Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les Etats Unis et le monde

Par   •  28 Septembre 2017  •  11 542 Mots (47 Pages)  •  159 Vues

Page 1 sur 47

...

- Le régime politique et ses influences

- La constitution de 1787: idées reprises de la monarchie anglaise + la plupart sont des idées nouvelles

- La primauté de la souveraineté populaire (We, the people of the US ) (nouveau !)

- Le pouvoir législatif fort (Congrès=chambre des représentant + sénat) (renversement du rapport de force entre exécutif et législatif = nouveau !) L’organe majeur de la vie politique américaine jusqu’en 1914, c’est le Congrès. L’exécutif est moins fort, même si à partir du début du 20ème siècle, le rapport de force va se renforcer.

- exécutif secondaire (s’affranchir de la tyrannie souveraine)

- Pouvoir judiciaire fort (constitutionnalité des lois) : doit permettre éventuellement de contre-balancer le pouvoir législatif. (tout le système fonctionne sur le check and balance)

Système des USA sur l’équilibre des pouvoirs

- Influence Anglaise: on ne peut pas comprendre la formation du modèle politique US sans cela.. S’inspirent de pratiques UK:

- Les pratiques politiques dans les 13 colonies: bicaméralisme et gouverneur aux pouvoirs limités (modèle rév anglaise)

- largement influencé par la Philosophie des droits naturels (hommes par nature libre et égaux)et son axe structurant et rejet de la monarchie de droit divin ( principes posés par Locke, Traité du gouvernement civil, déjà pris à la révolution anglaise donc ancrage dans qq chose de plus ancien et qui vient d’Europe. Principes posés dans la déclaration d’indépendance (Jefferson)

- Les références juridiques (pour la constitution): Magna Carta (1215= origine de la chambre des communes), Common law, Bill of Rights (1689). Une bonne partie du système juridique est issu du modèle anglaise.

- Les principes du libéralisme politique anglais (liberté de la presse, religieuse) au fondement du système politique US.

On serait tenté de dire= pas très originale. Mais pousse encore plus loin tous ces principes que la monarchie parlementaire anglaise

- Une démocratie dans un monde de monarchies

- Ilot de liberté: les US se perçoivent comme un ilot de liberté dans un monde de tyrannie : refuge pour les dissidents/ les puritains. USA est une terre de refuge, une terre promise pendant les 13 colonies

- Ilot de liberté encore plus forte avec la guerre d’indépendance: guerre contre UK, mais aussi contre la monarchie. Fondamental : le pays nait en tant que démocratie, on a pas un pays qui devient démocratique, important pour comprendre la messianisme US.

- La création de l’Etat fédéral: 13 colonies qui s’unissent pour se donner une autorité (structure) fédérale: raison se protéger contre les monarchies environnantes. Espagne (Texas, Californie, Nouveau Mexique), Fr (Louisianne), GB (Canada)

- le système de Checks and balance: la certitude des père fondateurs (Madison, Franklin, Jefferson) ont trouvé la solution entre la monarchie et l’anarchie ce qui garantie l’équilibre c’est check and balances = trois pouvoirs qui s’équilibrent, idée d’avoir réalisée une synthèse parfaite. US sont un régime exceptionnel, un régime d’ordre sans que cela ne soit une tyrannie. Volonté (à partir du moment ou puissance mondiale) de diffuser ce modèle au reste du monde sous différentes formes.

- l’absence d’universalisme (≠ révolution française : essaye de la propager : les principes doivent être universalisés): consolider le régime (le protéger) plutôt que l’universaliser. Le refus du soutien à la révolution française (principe de non entanglement). US vont construire leur culture politique du 19ème sur l’idée de destin exceptionnel + volonté de se protéger de l’E. Jusqu’à 2GM, principe majeur du non entanglement dans les affaires mondiales. Les US comme EU ont leur problèmes et leurs alliances

d) Un nationalisme original (par rapport au Européen)

- concomitance entre la naissance du nationalisme et la naissance de la nation (Nation =communauté de citoyens et non de sujets). ≠ les nationalismes européens s’ancrent dans une histoire longue au cours de laquelle les sujets des royaumes deviennent citoyens lors des révolutions du XVIIIe et du XIXe siècle. Le nationalisme E apparait avant la création de l’Etat Nation

- concomitance entre la naissance du nationalisme et la conquête d’un vaste territoire (Fin 18ème que 13 colonies) qui ne cesse de s’étendre à partir de 1790. ≠ les nationalismes européens s’ancrent dans un territoire existant. Autre différence par rapport à l’Europe —> introduire cet idée de territoire qui s’étend facilement (territoire conquis en même pas 80 ans). Dilatation territoriale d’un Etat-nation, alors que EU reste plus ou moins dans ces frontières malgré les révolutions + colonies EU en deviennent pas des territoires EU (mise à part Algérie)

- les US: ni un produit de l’histoire ni de l’ancrage dans un lieu, mais une « création nationale absolue » (Elise Marienstras). Le fondement de l’exceptionnalisme US est là.

II. Le XIXe siècle: l’empire de la liberté

- L’extension des droits politiques

- « l’empire de la liberté » (Samuel Jefferson, 1780): une notion qui s’affirme au XIXe s pour distinguer les US de l’Europe. L’idée c’est d’affirmer un contre-modièle qui se construit par (plusieurs éléments viennent se greffer):

- Samuel Jefferson: l’Amérique comme terre promise (refuge) pour les européens fuyant la tyrannie, c’est une terre promise (notion religieuse). On va chercher aussi le bonheur et la liberté (2 éléments qui vont ê le rêve américain)

- George Bancroft (historien): US= « la république de l’Humanité » (1834). Valeurs de liberté, d’égalité sont respectés. EU (40-50): monarchie écrasent ces valeurs, USA va devenir un refuge pour ces personnes.

- Abraham Lincoln et le discours de Gettysburg (19 novembre 1863): « government of the people, by the people, for the people » : Souveraineté absolue du peuple sur le monarque.

-l’immigration et l’extension des droits politiques:

•13

...

Télécharger :   txt (78.7 Kb)   pdf (353.4 Kb)   docx (61.4 Kb)  
Voir 46 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club