Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Chine et le Monde depuis 1978

Par   •  16 Mai 2018  •  1 197 Mots (5 Pages)  •  102 Vues

Page 1 sur 5

...

Cette insertion rapide dans la mondialisation vaut à la Chine la place de première puissance économique en 2005. Également, le PIB (Produit Intérieur Brut) approchant les 6000 milliards de dollars en 2010 fait devenir de l'économie de la Chine la seconde économie mondiale, devant le Japon et derrière les États-Unis.

Cette politique notamment fixée sur l'économie du pays porte ses fruits, mais elle présente également des limites, que nous allons voir par la suite.

D'une part, les paysans les plus pauvres, les observateurs étrangers, et certains dissidents politiques connotent des inégalités importantes. Pour moi même avoir été à Shanghai en 2010, les grandes disparités sont visibles par tous. Cela signifie qu'elles sont assez importantes pour que les nombreux touristes puissent les constater.

D'autre part, le développement de l'industrie pétrolière et automobile engendre une pollution au dessus des normes à respecter ; ce qui pousse le gouvernement chinois en 2016 à prendre des restrictions : la plupart des jardins d’enfants, les écoles primaires et les collèges sont fermés ; la circulation automobile a été limitée pendant trois jours, alternant entre véhicules à plaque d’immatriculation soit paire, soit impaire. Les transports en commun sont renforcés et les entreprises sont invitées à favoriser la souplesse des horaires de travail. Certaines industries sont soumises à une restriction, et devront limiter ou arrêter leur production. De plus, cette pollution entraîne des risques à terme pour la santé de la population qui ont été évalués à un chiffre de 750 000 morts par an (cancers, maladies pulmonaires…)

Par ailleurs, on constate un chômage croissant d'environ 4,1 % (d'après http://www.statistiques-mondiales.com/chomage.htm), un chiffre qui semble être faible par rapport au notre (environ 10 % en France), mais la population chinoise étant en bien plus grand nombre, il s'agit de près de 5,617 millions de personnes en 2014.

De plus, d'autres acteurs de la vie politique chinoise, journalistes et magistrats affirment le paradoxe entre l'économie capitaliste chinoise, et le système politique communiste.

La liberté de la presse étant très limitée, est un critique fondamentale du système chinois. Par exemple, les autorités de Pékin se méfient de tout engagment qui limiterait la souveraineté nationale, notamment dans le domaine des droits de l'Homme et ne tolèrent aucune critique de leur domination au Tibet par exemple. Les citadins enrichis font alors preuve d'un nationalisme parfois virulent.

Ce dernier a imposé pour réduire la croissance démographique la politique de l'enfant unique dès 1979 jusqu'à 2015. Cela a ainsi induit un plus grande nombre de garçons que de filles. C'est en grande partie une conséquence de la limitation des naissances. En effet, les garçons sont considérés comme plus avantageux économiquement dans les zones rurales, du fait du paiement de dots. La tradition veut que les parents soient à la charge de leur fils une fois vieux, tandis que la fille s'occupe surtout des parents de son mari. Dès lors, avoir au moins un garçon est très important. Ceci a entraîné de nombreux abandons de filles, et plus récemment le recours à l'avortement, interdit en théorie.

Pour conclure, si la force militaire, son fonctionnement social et son rayonnement culturel ne sont pas à la mesure de son poids économique, la Chine est aujourd'hui la deuxième puissance économique du monde et est toujours en plein croissance… Mais jusqu'où, et jusqu'à quand ?

...

Télécharger :   txt (7.9 Kb)   pdf (51.4 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club