Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

3 problématiques chez l'amputé

Par   •  11 Novembre 2018  •  2 310 Mots (10 Pages)  •  136 Vues

Page 1 sur 10

...

La communication est plus qu'un échange de paroles : " il s'agit d'un processus dynamique verbal et non verbal permettant à des personnes de se rendre accessible l'une à l'autre, de parvenir à la mise en commun de sentiments, d'opinion, d'expériences et d'informations". Suite a l'annonce d'un diagnostic médical grave, ce besoin peut être perturbés voir rompu entre le patient et les intervenants de la santé car le patient doit passer par plusieurs stades, tel que le choc initial, le déni, la révolte, la négociation, la réflexion et pour finir l'acceptation. Ces différents stades de l’acceptation sont des réactions psychologiques naturelles, mais certaines étapes peuvent limité la communication.

Suite a une discutions en ateliers et une discutions avec des intervenants de la santé nous avons constaté qu'il pouvait y avoir d'autres éléments, comme le sentiments d'être incompris qui se traduit par un blocage de l'expression émotionnelle dans cette situations le soignant ne devrait pas éviter, rassuré, conseillé, informé mais plutôt reconnaitre et explorer .

Conclusion: Les éléments qui interférent dans la qualité de la communication sont principalement dû au "choc" émotionnel qui demande de la patience, de la compréhension de la part des soignants et de l'empathie. Il est important de pourvoir analyser l'état d'esprit du patient afin d'essayer d'amorcer le dialogue.

Problématique 4 : a mettre peut être en association avec la 3)?

PICO (point 4)

P : (populations étudiée) -> Patients amputés/ diagnostics médical grave

I : Interventions ou facteurs de risques -> Communication

C : Comparaison -> Difficultés/ Déni/ attitudes

O : Outcome -> acceptation d'une nouvelle image corporelle

Conclusion: UNE problématique et argumenter ce choix (point 6)

On se met d'accord sur quelle problématique? La dernière et la plus intéressante et la plus facile pour ma part : Comme argumentations on peut dire que les différente étapes de l'acceptation nous intéresse et que ca reprend plus ou moins toute les problématiques abordés aupravant

Final: Partie 2

Etude des différents outils mise a disposition de l'infirmière pour communiquer face a un patient amputé

Quelle attitude le personnel infirmier doit il adopter pour favoriser l'acceptation d'une situation de handicap ?

Quels sont les éléments qui interférent dans la qualité de la communication soignant soigné en cas de diagnostic médical grave ? Etude des moyens pour agir correctement lorsqu'un patient est dans le déni face a l'annonce d'un diagnostic médical grave et atteinte corporelle

L’annonce du diagnostic de maladie chronique à un patient n’est pas une chose simple à réaliser. Elle conditionne souvent l’acceptation de la maladie. Une carence ou une mauvaise information au début au moment de l'annonce peut grever lourdement le pronostic ultérieur. Nous nous sommes donc posé la question quelle attitude le personnel infirmier doit il adopter pour favoriser l'acceptation d'une situation de handicap ?

Lorsque nous sommes face a un diagnostic médical grave nous devons ensuite en faire part au patient, plusieurs étapes sont alors mise en place: le temps médical, le temps d’accompagnement soignant (infirmier), l'accès à une équipe impliquée dans les soins de support et le temps d’articulation avec la médecine de ville. Nous avons choisis cette article car l'annonce d'un diagnostic grave, est un "acte si court aux répercussions si longues" que le patient s'en souvient pour toujours ainsi l'attitude du soignant dans cette situations et très importante. L'annonce marque le début d'une relation soignant-soigné mais aussi un changement de vie, d'habitudes, un "choc" psychologique et émotionnelle pour le patient, dans ce cas la réaction du patient est toujours imprévisible. Il faut donc avoir une attitude bienveillante afin de minimiser ce "choc". Dans tous les cas, l’annonce a un impact important sur l’acceptation et le vécu de la maladie. L’annonce est un acte de baptême d’une maladie, elle entraîne un changement d’identité et nécessite enfin un travail de “deuil” de l’état de santé antérieur qui permet de s’accepter tel que l’on est maintenant, de "s'approprier" cette nouvelle pathologie et de reconstruire le futur. Lors de l'annonce, il ne faut pas être brutale dans ses propos, faire des annonce bâclées, trop précoces ou trop tardives, déverser une trop grande quantité d'information, utiliser des termes sans sens pour le patient. Il faut prendre son temps avec le patient, parler de la maladie quand il le souhaite, avec des mots simples, faire de l'écoute active et passive, répondre aux questions ainsi qu'aux inquiétudes du patient, rassurer le patient et "dire la vérité avec espoir". Quand le dialogue est ouvert il faut privilégier un endroit calme avec des conditions d'intimités et de confidentialité, et faire ressentir au patient un “partage” de la difficulté de la situation : disponibilité, attention, respect, attitude empathique. Après l'annonce du diagnostic, il est important de revoir le patient afin de renforcer la première rencontre, impliquer une personnes importantes (famille par exemple) afin que le patient soit soutenue durant cette épreuves, délivrer des informations écrites, proposer aux patient une aide pluridisciplinaire (équipe pluridisciplinaire, associations...) et si la réponse est positive proposer une éducation collective pour rompre l’isolement face à la maladie.

Suite a l'annonce d’un diagnostic médical grave à un patient il est important de prendre en soins le patients au niveau psychologique et relationnelle afin de minimiser le "choc" et de diminuer l'impact négatif sur l'acceptation et le vécu ultérieur de la pathologie ou atteinte corporelle. Cependant, la communication est parfois difficile a établie entre soigné et soignant.

Le dialogue, support des "soins relationnels", est parfois perturbés et difficile entre soigné et soignant.

...

Télécharger :   txt (15.8 Kb)   pdf (61.8 Kb)   docx (18.3 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club