Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Commentaire d'un extrait de la Constitution Tanta

Par   •  15 Mai 2018  •  890 Mots (4 Pages)  •  770 Vues

Page 1 sur 4

...

De surcroît, la constitution Tanta est la reconnaissance d'un travail rendu possible grâce au soutien divin, mais aussi à la direction et l'attention impériale.

Dans cette préface du Digeste, l'empereur Justinien fait l'éloge de Dieu et de l'aide qu'il a apporté à la réalisation de ce recueil. Il affirme son estime : "si grand est à notre égard la Providence de Dieu fait homme qu'elle ne cesse de nous combler de ses grâces éternelles", à la volonté de Dieu d'aider les hommes. En effet pour Justinien, ce travail était impossible à accomplir pour les hommes sans support divin : "une telle entreprise fut l'œuvre de la céleste Providence, car elle était irréalisable pour la faiblesse humaine". Il fait référence au divin tout au long de l'extrait étudié, ce qui affirme d'autant plus sa reconnaissance envers Dieu. "C'est ce qui a été exécuté avec la grâce du ciel", le recueil est donc pour l'empereur un accomplissement humain d'harmonisation, mais permis par Dieu.

Justinien est l'instigateur de ce travail colossal, mais c'est toujours aidé de la Providence divine qu'il a dirigé le projet : "pour sa part Notre Majesté, assistée du secours du Ciel, suivait et surveillait leur travail, corrigeant tout ce qui était douteux ou incertain". Il a lui aussi pris part à cet ouvrage, en dirigeant ces sujets, corrigeant ce qui pouvait être des fautes humaines, et en apportant une certaine rigueur et une attention impériale : "comme nous nous faisions rendre compte exact de tout ce travail", mais tout cela en étant toujours aidé de Dieu.

Ainsi, la constitution Tanta présente le Digeste comme le fruit d'un travail impérial et humain considérable, et souligne le caractère divin qui fut apporté pour sa réalisation. Justinien par cette préface, précise sa volonté d'harmonisation de par les lois et rends grâce à Dieu pour le soutien divin qu'il a continuellement exercé sur les hommes, et lui-même, ce qui a permis l'aboutissement d'un nouveau recueil, d'un nouveau droit, le Digeste.

...

Télécharger :   txt (5.7 Kb)   pdf (42.9 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club