Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Docteur Folamour et la parole (Stanley Kubrick 1964)

Par   •  14 Septembre 2018  •  1 504 Mots (7 Pages)  •  621 Vues

Page 1 sur 7

...

II- La parole destructrice et le progrès technique (Lien avec le thème de Culture Générale HEC 2017 : la parole et lien avec le thème : L’essor technologique et l’idée de progrès.)

Le progrès déconstructeur de l’humanité

Le film est une critique notoire de la bombe atomique, et du danger technique qui plane sur l’humanité, dont le destin dépend de discours sous-terrains. L’idée de progrès technique est délibérément remise en cause, à travers un dualisme dans la représentation paradoxale de l’homme : son immense et son incommensurable bêtise, c’est-à-dire son penchant vers la destruction sans réflexion. Comme nous l’avons vu, les trois espaces fermés ne communiquent jamais que par les télécommunications omniprésentes comme si la technologie avait pris le pas sur les relations humaines. Ce sont les dysfonctionnements techniques qui sont les vrais moteurs d’une intrigue et d’un destin qui échappent définitivement au contrôle des hommes. Ceux-ci n’étant plus que les rouages d’une machine infernale qui les broie, et dont ils sont les créateurs. Kubrick critique également l’absurdité criminelle des projets militaires, scientifiques et industriels ainsi que leur fatal paroxysme. Le haut perfectionnement technique semble conduire inévitablement à la destruction massive, et à l’effacement de l’homme, selon plusieurs schémas à la fin du film : le Major Kong chevauchant sa bombe en poussant des cris bestiaux, l’ivresse du président soviétique, le renoncement du président américain, pourtant humaniste et plus nuancé que les autres, devant une situation qui lui échappe, et enfin le discours du Docteur Folamour.

La parole du Docteur Folamour

Sortant de l’ombre, il prend la parole pour proposer une situation « finale », parole écoutée de tous, et effrayante. Le nom du Dr Folamour (« Strangelove » dans l'original anglais) rappelle le sous-titre du film « comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer la bombe », en évoquant cette attirance malsaine pour la destruction. Avec un fort accent germanique et des allusions au Führer, ce personnage incarne le recyclage par les États-Unis (et l’URSS) des scientifiques ayant travaillé pour le régime nazi avec une outrance comique. Docteur Folamour propose l’enterrement de l’humanité pour une centaine d’année, sa survie et sa sélection se faisant grâce au perfectionnement technique : les personnes sélectionnées seraient choisies par une machine, selon des critères physiques et intellectuels. Autant de références à l’utilisation inhumaine de ce progrès par les nazis selon une logique de création de l’individu (qui était allée, rappelons, jusqu’à l’expérimentation de fermes humaines et scientifiques). En plus d’un discours belliciste et prônant la destruction de la Terre, Folamour propose une destruction du peuple (seules les élites sont choisies), et au terme de sa logique, une destruction de l’humanité. Kubrick met donc en scène une critique cynique du progrès et du danger de son époque face à la menace nucléaire, en une comédie humaine, et une tragédie du langage. La scène finale, illustre ce "désespoir souriant", pour reprendre un terme de Pierre Desproges : une effusion d’explosions atomiques sur une musique légère et entraînante, qui nous ferait presque aimer la bombe atomique.

Sujet de Kholles : La science conduit-t-elle forcément à la terreur ? / L’Homme peut-il avancer avec l’autre ?/ L’homme transforme-t-il nécessairement la découverte scientifique en une chose néfaste ?/L’arme est-t-elle une réelle protection ?

Sitiographie :

- http://owni.fr/2011/04/10/quand-les-abris-anti-atomique-etaient-vogue/

- https://en.wikipedia.org/wiki/Fallout_Protection

- https://www.orau.org/ptp/Library/cdv/Survival%20Under%20Atomic%20Attack.pdf (Survival under attack livre)

- http://www.transmettrelecinema.com/film/docteur-folamour/#mise-en-scene

- http://www.critikat.comactualite-cinecritiquedr-folamour.html

- http://www.kubrick.frfolamour5.html

- http://desoncoeur.over-blog.com/article-stanley-kubrick-thematiques-le-langage-et-la-communication-2-57641757.html#note-Docteur%20Folamour

...

Télécharger :   txt (10.3 Kb)   pdf (53.2 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club