Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Situation personnelle et familiale

Par   •  20 Janvier 2019  •  Dissertation  •  1 827 Mots (8 Pages)  •  83 Vues

Page 1 sur 8

Résumé des objectifs

Situation personnelle et familiale

  • Frédéric souhaite retourner aux études afin d’obtenir un diplôme d’études supérieur en gestion des organisations. Il estime que cela lui coûterait 600$ par semestre.

  • Laura et Frédéric voudraient aller en France avec leurs deux filles d’ici 5 ans. Il estime le coût de ce voyage à 12 000$

ANALYSE 

  • Selon l’analyse financière que nous avons faite du couple, Frédéric pourrait retourner aux études surtout en sachant que des rumeurs courent concernant la possible fermeture de l’entreprise dans laquelle il travaille. En effet, malgré qu’en tenant compte de leurs cotisations REER annuelles ils ont un budget plus restreint, ils pourraient envisager ce retour aux études, car leurs liquidités au Bilan sont au total de 36 398$.

  • Laura et Frédéric pourrait envisager d’aller en France avec leurs filles dans cinq ans, après les études de Frédéric. De plus à ce moment, ils n’auraient plus de frais de garderie à payer. À partir de 2019, Laurie ne sera plus à la garderie, ils pourront donc déjà économiser un montant plus important pour le voyage. Lorsque Léa aura à son tour quitté la garderie, ils pourront mettre un montant additionnel de côté, soit en tout 4 753$. Ce montant couvrait les frais de garderie des deux fillettes. Pour le moment, leur excédent de liquidité ne leur permet pas de le faire.

  • Un montant de 3 000$ est alloué annuellement pour les voyages. Ce montant est tenu en compte dans le coût de la vie du couple.

RECOMMANDATIONS

  • Nous conseillons à Frédéric de retourner aux études, mais à temps partiel. En effet, nous jugeons que la famille ne peut pas se priver du salaire de ce dernier. Malgré le fait qu’il complèterait ses études à temps partiel, il pourrait les compléter dans un délai de trois ans. L’obtention de ce diplôme concorderait avec la possible fermeture de l’entreprise selon les rumeurs.

De plus, en étant à temps partiel, le coût des trimestres qu’il avait fixé à 600$ serait moins dispendieux, ce qui leur permettrait de pouvoir vivre plus aisément.

Nous lui recommandons également de refaire une analyse financière complète à la suite de l’obtention de son DESS. En effet, en tenant compte que le salaire rattaché aux emplois visés par cette formation peut dépasser 100 000$[1], ils pourront revoir leur planification financière pour s’assurer qu’elle soit adéquate.

Pour ce qui est de leur projet de voyage en France, nous conseillerions à la famille de réaliser ce projet en 2021, soit dans 4 ans. Tel qu’analysé précédemment, la famille met annuellement de côté 3 000$, donc un délai de quatre ans serait envisageable pour réaliser ce voyage. Comme véhicule de placement pour épargner en vue de ce voyage, nous leur proposons un CELI à 5% d’intérêts, car c’est un besoin à court terme. Un REER ne serait effectivement pas adéquat dans ce cas-ci.

Situation financière

  • Laura souhaite connaître le solde de leur emprunt hypothécaire au 31 décembre 2016.

  • Le couple souhaite rénover leur cuisine d’ici 3 ou 4 ans. Le coût de ces rénovations se situe autour de 25 000$.

  • Laura et Frédéric souhaite payer les études post secondaires de leurs filles.
  • Ils souhaitent également subvenir aux besoins de leurs filles financièrement jusqu’à ce qu’elles atteignent environ 25 ans, soit jusqu’à la fin de leurs études.
  • Le couple aimerait que nous réévaluions leur stratégie de placements selon leur profil d’investisseur.

ANALYSE

  • Selon le bilan personnel, la valeur nette du couple est 333 378$ (Annexe 1).
  • Le coût de la vie des clients s’élève à 76 317$ en date du 31 décembre 2016.
  • Ils ont présentement assez de liquidité pour couvrir le fond d’urgence recommandé équivalent à 25% du coût de la vie, soit 19 079,25$.
  • Pour répondre à la question de Laura concernant le solde de leur emprunt hypothécaire en date du 31 décembre 2016, celui-ci se situe à 355 806$. Cet emprunt hypothécaire est un emprunt conjoint dont ils seront libérés dans 23 ans.
  • Il reste 3 000$ à payer sur leur Honda Civic 2012.
  • Laura et Frédéric ont un montant élevé de liquidité au bilan, soit 36 398$. Ce montant pourrait servir à financer les rénovations. Ils ont d’ailleurs également un budget fixe de 5 000$ pour les améliorations de la maison.
  • Plusieurs outils sont à la disposition du couple afin d’épargner pour les études post secondaires de leurs filles, par exemple le REEE.
  • Pour ce qui est de subvenir aux besoins de leur filles jusqu’à ce qu’elle ait 25 ans, ceci serait réalisable en tenant compte que leur coût de la vie resterait simplement sensiblement le même en suivant l’inflation.
  • Laura a 32 000$ investi dans un fond dont la répartition n’est pas représentative de son profil d’investisseur. Pour ce qui est de ses autres placements, ils représentent 65% de revenus de croissance, 12% de revenus fixes et 23% de liquidités, tandis qu’ils devraient être respectivement de 65%, 25% et 10%.

Quant à Frédéric, ses placements sont entièrement placés à la bourse, tandis que selon son profil d’investisseur, ils devraient être investis de la façon suivante : 5% de liquidités, 50% de titres à revenus fixes et 50% de titres de croissance.

RECOMMANDATIONS

  • Les rénovations de la cuisine souhaitées par Laura et Frédéric seront possibles. Nous leur conseillerions d’effectuer ces rénovations dans 4 ans, car ils pourront utiliser toutes les portions non utilisés du budget fixe annuel de 5 000$ pour les améliorations de la maison. Le montant nécessaire excédentaire pourra être puisé dans les liquidités du couple.
  • Nous recommandons au couple d’ouvrir un Régime Enregistré d’Épargne-Études (REEE) pour leurs filles. Ce régime permet d’économiser de l’argent, afin de financer les études de ces dernières. De plus, les retraits effectués de ce régimes sont imposés selon le taux d’imposition de l’enfant, donc celui-ci est soit très bas et les retraits peuvent même être libres d’impôt.
  • Étant donné que les placements de Laura ne sont pas investi adéquatement, nous lui recommandons premièrement de modifier la répartition du fond créé avec l’argent de sa retraite accumulée chez son ancien employeur. La proportion de liquidités devra être de 10%, celle de revenu fixe de 25% et celle de revenu de croissance, donc ses actions canadiennes et mondiales, devra être de 65%. En ce qui concerne ses autres placements, ils devront être également revus au niveau des titres à revenus fixes et des liquidités. En effet, les proportions d’investissement de ces derniers devront être inversées pour respecter son profil d’investisseur. Pour ce qui est des titres de croissances de ses placements, le montant investi est suffisant et respecte donc son profil.

Pour ce qui est des placements de Frédéric, afin de respecter son profil d’investisseur, nous lui conseillerions d’avoir 2 350$ dans la portion liquide. Ses investissements de titres à revenus fixes et de croissance seront tous deux de 22 325$.

Situation fiscale

  • Laura aimerait connaître ce qu’implique le transfert du chalet que ses parents souhaitent lui offrir, soit par donation ou par vente. Elle aimerait d’ailleurs avoir des conseils à ce niveau.

  • Étant donné que le couple prépare eux-mêmes leur rapport d’impôt, ils souhaitent avoir des conseils pour réduire leur fardeau fiscal.

ANALYSE

  • Le taux marginal de Laura et de Frédéric est de 37,118%.
  • Cotisation REER
  • Ils ont chaque année une déduction d’impôt, car ils cotisent tous deux à leur REER.
  • Gain en capital  

Situation à la retraite

  • Laura aimerait prendre sa retraite à 60 ans.

  • Frédéric souhaiterait prendre sa retraite en même temps que Laura.
  • Laura et Frédéric souhaiteraient pouvoir voyager à la retraite.

  • Laura aimerait savoir s’ils pourront prendre leur retraite à 60 ans en ayant le mode de vie désiré.

ANALYSE

  • Si le couple souhaite prendre leur retraite à 60 ans, ils devront cotiser 11 970$ pour Laura et 5 873$ pour Frédéric, annuellement. S’ils souhaitent prendre leur retraite à 62 ans, Laura doit cotiser 8 918$ et Frédéric 2 757$, annuellement également.
  • Laura cotise actuellement 10 400$ par année et Frédéric, 2 500$.
  • Présentement dans leur REER, Laura a 14 000$ et Frédéric a  22 000$.
  • Laura a 32 000 dans un CRI et Frédéric a un RRCD fourni par son employeur ou il cotise lui et son employeur respectivement 5%. Le solde de ce fond est actuellement 18 000$
  • L’hypothèque sera payée au moment de la retraite et les filles seront indépendantes financièrement
  • Pour leur retraire, le couple pense qu’un revenu disponible total de 55 000$ serait suffisent.
  • Il est possible pour le couple de prendre leur retraite à 60 ans.

RECOMMANDATIONS

Situation au décès

  • Étant donné que le couple est marié, ils se demandent s’il est utile d’avoir un testament.

  • Advenant le décès de l’un ou de l’autre, ils souhaitent que le conjoint survivant, ainsi que leurs enfants gardent le même niveau de vie.
  • Si leur décès était simultané, ils aimeraient que la garde des filles soit prise par les parents de Laura.

ANALYSE :

  • Le couple n’a pas de testament
  • Les dépenses liées aux décès seraient de 15 000$
  • Pour que la famille garde le même niveau de vie advenant le décès d’un parent il y aurait un manque à combler de 3 177$ advenant le décès de Frédéric et de 4 325$ advenant le décès de madame.
  • Si un décès survient le nouveau coût de la vie sera de 42 099$. L’hypothèque sera entièrement payée grâce à l’assurance et les dépenses seront de 15% en moins.
  • Le capital requis pour couvrir l’écart annuel serait de 49 472 $ pour une rente de 3 177$ et de 67 349$ pour une rente de 4 325$, et ce, pour 17 ans jusqu’à temps que les filles atteignent la majorité.      
  • Si Laura décède elle laissera comme liquidité à sa famille 232 202 $. Par contre, le montant émis par l’assurance sera automatiquement pris pour payer le prêt hypothécaire.
  • Au décès de Laura, le patrimoine familial s’élèvera à 548 429 $.

RECOMMANDATION

  • Nous leur recommanderions de faire un testament notarié afin d’éviter toutes complications qui pourrait y avoir sans testament. En effet, un testament notarié est plus sur et ils pourront être certains que tout se passera comme ils le souhaite et qu’il n’y aura pas de zone grise. Les filles auront également moins de complication
  • Il sera également important de mentionner dans le testament le titulaire des filles advenant le décès des parents.
  • Il sera également très important de se munir d’une assurance vie pour garder le même train de vie afin de pouvoir mettre la prestation de décès dans une rente.

Situation en matière de protection

  • Le couple souhaite laissé en héritage un montant suffisant pour subvenir aux besoins des filles jusqu’à ce qu’elles soient majeures.

  • Ils souhaitent léguer un montant de 200 000$ autant à Léa qu’à Laurie. Le couple souhaite donc avoir des conseils au niveau des assurances-vie, car elle ne sait pas si ce montant est suffisant et ses connaissances au niveau des assurances-vie ne sont pas très bonnes.

...

Télécharger :   txt (11.6 Kb)   pdf (201.2 Kb)   docx (223.3 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club