Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'idée d'une morale universelle peut-elle encore exister ?

Par   •  6 Décembre 2017  •  1 088 Mots (5 Pages)  •  80 Vues

Page 1 sur 5

...

Le philosophe Kant pointe dans son texte Critique de la raison pratique que chez l'être humain, le fait d'être moral est moins fort que celui d'être en vie. Il prend alors l'exemple de quelqu'un qui est dépendant : cette personne en apprenant que son vice peut la conduire à la mort cherchera à s'en débarrasser car le fait d'être en vie est une cause plus puissante. De plus, si on demande à un homme de commettre un acte immoral afin de rester en vie, celui-ci considérera les choix qui se présentent à lui même si sa raison sait que ce n'est pas bien. Néanmoins, l'Homme est doté d'une conscience morale qui lui permet de juger chaque situation tout en étant au-dessus du schéma cause/effet. Nous pouvons alors parler de l'ordre des fins : l'Homme se pose des fins morales auxquelles il choisit d'obéir ou non car c'est sa propre loi. La loi morale quant à elle repose sur un impératif catégorique où il n'y a pas d'exceptions possibles. Kant dit alors « Agis uniquement d'après la maxime que tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle ». L'homme se doit, selon la morale de Kant, d'agir en fonction des principes universels, sinon son acte ne peut être qualifié de moral. De plus,sa morale est désintéressée : l'Homme ne doit chercher à agir en vue d'une récompense ou bien pour flatter son égo. Cependant, une telle morale est impossible à appliquer comme le démontre l'expérience de Milgram : une personne doit appliquer des chocs électriques de plus en plus intenses à une autre personne (qui est en fait un acteur) quand celle-ci commet des erreurs en associant des termes. Or, cette expérience nous montre qu'une telle morale est en fait impossible à appliquer et qu'elle ne trouve pas à s'exprimer. Tout simplement, elle n'existe pas. Ainsi, Paul Valéry dit de la morale de Kant : « Kant a les mains pures, mais il n'a pas de mains ». Cela nous montre bien que même si en théorie, cette morale est « parfaite », il est impossible de la mettre en pratique.

Nous pouvons voir que une morale universelle n'a pas de raison d'être dans notre monde car il est impossible de soumettre l'être humain à ne commettre que des actes qui peuvent être considérés d'universels. Afin de trouver une solution à notre problème, nous pouvons mentionner l'existence de l'éthique. Cette dernière fait elle aussi référence à un ensemble de règles, une conduite à respecter mais semble prendre en compte le bien de la personne qui pratique un acte moral. De plus, il y a plusieurs éthiques alors que il n'y a que une seule morale : ce phénomène est moins universalisant. Ainsi, une morale universelle n'a pas lieu d'être, elle ne servirait qu'à brider les Hommes et on ne peut la penser à l'échelle mondiale . Néanmoins, l'éthique semble être une solution intéressante dans la mesure où elle respecte le bonheur des uns et des autres et semble plus facile à appliquer.

...

Télécharger :   txt (6.4 Kb)   pdf (68 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club