Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Organisation durable

Par   •  24 Février 2018  •  3 673 Mots (15 Pages)  •  62 Vues

Page 1 sur 15

...

==> s’appuie sur des élus qui sont plein de ressource.

il s’oppose au partie de masse.

2)le parti de masse= se caractérise par un nombre important d’adhérent et la recherche active de nouveau adhérent car c’est ce qui permet d’acquérir des ressource face au parti de cadre.

==> c’est la cotisation des adhérent qui constitue la ressource du parti.

Il n’est pas constitué de notable locaux, il est centralisé et hiérarchisé pour permette a cet masse d’être organisé durant le combat électoral

il désigne les partis ouvrier.

d’après lui ce sont eux les partis de masse = les partis modernes ==> partis de cadre destiné a devenir des partis de masse.

cette approche = remise en cause depuis

pour autant c’est resté une référence incontournable ==> c’est une >

on lui a rapproché une vision partiel des partis, une certaine inadéquation avec la réalité car il ce sont transformé pas tous vers les partis de masse et les partis de masse on aussi changer et ne sont pas resté comme ils étaient.

==> on a assisté d’avantage a une convergence des deux modèle plus tôt qu’a une assimilation des partis de cadre vers les partis de masse.

de nombreux auteurs = tentative pour caractériser des nouveaux type de partis pol qui ne serait ni des partis de masse et de cadre

parmi eux :

ils ont de commun cette approche scientifique du partis = dépassé l’approche droite/gauche.

-le partis stratarchique : montré que un nouveau type de partis a émerger qui est consacré exclusivement a l’efficacité électoral et qui fonctionne de manière très différencier selon les échelons local ou national

==> le partis s’efforce de s’organiser, de se structurer de manière différente voir des programme divers selon la strate à laquelle il concours.

-le partis catch all partis : (otto kirchchimer) : le catch all = partis attrape tout : il explique que le partis attrape tout = partis qu’on pourrait caractérisé comme un parti de masse mais il se distingue de celui ci par le peu d’importance accordé a l’idéologie et par le fait que ce parti vise les classe moyenne ==> de visé le plus large électorat possible ==> met les accents sur les enjeux les plus consensuel possible

pour lui il y a des partis qui se ressemble plus moins.

-le partis cartel : ils ont l’intention de caractériser la nouvelle forme de partis, ce partis cartel=

désigne les partis de gouvernement essentiellement et il se caractérise par :

-entretien lien distendu avec société civile, en revanche il a développé considérablement ces liens avec l’Etat qui finance, protège et encadre ces partis cartel.

ces partis joue, fonction de jouer une sorte d’intermédiaire entre l’Etat et la société civile.

ce rapprochement avec l’Etat= favorise les plus installé parmi les partis donc les parti de gouvernement qui tire le maximum de bénéfice avec ce lien au média par l’accès au média et par le financement de leur activité qui est une parti essentielle du parti pol.

et ce lien finis par les associé, créer une sorte d’ensemble de parti de gouvernement qui s’entende pour ce partager les ressource de l’Etat en exclure les éventuel postulant.

==> parti cartel = car il y a intérêt objectif commun entre ces partis pol.

ce modèle a subit aussi des critiques :

car on a fait valoir que les financement de l’état par les partis pol conduisait a l’éclatement de l’offre,

et on aussi fait valoir que la constitution d’un cartel et le financement de l’Etat n’était pas forcément lié.

on peux retenir que l’importance prise par les partis politique moderne qui l’une des transformation les plus importante.

4)les transformation des partis politque.

-on dit souvent que les partis= en crise.

-elle n’est que un des symptôme que de cette crise générale de la démo représentative

on constate un certains déclin du militantisme, une certaines désaffection de la pol en général ce qu’on a appelé la fin des idéologie.

les transformation de la démo contemporaine affecte le fonctionnement des parti pol

notamment la médiatisation de la vie pol, la multiplication des sondages d’opinion a affecté le rôle des partis pol.

les partis joue un rôle fondamental = vecteur des programme.

dans les démo représentative on tends vers le plus d’autonomie possible car c’est un système permet au citoyen de choisir les politiques qui vont être mené.

==> partis = élément essentiel.

kelsen dit que ce modèle des partis pol jouent un grand role car ce les vecteurs de cette prise de décisions de la part de la majorité des citoyens par la spécialisation du pouvoir lié a la médiatisation

ce que Bernard marin = appelé la démocratie du public = nouvelle de démocratie ou les partis on vus leur rôle dégraissé par le fait que les sondages compte parfois autant que les élections ==> amoindri pouvoir parti

malgré cette crise les partis reste un rouage essentiel notamment car ce sont eux qui filtre candidats programme pol.

a)le déclin de l’encrage partisan.

-traditionnellement on concéder que les partis pol sont le produit de clivage sociaux souvent ancien, que les parti on contribuer à structure et a maintenir.

les partis sont le fruit d’un clivage social notamment par le fait de cette base militante qui fournis un pouvoir de mobilisation de l’électorat engagé pour la défense

...

Télécharger :   txt (23.6 Kb)   pdf (70.7 Kb)   docx (26.9 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club