Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La membrane plasmique

Par   •  3 Novembre 2017  •  999 Mots (4 Pages)  •  801 Vues

Page 1 sur 4

...

55% des lipides de la membrane.

a) Esters construits sur le glycérol

Les phospholipides construits sur la base du glycérol constituent 30% des phospholipides.

La phosphatidyléthanolamine et la phosphatidylcholine sont neutres au pH intracellulaire. La phosphatidylsérine et le phosphatidylinositol ont une charge négative.

Les phospholipides sont formés de deux parties :

 une tête polaire capable de fixer les molécules d’eau

glycérol + groupement phosphate + choline

 une queue apolaire ou hydrophobe

acides gras insaturés

C’est une molécule amphiphile, qui comporte un pôle hydrophobe et un pôle hydrophile.

b) Esters construits sur la sphingosine

La sphingosine (dérivé de la sérine) est un alcool aminé qui peut fixer un groupement phosphate où peut se fixer une choline, on alors la sphingomyéline (importante dans le système nerveux, lipide essentiel de la myéline).

La sphingosine peut fixer des oligosaccharides qui donnent naissance à une autre classe de lipides qui sont des glycolipides constitués par les cérébrosides et des gangliosides. Les cérébrosides comportent les galactocérébrosides.Les glycolipides, se trouvant à la surface de la cellule, peuvent avoir des fonctions particulières, comme les glycolipides qui constituent les marqueurs du groupe sanguin. Certains gangliosides servent de molécules réceptrices, notamment dans le système nerveux, par exemple, le récepteur de la toxine du choléra est un ganglioside.

Tous les phospholipides, sauf la cardiolipine de la mitochondrie, contiennent dans leur partie hydrophobe deux chaînes d’acides gras à nombre pair de carbones, de 14 à 24, ces chaines d’AG possèdent de 1 à 4 doubles liaisons dans la chaîne.

Les phospholipides sont synthétisés dans le REL et sont détruits dans les lysosomes. Dans certaines maladies les lysosomes ne possèdent pas les enzymes pour les détruire. Il y a alors accumulation, une surcharge lysosomale qui atteint le foie, le rein, le système nerveux : thésaurismose.

2) Autres lipides : dérivés isoprène

Le cholestérol est présent dans la membrane des cellules des eucaryotes mais pas des procaryotes. Il est composé d’une tête polaire et d’un pôle hydrophobe. Le cholestérol est abondant dans les membranes végétales : 30 à 40 % des lipides membranaires.

Le dolichol est un lipide jouant un rôle dans l’ancrage membranaire de certaines protéines.

Les lipides ne sont pas répartis de la même manière entre le feuillet cytoplasmique et le feuillet extracytoplasmique. La composition entre les deux feuillets n’est pas identique. La phosphatidylcholine est située sur la couche externe. La phospatidylsérine est sur la couche interne. Ce qui explique l’asymétrie membranaire.

B Les protéines membranaires

Les protéines constituent les éléments essentiels des membranes, elles sont très variées d’une cellule à l’autre, et à l’intérieur même d’une cellule. Elles jouent un rôle essentiel dans la polarité cellulaire. La partie basale et la partie apicale d’une cellule épithéliale n’ont pas la même composition protéique et les protéines ne peuvent passer d’un pôle à l’autre de la cellule quand il y a des jonctions serrées.

Exemple de la glycophorine

La glycophorine est une protéine essentielle de la membrane du globule rouge. Elle est transmembranaire possédant une seule boucle hydrophobe à l’intérieur de la membrane. La glycophorine est une protéine faisant 131

...

Télécharger :   txt (6.9 Kb)   pdf (71.1 Kb)   docx (11.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club