deuxième cerveau". Il est en effet très utile car, grâce notamment à de très long axone (plus d’un mètre) présent dans la moelle épinière (colonne vertebrale), les neurones présent dans le ventre peuvent transmettre des informations à nos neurones dans le cerveau. Cela reste néanmoins une faible intéractions entre les deux groupes neuronales, chacun étant indépendant de l’autre. Les neurones du ventre servent entre autres à la digestion et participent à la gestion de nos émotions. En effet, 95% de la sérotonine (neurotransmetteur qui participe à la gestion des émissions) et produite par ces neurones.

Nous avons aussi des neuronnes dans le coeur : plus de 40 000 neurones et est appelé "le petit cerveau". Il y a plusieurs connexions importantes entre le coeur et le cerveau.

La transmission neurologiques : envoi d’impulsion électriques . Le coeur peut influencé sur nos réactions et inversement. C’est par exemple pour ça que lorsque nous avons peur (neurones du cerveau), notre rythme cardiaque augmente (neurones du coeur).

Le transfert d’informations au moyen des hormones. Le coeur produit une hormone qui assure un équilibre général du corps et qui permet d’inhiber la production de l’hormone du stress et de produire et libérer l’ocytocine, connu comme hormone de l’amour. Nos émotions sont donc aussi affecté par le petit cerveau.

Cependant il faut garder a l’esprit que ce sont les connexions neuronales du cerveaux qui nous permettent de ressentir, de courir, de respirer, de manger, d’analyser des situations, de faire nos actions quotidienne. Les informations étant essentiellement transmisent dans tout le corps grâce à notre moelle épinière.

Pour finir, nous allons voir quelles sont les problèmes principaux liés aux neurones.

On peux aujourd’hui voir qu’il existe de nombreuses maladies dû a un problème au niveau des neurones. On a par exemple l’Alzheimer et le Parkinson qui correspondent a une perte progressive des neurones (appelé aussi maladie neurodégénérative). En fonction de la maladie et donc de la zone du cerveau touché par la perte du neurones, on peux constater chez les patients une perte de mémoir (Alzheimer) ou une perte de la motricité (Parkinson).

Une maladie interessante liée aux neurones est l’épilepsie. L’epilepsie correspond a l’apparition répétée de crise epileptiques. Une crise epileptique correspond a un disfonctionnement de l’equilibre entre neurones excitateur et inhibiteur. Tout le monde est confronté au moins une fois dans sa vie a une crise epileptique sans pour autant être epileptiques et l’epilepsie peut être aussi d’origine genetique. Cette maladie est plus précisement dû a une surrexcitation du circuit neuronales. En effet, les neurones inhibiteur voit leur fonctionnement diminué, provoquant un excès d’activité des neurones excitateurs.

Nous allons voir une derniere maladie qui est l’autisme et notamment l’autisme aspenger. Cette maladie correspond a un sous developpement de certaine zone du cerveau compensé par une autres zone surdeveloppé. Certaine connexion de neurones ne sont pas du tout mis en place alors que d’autre connexions sont renforcé. Ils peuvent donc être extrement précoce pour la music par exemple mais leur comportement sociable est très peu developpé. Cette maladie est très interressante car elle reléve d’une maladie (comportement social) mais certain patients sont considéré comme des génie. (photo)

On vois donc que les neurones peuvent aussi être source de problème

En conclusion, nous avons vu que les neurones jouent un rôle essentiel pour notre developpement et cela dès l’enfance. Nos neurones ne sont pas seulement présent dans le cerveau mais aussi dans le ventre et le coeur, ce qui constitue encore aujourd’hui beaucoup de problèmes dans la compréhension du cerveau. Les neurones ne jouent pas seulement un rôle positif et peuvent être a l’origine de probleme majeur tels que des maladies incurables. Ils sont donc primordial pour notre corps, et beaucoup de recherche sont encore a mené notamment sur l’avancé medical des traitements pour les maladies incurables ainsi que sur notre 2éme cerveau et le petit cerveau, dont on a que très peu

...

Télécharger :   txt (8.7 Kb)   pdf (45.8 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club