Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comptabilité, situations de contrôle de gestion.

Par   •  3 Juin 2018  •  13 883 Mots (56 Pages)  •  398 Vues

Page 1 sur 56

...

Ce métier vous est présenté dans le lien suivant :

http://www.wallfinance.com.

La mission du contrôle de gestion est de résoudre les problèmes par des décisions qui soient réalistes, optimales et pertinentes.

1.1.1 Quelles décisions ?

La variété des décisions peut être regroupée dans plusieurs domaines.

- Le domaine stratégique : ces décisions vont permettre à l’entreprise de déterminer les orientations et les objectifs. Ce domaine va s’appuyer sur une structure organisationnelle qui va non seulement octroyer des moyens et va aussi vérifier les résultats. Ces décisions sont prises à long terme et sont mûrement réfléchies avant leur mise en œuvre. Ces décisions concernent les choix d’activité, les choix des marchés et les choix des structures ; sont prises au niveau de la Direction Générale ; permettent d’assurer le développement de l’entreprise.

- Le domaine opérationnel : ces décisions permettent la mise en œuvre de la stratégie afin d’exécuter les objectifs définis par la Direction Générale et de gérer efficacement et rentablement les ressources de l’entreprise. Le contrôleur de gestion devra alors aider les managers opérationnels à prendre les décisions pertinentes en réalisant des simulations, des comptes de résultats prévisionnels par activités ou par centres. Ces décisions concernent la gestion des ressources financières et humaines pour permettre le fonctionnement de l’entreprise, sont prises par les opérationnels dans le but d’atteindre les objectifs.

1.1.2 Des choix sous contraintes ?

Le contrôle de gestion va permettre d’identifier le problème et de fixer les objectifs pour le résoudre. La résolution va alors entraîner des contraintes portant le plus souvent sur le coût à maîtriser, les délais à respecter et la qualité recherchée. Le processus se décompose en étapes comme définit ci – après :

- Constatation de l’existence d’un problème

- Identification du problème

- Collecte et traitement des informations pour la résolution

- Prise de décision

- Exécution de la décision

- Contrôle des résultats obtenus

Les décisions doivent être prises en tenant compte du contexte social et de l’environnement économique. Une décision est donc rarement optimale et émane le plus souvent d’un compromis ou d’arbitrages entre l’entreprise et ses acteurs.

1.1.3 Aider à la décision

Le rôle du contrôle de gestion est d’éclairer les décisions du dirigeant en leur fournissant des informations pertinentes pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise ou d’un service et ainsi optimiser sa rentabilité. Il faudra alors tenir compte des informations essentielles mais imparfaites en raison des environnements mouvants, d’où la mise en place de budgets, de prévisionnels, d’études de marché ou de projections avec des scénarios optimistes et pessimistes. Le but ultime est de décliner des préconisations d’actions correctives et des propositions d’amélioration.

1.2 L’identification des coûts par le processus de production

1.2.1 Le coût

Un coût est défini comme un regroupement de différentes charges provenant de la comptabilité générale. C’est donc la valeur des ressources mobilisées et identifiées pour réaliser un bien ou un service. Le calcul d’un coût est basé sur des hypothèses et des choix subjectifs ou arbitraires, notamment sur l’affectation des charges indirectes.

1.2.2 La valeur

La valeur d’un bien correspond au prix de vente payé par le client. Autant la valeur est une donnée externe qui dépend des clients et qui peut d’ailleurs être différente en fonction des clients par rapport à ses besoins, autant le coût est la résultante de la structure intrinsèque de l’entreprise et des choix des dirigeants. Cette donnée peut produire des prix de revient très différents d’une entreprise à l’autre. L’objectif du contrôle de gestion est d’adapter le coût d’un produit ou d’un service pour le rapprocher de la valeur perçue par le client afin de tenir compte du marché et de son potentiel.

1.2.3 La marge

La marge est la différence entre le chiffre d’affaires et le coût d’un produit.

Cette marge est peut être calculée soit en globalité, soit par unités. Les objets de coût sont aussi parfois des objets de marge car ils sont à la fois porteurs de coûts et de revenus.

1.2.4 Le processus de production

Le processus est un enchainement logique d’opérations afin d’aboutir à la réalisation d’un produit. Il va servir à identifier les différentes étapes de fabrication du produit ou du service car le produit va s’agrémenter à chaque étape de ressources supplémentaires (consommation de matières, salaires et charges). L’ensemble des coûts calculés jusqu’à la finalité va aboutir au coût de revient du produit vendu.

Coût de revient = coût de production des produits vendus + coût de distribution

1.3 Coût pertinent et coût spécifique

Dans la vie financière de l’entreprise, les problèmes de gestion rencontrés portent soit sur des facteurs d’ordre général : baisse du chiffre d’affaires ou particulier : baisse du chiffre d’affaires sur un produit.

Les informations chiffrées et pertinentes fournies par les contrôleurs de gestion vont permettre aux dirigeants d’identifier et de pouvoir résoudre le problème de gestion. A ce sujet, il est primordial de connaître parfaitement l’activité de l’entreprise et donc des processus de fabrication. Un coût pertinent est un coût adapté à un contexte décisionnel donc différent en fonction de la problématique rencontré.

La répartition des charges va permettre de calculer plusieurs types de coûts et de marges.

En effet, les charges peuvent être classées en deux catégories :

...

Télécharger :   txt (100.1 Kb)   pdf (189.9 Kb)   docx (88.2 Kb)  
Voir 55 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club