Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Rapport de stage, CARSAT de Boulogne-sur-mer

Par   •  26 Avril 2018  •  5 724 Mots (23 Pages)  •  675 Vues

Page 1 sur 23

...

Le service social régional est aussi composé de trois cadres sociaux chargés de mission, d'un cadre informaticien chargé de mission et d'un cadre chargé de gestion administrative. Le service social régional encadre l'ensemble des départements de service social qui sont répartis dans la région Nord-Picardie.

A l'intérieur de ces départements de service social, des cadres responsable et responsable adjoint de département encadrent leur équipe professionnelle.

B) Lieux d'implantation des services sociaux

Il existe neuf départements de services sociaux répartis dans la région Nord-Picardie. En effet :

- Un service social Flandres pour Dunkerque et Armentières

- Un service social Hainaut pour Valenciennes, Cambrai et Maubeuge

- Un service social Lille-Douai

- Un service social Roubaix-Tourcoing

- Un service social Artois pour Arras et Lens

- Un service social Côte d'Opale pour Calais, St Omer et Boulogne Sur Mer

- Un service social Somme pour Amiens et Abbeville

- Un service social Aisne pour St Quentin et Laon

- Un service social pour l'Oise pour Beauvais, Compiègne et Creil

C) Le personnel

Au sein de chaque département de service social, les équipes professionnelles se composent de la même façon, d'assistants de service social, et de secrétaires. Le nombre varie en fonction de la population.

D) Contexte législatif

Le service social est contraint à une convention d'objectif et de gestion (COG). L'objectif est d'approfondir la gestion du risque, renforcer et diversifier une offre de service de qualité au bénéfice des assurés, poursuivre l’amélioration de l’efficience de l’assurance maladie : la convention d’objectifs et de gestion décline les objectifs de l’assurance maladie pour une période de 3 ans, une nouvelle déclinaison est en cours avec de nouveaux axes de travail tels que les pathologies lourdes, les jeunes en situation de vulnérabilité et les personnes retraitée. Mais aussi des contrats pluriannuels de gestion (CPG) avec :

- des programmes nationaux qui déterminent les actions prioritaires déterminées dans la circulaire actualisée du 19 décembre 2011.

Ces programmes nationaux sont déterminés par les caisses nationales de l'assurance nationale vieillesse ainsi que de l'assurance maladie des travailleurs salariés.

De plus, les missions du service social sont déterminées dans la circulaire du 19 décembre 2011.

E) Missions

Les missions du service social ont été émises par la caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés ainsi que par la caisse nationale de l'assurance vieillesse des travailleurs salariés.

La mission général du service sociale est d'accompagner les assurés les plus en difficulté, confrontés ou susceptibles de l'être par un problème de santé ou une perte d'autonomie.

Les assistants de service social travaillent autour de trois domaines d'intervention :

1) l'accès aux soins et droit aux soins des personnes en situation de précarité.

Dans ce domaine, la mission est de contribuer au développement des conditions nécessaires à la santé en faveur des personnes en situation de précarité ayant un problème d'accès aux soins, et des personnes fragilisées par la maladie, le handicap, l’accident.

2) La prévention de la désinsertion professionnelle des assurés malades ou handicapés.

Plusieurs missions sont répertoriées au sein de ce domaine, notamment la prévention de la désinsertion professionnelle des assurés malades ou handicapés et enfin, apporter une aide, un conseil à la réinsertion socio-professionnelle des travailleurs handicapés.

3) La prévention de la perte d'autonomie des personnes malades, handicapés et/où âgées.

Dans ce domaine, prévenir la perte d'autonomie, et aménager les conditions de vie des personnes malades, handicapées et/ou âgées en perte d'autonomie, pour qu'elles soient adaptées au mieux à leur état et à leurs besoins.

Au travers ces domaines d'intervention, quatre programmes nationaux s'ajoutent :

Programme 1 : Prévenir les risques de précarisation médico-sociale et/ou professionnelle des assurés en arrêt de travail.

La durée d'un arrêt de travail persistant peut entraîner des difficultés, la précarité, dans la vie quotidienne des personnes. C'est pourquoi le service social a pour missions de :

- Détecter rapidement les assurés concernés, par le biais des fichiers de l'assurance maladie.

- Favoriser l'accès aux droits et aux soins dans une logique de prévention.

- Concourir au maintien dans l'emploi et éviter une rupture du contrat de travail (le licenciement).

- Contribuer à la préservation de l'autonomie des personnes malades et/ou handicapées.

Programme 2 : Agir pour favoriser la prévention de la désinsertion professionnelle.

Lorsque les personnes sont touchées par la maladie, un accident du travail, une maladie professionnelle, le retour à l'emploi peut être difficile ce qui peut entraîner un fait d'exclusion. C'est pourquoi le service social participe à prévenir de la désinsertion professionnelle lorsque le maintien dans l'emploi est possible par un aménagement de poste ou par un reclassement dans l'emploi sur un autre poste ou dans une autre entreprise.

Programme 3 : Offrir un accompagnement social lors de la sortie d'hospitalisation.

Les sorties d'hospitalisation sont des moments particuliers : mal préparées ou mal accompagnées, elles peuvent

...

Télécharger :   txt (39.2 Kb)   pdf (88.4 Kb)   docx (33 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club