Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Supermarket Lady, Duane Hanson

Par   •  23 Octobre 2018  •  1 051 Mots (5 Pages)  •  867 Vues

Page 1 sur 5

...

Le caddie déborde, rempli d’emballages de produits industriels standard.

Le décor implicite de cette sculpture est un supermarché.

INTERPRETATION DE L’OEUVRE

D'après ce que j'en ai compris, cette sculpture n'est pas une caricature mais une représentation réaliste.

Duane Hanson ne veut pas se moquer des gens, mais témoigner de leurs difficultés.

Il disait d'ailleurs : "Mon travail traite de gens qui vivent dans un désespoir silencieux. Je donne à voir le désarroi, la lassitude, le vieillissement et la frustration".

A travers sa "Supermarket Lady", Hanson veut dénoncer les dangers de la société de consommation qui fragilise ces gens qu'il représente, et les influence en les "contraignant" à acheter la même chose au même endroit….

Le supermarché est devenu le temple de la société de consommation.

CONCLUSION

L'art, témoin de son temps, représente et souligne les différents aspects de la société, notamment économique.

Andy Warhol, figure central du Pop Art, s'inspire de la publicité et utilise des biens courants de consommation dans ses œuvres

L'objet de consommation devient objet d'art

Duane Hanson avec "Supemarket Lady" dénonce la société de consommation.

Boris Vian, et Morgan Spurlock ont fait de même.

Mais je m'interroge sur le véritable effet de cette dénonciation artistique sur le public ?

Apprécier et comprendre le message d'un artiste ne veut pas dire qu'on va remettre en question ses habitudes et changer.

ANNEXES

La complainte du progrès

Auteur :

Boris Vian (1920-1956), écrivain français, poète, parolier, musicien de jazz.

Il a souvent dénoncé les travers de son époque.

Chanson composée en 1956 pendant la période des « Trente Glorieuses » (1946-1975), période de prospérité marquée par une forte croissance économique et l’émergence de de nouveaux produits de consommation.

Boris Vian critique, de manière humoristique la société de consommation et ses dérives.

Les sentiments amoureux sont remplacés par le désir de posséder une multitude d’objets.

Super Size Me

Auteur :

Morgan Spurlock, né en 1970, réalisateur, acteur et scénariste américain.

Il a également crée, présenté et coproduit l’émission de télé- réalité « 30 days », basée sur le concept de son film: vivre une expérience de vie pendant 30 jours.

Super size me est un film documentaire américain, qui dénonce les effets néfastes de la restauration rapide, un des symboles de la société de consommation.

Suite à une plainte déposée par deux adolescentes contre la société Mc Donald’s, le réalisateur, Morgan Spurlock a enquêté auprès de différents spécialistes de la nutrition et de la santé.

Il s’est également soumis durant un mois au « régime McDo » d’ou le nom du film Super Size Me qui été un menu proposé à l’époque par cette enseigne.

A la fin de cette période Morgan Spurlock prit 11 Kilogrammes et endommagea son foie.

Ce film eu des conséquences, tant au niveau d’une partie de la population qui prit conscience des effets de la « malbouffe » qu’au niveau de la société Mc Donald’s qui, notamment, retira le menu « super size me »

REMERCIEMENTS

Je tiens, tout d'abord, à exprimer toute ma reconnaissance à ma tutrice en histoire des arts………….

Je la remercie de m’avoir si bien encadrée, orientée, aidée et conseillée.

J’adresse mes sincères remerciements à tous les professeurs, intervenants et toutes les personnes qui par leurs paroles, leurs écrits, leurs conseils et leurs critiques ont guidé mes réflexions.

...

Télécharger :   txt (7.5 Kb)   pdf (54.4 Kb)   docx (16.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club