Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Changer des vies

Par   •  26 Novembre 2017  •  981 Mots (4 Pages)  •  93 Vues

Page 1 sur 4

...

Mais maintenant, comment changer des vies ? Vous le savez depuis longtemps, vous, membres du Rotary Club ; lorsque vous avez intégré ce club, vous avez par là-même adopté son symbole, la roue de Gandhi à 24 pics, signifiant qu’il faut faire le bien les 24 heures de la journée. Voilà comment changer des vies, en faisant le bien. Mais, là encore une fois, il n’y a pas de formule magique ou de mode d’emploi. C’est pourquoi, incapable de donner une réponse exacte, je vous donnerai des indications et des modèles de comportement à suivre pour changer des vies.

Je distingue alors 2 niveaux d’action que sont les niveaux collectifs et associatifs, et personnels. Le niveau associatif a pour avantage la disposition de moyens et donc la possibilité de mener une action à grande échelle. Le but de ce niveau est d’assurer la survie matérielle des gens, certes, indispensable, mais non suffisante.

C’est à ce moment-là qu’intervient le niveau personnel dont l’objectif est de combler la subsistance morale des autres. Je vous donne deux façons, deux attitudes qu’il est nécessaire d’avoir pour l’assurer :

-Nous ne devons pas enfermer l’autre dans l’image que l’on se fait de lui. En effet, il n’y a rien de plus destructeur et déshumanisant pour une personne de se savoir incapable de surprendre l’autre.

-Dans l’idée de changer la vie des autres, nous devons montrer à l’autre notre sincère inquiétude face à sa situation pour qu’il prenne lui-même la décision de changer sa vie, car je le rappelle, changer des vies, c’est inciter l’autre à changer sa vie.

Ainsi en étant vrai et tolérant, nous changeons des vies.

Je finirai en disant que cette réflexion m’a permis de me demander comment je pouvais changer la vie des autres. Et, je me suis rendu qu’il suffisait de se couper du monde qui nous entoure, de notre course quotidienne pour s’arrêter et regarder l’autre avec ce regard d’amour et de respect qui lui donne de la valeur. Car quelque chose qui n’a pas de valeur, on ne le regarde pas et à la limite cela n’existe même pas.

Merci de m’avoir écouté.

...

Télécharger :   txt (5.9 Kb)   pdf (65.9 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club