Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Première Guerre Mondiale, une guerre totale

Par   •  22 Mars 2018  •  1 743 Mots (7 Pages)  •  113 Vues

Page 1 sur 7

...

- A l’arrière les civils font aussi l’expérience de la violence

1GM marque la rupture des traitements des civils pendant la guerre.

Exaction des soldats contre les civils qui sont perçus comme une menace.

Les civils deviennent en danger (incendie, viole…). Les civils sont les victimes des bombardements aériens et des attaques aux gaz.

Génocide Arménien en 1915 est un exemple de la barbarie, le but est de supprimer toute une minorité ; entraîne l’indifférence.

Déchainement d’une violence inédite au front et à l’arrière.

> Culture de guerre mis en place par les Etats : ensemble des valeurs auxquels on adhère : découle sur les pratiques, comportements auxquels la population adhère.

- Les Etats à l’épreuve de la guerre totale

- L’émergence d’une culture de guerre

- L’Union politique

L’Union Sacrée dès 1914 en France est le rapprochement politique unissant les français et tout penchant idéologique. On observe une Union Sacrée entre les civils et les militaires et entrer les partis politique. Les cartes postales sont un support au sein des sociétés et reflète l’opinion publique, c’est le courant politique qui s’exprime.

Rassemblement de toute la population : croyance, politique, intellectuel, statut social…

> Patriotisme : valeur qui devient supérieur à toutes les autres.

Seuls les hommes ont encore le droit de prendre parti.

Combinés d’Union National.

> Fonctionnement de la démocratie, prendre des décisions efficaces et rapides.

Nouvelle Culture politique : plus d’élections

- La mobilisation des esprits

Tout le monde doit participer à l’effort de guerre : même les enfants (concours pour mobiliser leurs esprits).

>Retour du religieux qui se met au service de la patrie comme infirmier : rôle de Dieu, force religieuse pour aider.

>Publicitaire : miroir/message de que pensent les personnes, l’opinion perçue, ce en quoi ils croient.

>>On a tous une place et un rôle à jouer dans la victoire.

>Propagande moderne « bourrage de crâne » : diffuser les valeurs patriotiques ; adhérer à l’effort de guerre, nouvelles censures dans la presse >sans démoraliser les populations.

Argent : patriotisme veut dire recours à l’emprunt

- L’économie de guerre

Economie de paix > économie de guerre.

Réorientation de la production sur les besoins du front. Développement économique de secteurs : prospérité. Augmentation de la productivité économique.

Pour ravitailler le front en armes, en nourriture, en vêtements et en armes de toutes sortes, tous les pays sont mis à contribution. Les femmes (les munitionnettes), les jeunes et les vieillards, à la ferme comme à l'usine prennent la place des hommes partis au combat ou s'engagent comme infirmier(e)s.

Lois du marché : mise en place d’une planification de la production/économie.

Efforts des citoyens (ex. : 80% en Allemagne et en France, +50% au Royaume-Unis et USA).

Financement par emprunt, il faut contribuer à l’économie de guerre.

Restriction à l’arrière : rationnements, pénuries, limitation d’achat, détérioration (famine…).

>Guerre totale : économie, politique, culture, soldats, hommes, civils, femmes, transformation totale de la civilisation.

Mobiliser l’arrière aide à mobiliser le front, chacun aide et participe à la guerre à sa manière.

L’expérience vécue par la population va amener à la demande de la paix.

- La 1GM, la « der des ders » ?

- L’Europe en ruine

10 millions de morts – grippe espagnole. 60% d’hommes entre 20 et 30 ans. Guerre des blessés avec plus d’un million de Gueules Cassées.

Orphelins, veuves : ½ millions

>Déséquilibre démographique, peu de naissances,

Perte matériel : régions sans agricultures (toujours minés) : économie déstabilisée.

Puissance américaine : créancier du monde, c’est eux l’économie monde.

>Rapport de force entre les Etats.

Sociétés Européennes marquent le deuil : 11 novembre, jour férié.

Sentiment de pacifisme au lendemain de guerre : on rêve de la « der des ders », on ne vivra plus jamais cette guerre.

- Les traités, la paix sans sortir de la guerre

Vainqueurs : Triple Entente, Vaincus : Triple Alliance

Faire la paix en donnant la responsabilité de guerre au vaincu.

Traité de Versailles avec l’Allemagne (juin 1919) > le « diktat » : humilier la nation Allemande.

Traités de paix : supériorité définitive.

Supprime l’existence des Empires : Nouveaux rapports de forces, Nouvelles géographie de l’Europe (Alsace-Lorraine à la France).

Récupérer/se faire rembourses les efforts de guerre :

SDN (Société Des Nations) : garantir et maintenir la paix mondiale.

- La SDN : l’échec

...

Télécharger :   txt (11.8 Kb)   pdf (58.2 Kb)   docx (18.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club