Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Faut-il vivre sans croyance ?

Par   •  21 Août 2018  •  1 245 Mots (5 Pages)  •  303 Vues

Page 1 sur 5

...

par ceux qui les subissent, et par ceux qui en profitent. Et cela est ainsi puisque c’est ce que l’on leur apprends dès le premier âge. Chacun croit qu’il est à sa place, celle qu’il mérite, et que c’est naturel. Afin que le système ne bouge pas, les croyances sont essentielles.

Par exemple, au niveau de l’environnement, les scientifiques ont trouvé des solutions pour répondre au réchauffement climatique. Mais personne n’agit en fonction de cela. Parce que les profits ne seraient pas les même, et les dirigeants n’aurait plus autant de poids sur les peuples. Il est alors important que le peuple croit qu’il est impossible de faire autrement. Il s’agit ici de croyances, bien qu’erronés. Ces croyances justifient des besoins, le besoin de justifier la non avancée au niveau de l’environnement.

Le fait qu’une société commune vive sur les croyances du peuple peut également être démontrée par le biais des inégalités. Si nous demandons à la population pourquoi il y a des inégalités sociales, ils répondrons tout simplement que c’est normal, voir naturel. C’est parceque depuis toujours, les inégalités sont normalisées. Chacun croit qu’il a une place qu’il mérite, il s’agit d’une croyance. Croire que les inégalités sont justifiables et même normales, c’est se forcer à ne pas remettre le système en question. Et tant que personne ne remet ce système en question, il ne tombera pas. Alors la société peut continuer à évoluer dans un sens ou les inégalités et les injustices perdurent.

Les injustices sont créés par ceux qui en profitent, persuadés que c’est normal et qu’il le mérite. Il s’agit de croyances également. Il est impossible de prouver que chacun a sa place qu’il mérite dans la société.

Il est donc évident que sans les croyances du peuple et des dominants, la société s’effondre. Peut être pour créer quelque chose d’autre comme auparavant dans l’histoire, avec la royauté qui s’est effondrée et d’autres systèmes qui sont tombés.

Enfin, il est donc important de différencier la personne et la société. Puisque sans croyances, un Homme peut vivre, il le faudrait même puisqu’elles ne servent qu’à se rassurer et à se simplifier la vie. Tandis qu’une société ne peut vivre sans les croyances de son peuple. Elle s’effondrerait sans elles. De plus, il ne faut pas oublier que les croyances ont été utiles dans l’évolution. Sans elles, les Hommes n’auraient pas évolués. Sans les croyances, aucun Homme n’aurait chercher à obtenir davantage que ce qu’il a, et les choses n’évolueraient pas. Comme les croyances que les femmes méritent davantage de respect que ce qu’elles ont, sans cela, elles ne chercheraient pas à avoir plus de droits.

Il est donc nécessaire pour une société de croire que c’est cette dernière qui est la plus naturelle et juste.

...

Télécharger :   txt (7.5 Kb)   pdf (42.3 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club