Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ADM 1013 Travail noté 2 série 11

Par   •  3 Septembre 2018  •  2 817 Mots (12 Pages)  •  224 Vues

Page 1 sur 12

...

De plus, elle fonde beaucoup d’espoir en Marie quand a la possibilité qu’elle suive la formation afin de devenir cadre chez Burger Mart. Elle souhaite également que Marie étudie dans le secteur professionnel au collège. Elle garde toutes ces pensées pour elle.

À titre de responsable, il est important de savoir développer sa communication et son écoute active. Savoir poser les bonnes questions et écouter les réponses peut aider à gérer plus efficacement l’équipe de travail et éviter la création de situations conflictuelles.

Le leadership

Le leadership est « le processus par lequel un individu exerce une influence sur d’autres personnes afin qu’elles comprennent et partagent sa vision de ce qui doit être fait et la manière de le faire. Également, il s’agit du processus permettant de soutenir les efforts individuels et collectifs en vue de l’atteinte d’objectifs communs. »

La gestion et le leadership sont parfois, à tort, considérés comme des synonymes. Dans les faits, la gestion est de favoriser une organisation stable afin d’optimiser le fonctionnement tandis que le leadership favorise l’adaptation et l’implantation de changements.

Line Bromont ne semble pas avoir de grandes qualités de leadership. Elle observe beaucoup, mais n’intervient jamais. En bon leader, elle doit, soutenir, accompagner et diriger son équipe vers l’atteinte d’objectifs communs. Elle se doit d’être à l’affût de ce qui peut nuire et ralentir la progression de son équipe.

La dynamique du groupe

La dynamique de groupe est « les phénomènes psychosociaux qui influent sur les relations personnelles et professionnelles des membres d’un groupe ». La dynamique de groupe, selon George Homans, repose sur deux types de comportements soient les comportements prescrits, qui correspondent à ce que l’organisation a déterminés officiellement et auxquels elle s’attend, et les comportements spontanés, qui sont ceux que les membres du groupe manifestent naturellement en plus de ceux attendus par l’organisation. La ponctualité est un comportement prescrit et Jeanne ne le respecte pas, ce qui nuit à la dynamique du groupe. Et comme Line ne fait rien pour que ce comportement soit corrigé, elle va à l’encontre de ce que l’organisation demande et n’améliore pas la dynamique. De plus, le fait que Jeanne ne s’intègre pas au groupe nui également à la dynamique de l’équipe de travail. Line se doit, en tant que responsable, de connaitre les raisons de la difficulté de Jeanne à s’intégrer et l’aider et la coacher à ce qu’elle s’intègre dans l’équipe car il en va du développement et de la performance de l’équipe.

L’équipe

Chez Burger Mart, la majorité des membres de l’équipe est étudiante. Il s’agit donc d’un groupe homogène. pour Line la responsable c’est une réalité avec laquelle elle doit jongler. Les membres ont pratiquement le même âge, la même expérience de travail et le même bagage de vie. Cela a ces avantages pour ce qui est de la compréhension, l’interaction et les relations entre les employés. Cependant, comme leur expérience et leurs compétences sont semblables, cela devient une lacune lorsque des situations particulières et complexes surviennent et demandent une expertise et des compétences plus développées. Un coaching de la part du gestionnaire est nécessaire dans ces situations afin d’amener le groupe là où il doit aller.

Ce coaching est inexistant de la part de Line et par le fait même par Marie, son adjointe. L’altercation ayant eu lieu en est la preuve. Si Marie avait eu plus d’expérience en gestion et dans la vie, elle n’aurait pas rencontré Jeanne sur le plancher pendant le service. Elle aurait attendu le bon moment et l’aurais fait à l’abris des regards.

Le stress

Line qui noté des changements d’attitudes chez ses deux employés, pensait connaitre les raisons de ces changements. Elle aurait dû leur en parler afin de s’assurer que ses déductions étaient exactes. En leur permettant de parler de leurs préoccupations et de leurs problèmes personnels, Line aurait fait diminuer le stress de chacune et ainsi diminuer le stress et la pression collective de l’équipe ce qui aurait peut-être éviter que le conflit dégénère autant.

Étape 4 Inventaire des solutions possibles

La première solution est de ne rien faire, donc laissé tel quel sans aucune intervention ni mesure disciplinaire. Le seul avantage d’une telle solution et qu’il n’y aura aucun investissement en temps ni en argent pour un règlement. Cependant, on doit s’attendre à ce que la relation entre Marie et Jeanne s’envenime et perdure dans le temps. Selon moi cette décision est de l’évitement. L’évitement est « une stratégie de gestion des conflits par laquelle tout un chacun élude le problème en se comportant comme s’il n’existait pas ». Cette stratégie ne fait que des perdants puisque les relations interpersonnelles entre Marie et Jeanne se dégraderont et risquent fort d’affecter tous les autres membres de l’équipe. En plus, Line perdra de la crédibilité en tant que gestionnaire et leader. Elle aura de la difficulté à maintenir de belles relations dans l’équipe. De plus, le message envoyé aux employés est que l’organisation n’accorde pas d’importance à la qualité des relations interpersonnelles et ne se préoccupe pas des conflits existants et par le fait même à la qualité de vie au travail de ses employés.

Une autre solution est le congédiement des employés. C’est une solution rapide, expéditive et drastique. Cette décision mettra fin au conflit interpersonnel entre Marie et Jeanne mais n’évitera aucunement qu’une telle situation se reproduise à nouveau dans l’entreprise. Ceci ne réglera pas la cause profonde du problème, mais élimera seulement deux éléments de l’équipe qui quitteront en apportant avec eux beaucoup d’expérience qui a un coût inestimable pour une entreprise. Remplacer ces deux employées impliquera de l’investissement en temps et en argent tant pour Line que pour le restant de l’équipe. Le message envoyé à l’équipe sera que l’entreprise n’a aucune tolérance et gère sans aucune considération pour son personnel. Cela pourrait créer une baisse de motivation et possiblement, à moyen terme, le départ de d’autres employés qui seraient contre cette valeur et vision de l’organisation. Donc, Burger Mart perdrait beaucoup d’expertise qu’il devrait remplacer

...

Télécharger :   txt (18.9 Kb)   pdf (65.7 Kb)   docx (20.3 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club