Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La bombe atomique

Par   •  15 Juin 2018  •  1 377 Mots (6 Pages)  •  212 Vues

Page 1 sur 6

...

Les effets d’une bombe atomique

Les effets d’une bombe atomique sont classées de 2 façons : il y a l’effet initial et l’effet résiduel. Les effets initiaux sont ceux qui se produisent sur le fait, tels que les souffles ou les radiations tandis que les effets résiduels sont des effets se produisant plusieurs jours, plusieurs mois voir même plusieurs années après l’explosion de la bombe comme par exemple les retombées radioactives.

Parmi ces nombreux effets, on trouve le souffle qui se définit par un mouvement rapide et bref de l’air accompagné de pression et de vents forts où des débris sont projetés entrainant la mort ou des blessures extrêmes.

Il y a également le rayonnement thermique qui se compose d’une boule de feu et d’une chaleur extrême. Le rayonnement est composé de deux lumières qui sont l’ultraviolet et l’infrarouge. La radiation thermique produit des incendies et des brûlures de la peau.

On trouve aussi le rayonnement nucléaire qui est composé de deux catégories : la radiation initiale et la radiation résiduelle. La radiation initiale, se forme d’intenses rayons gamma et de neutrons qui apparaissent dès la première minute après l’explosion. Il provoque d’importants dommages aux cellules dans tout le corps ce qui peut causer des maux de tête, des nausées, des vomissements, la diarrhée et même la mort selon le temps d’exposition.

Les différents types d’explosions nucléaires

Il existe trois types d’explosions nucléaires : les explosions aérienne, les explosions de surface et les explosions souterraines.

Les explosions aériennes se produisent dans l’air. Elles octroient l’effet de radiation à un niveau maximum sur la cible qui est extrêmement dangereuse pour les retombées radioactives.

Une explosion de surface a lieu au niveau du sol ou de l’eau. Ce type d’explosion est le plus dangereux pour l’être humain. En effet, elle entraîne de très grandes quantités de retombées radioactives, ainsi que de graves effets à longs termes.

Les explosions souterraines se déroulent sous le sol ou même dans l’eau (il s’agit donc d’une explosion sous-marine). Ce type d’explosion ne cause quasiment voire même pas du tout de danger radioactif pour l’être humain.

Les effets climatiques

Jusqu'alors, personne n’avait imaginé que l’explosion d’une bombe atomique pouvait devenir quelque chose de très grave pour l’environnement. Si cette bombe atomique avait été d’une ampleur plus importante, la Terre aurait connu ce qu’on appelle un “hiver nucléaire“. Si cette période avait eu lieu, l’ionosphère serait endommagée du fait de l’ionisation de l’air. Les explosions atomiques rejetteraient dans l’atmosphère des milliards de tonnes de poussière et de fumée, qui progressivement, en l’espace de quelques semaines, recouvrirait toute la région du conflit et toute la planète en seulement quelques mois. L’atmosphère aurait été contaminée et altérée, et la couche d’ozone, partiellement détruite. Cet écran de poussière aurait empêcher la lumière du soleil d’atteindre le sol, ce qui aurait entrainé une forte diminution de la température au sol et donc, un bouleversement du climat à l’échelle globale. En l’espace de quelques mois, la majorité des végétaux auraient dépéris puis seraient morts, faute de pouvoir assurer la photosynthèse. Les animaux herbivores auraient progressivement disparus du fait du manque de nourriture, contaminée les particules qui se trouvent dans l’air. Et de maillon en maillon, c’est finalement toute la chaine alimentaire qui subirait une extinction massive et instantanée à l’échelle de l’évolution. On ignore si ce scénario est réel ou bien si il constitue une simple hypothèse de travail. Mais quand on voit les effets qui se sont produits les deux heures qui ont suivies l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima tels que les nuages de poussière sombres, le changement de climat, la pluie, les conséquences économiques et climatiques de l’explosion des volcans (terres stériles, atmosphère poussiéreuse) ou même encore la réduction d’un ou de deux degré de la température moyenne du globe nous laissent penser que ces 3 évènements amplifiés semblent indiquer que ce scénario est assez réaliste.

Il est évident que la bombe provoque de violents séismes, mais il est impossible qu’elle puisse déplacer une plaque tectonique.

- et encore moins eu un enfant.

...

Télécharger :   txt (9.1 Kb)   pdf (51.2 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club