Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comment les arts dénoncent t-ils la ségrégation aux États-Unis au XXe siècle ?

Par   •  27 Novembre 2017  •  2 521 Mots (11 Pages)  •  88 Vues

Page 1 sur 11

...

Cette intervention permet à,Hilly d'exposer son projet de « Plan Sanitaire pour une Maison Saine » approuvé par le Conseil des Blancs. Il s’agit de faire construire des toilettes pour les domestiques noirs, et de préférence à l’extérieur.

Afin d’appuyer son point de vue, elle a recours à des préjugés raciaux et insiste sur le fait que les noirs ont des maladies, qui pourraient leur être transmises.

Face à ses propos, Skeeter intervient, mais Hilly reprend en utilisant l’image de l’innocence des enfants pour donner plus de force à son argumentation. Aibileen n’est qu’une bonne. Elle voit tout, entend tout, mais tout le monde fait comme si elle n’était pas là. Le spectateur est amené à compatir avec sa situation lorsqu’il se retrouve dans la même position qu’elle, à espionner la conversation des quatre femmes dans le couloir.

Quand Skeeter demande de s’entretenir avec Aibileen pour sa chronique, Elizabeth répond spontanément : « MON Aibileen ? », la privant ainsi de toute identité propre et même de liberté.

L’esclavage a pourtant été aboli mais certains réflexes restent très présents. La ségrégation, thème principal du film, est bien au cœur du débat. Les Lois Jim Crow sont ancrées dans la société de l’époque et dans l’esprit de ses contemporains.

Ce passage nous permet de cerner immédiatement le caractère des personnages principaux et de nous faire prendre parti pour certains d’entre eux (Aibileen et Skeeter). Il nous permet également de nous replonger dans le contexte historique et politique de l’époque.

Enfin, il reste assez fidèle au passage du livre qui lui correspond. Dans le livre, la narratrice de cette partie de bridge n’est autre qu’Aibileen elle-même. Nous voyons également la scène de son point de vue. Nous sommes donc amenés à prendre position pour elle et ainsi à nous interroger sur la condition des bonnes noires dans le Sud des États-Unis au XX° siècle.

Black or white – Michael JACKSON

Arts du son

- Courte biographie de l'auteur

Michael Joseph JACKSON né le 29 août 1958 à Gary, Indiana était un chanteur, acteur-compositeur et danseur-chorégraphe américain surnommé « The King of Pop » en français « Le Roi de la Pop », est mort en juin 2009. Vedette dès son plus jeune âge et icône planétaire depuis les années 80.

Il aimait varier les styles musicaux. Il fut l'un des rares artistes à fédérer tant d'amateurs de musiques venant de tous les univers. Il avait tant dit que la musique n'était pas une question raciale, qu'il voulait unir les gens et non les mettre dans des cases.

- Traduction en français

J'ai emmené ma petite amie

Dans une orgie un samedi soir

Mec, est-ce que cette fille est avec toi

Oui, nous ne faisons qu'un

Maintenant je crois aux miracles

Et un miracle

S'est produit cette nuit

Mais, si tu penses

A ma petite amie

Ça n'a pas d'importance que tu sois

Noir ou blanc

Ils ont publié mon message

Dans le Saturday Sun j'ai du leur dire

Que je n'avais aucune minute à perdre

Et j'ai parlé d'égalité

Et c'est vrai

Que tu aies tort ou raison

Mais, si tu penses à ma petite amie

Ça n'a pas d'importance que tu sois

Noir ou blanc

J'en ai assez de cet acharnement

J'en ai assez de ces affaires

J'en ai assez de ce business

Cousez quand la suite deviendra vulgaire

Je n'ai pas peur de ton frère

Je n'ai pas peur de ces journaux

Je n'ai peur de personne

Meuf, quand

La suite aura une signification

Protection

Contre les gangs, les clubs et les nations

Causent des douleurs dans les relations humaines

C'est une guerre de territoire

Sur une échelle globale

Je préférerais entendre les deux versions

De l'histoire

Regarde, il ne s'agit pas de races

Mais d'endroits

De visages

L'endroit d'où ton sang

Vient

Est le lieu où se trouve ta place

J'ai vu la lumière

S'assombrir

Je ne vais pas passer

Toute ma vie à changer de couleur

Ne me dites pas que vous êtes d'accord avec moi

Quand je vois que vous m'avez donné un coup de couteau dans le dos

Mais, si tu penses à ma petite amie

Ça n'a pas d'importance que tu sois noir ou blanc

J'ai dit que si tu as l'intention de

Devenir ma petite amie

Il m'importe que tu sois noire ou blanche

J'ai dit que si tu penses

Être mon frère

Il m'importe que tu sois noir ou blanc

Ouais,

...

Télécharger :   txt (16.2 Kb)   pdf (118.3 Kb)   docx (579.2 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club