Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Stratégies de BLABLACAR à l'international

Par   •  16 Novembre 2017  •  1 899 Mots (8 Pages)  •  70 Vues

Page 1 sur 8

...

L’entreprise a choisi de se développer très vite à l’international, avant même de devenir rentable.

Opportunités :

Tous les pays possédant un nombre faible de voitures /1000 habitants (ex au Brésil)

& les pays où le carburant est onéreux

« Il faut que les distances à parcourir dans le pays se situent entre 200 et 400 km, il faut une bonne pénétration du mobile et il faut des incitations pour les conducteurs à partager leurs trajets. "Dixit F.Mazella.

La volonté est d’aller partout où il y a des routes et des smartphones."

«On a une direction et on la suit, martèle Frédéric Mazzella. On tient les engagements pris lors de la levée de fonds de cent millions de dollars : on a lancé l’Inde, on a renforcé notre positionnement en Europe et on vise prochainement l’Amérique latine. »

« C’est une expansion par étapes, en ouvrant notre service dans de nouveaux pays. »C’est ainsi que le fondateur et président de Blablacar expliquait ce 15 avril au magazine Décideurs le

Fidèle à sa stratégie de développement rapide à l’international

Notre stratégie à l’international repose sur les trois piliers que sont :

- l’acqui-hire, on s’arrange pour conclure un partenariat ou pour faire l'acquisition d'un bon acteur local.

Italie, Pologne

Ce sont nos investisseurs qui nous ont présentés à nos fondateurs pour la Pologne, l'Italie et la Russie

L’achat de différents covoitureurs nationaux permet de s’implanter + rapidement et de bénéficier de la connaissance culturelle & du savoir-faire des anciens employés de PODOROZHNIK pour la Russie.

Une équipe qui maîtrise les contraintes et habitudes du pays, mais est suffisamment loin du succès de Blablacar pour céder à ses sirènes. Ne reste plus au français qu’à appliquer ses méthodes pour faire croître le nombre d’utilisateurs.

"Nous traitons avec les patrons de ces entités locales que nous achetons. Ces gens sont extrêmement motivés pour développer le covoiturage dans leur pays, comme nous, explique Nicolas Brusson, cofondateur du site, en charge de l’expansion internationale. Ils deviennent des fondateurs-actionnaires. Qu’ils travaillent en Espagne, en Italie ou en Russie, ils ont intérêt à participer au développement global de Blablacar, et pas seulement à celui de leur entité. Ils restent à la tête de l’activité locale, mais nous avons tous le même bébé !"

Nous laissons les gens faire, notre déploiement se fait par capillarité. C'est déjà ce que nous faisons en Russie. L'axe Moscou-Saint-Pétersbourg est par exemple prisé car il est très cher en train.

Nous avons racheté le site de covoiturage Podorozhniki, utilisé par les Russes et les Ukrainiens, et qui dispose pour l'instant d'une petite équipe que nous allons compléter.

Jusqu'à présent, dans tous les pays où nous nous sommes implantés, acquérir un service sur place, détenu par des entrepreneurs locaux qui ont envie de développer l'activité mais manquent de moyens, s'est avéré très efficace.

Pour les entrepreneurs un gain de temps : Blablacar fournit la plate forme de covoiturage & son service support tandis que l’équipe locale prend en charge la communication et le marketing

Il y a trois grands avantages à s'implanter dans un pays grâce à des entrepreneurs locaux qui ont déjà créé sur place un site de covoiturage :

- Ce sont des gens qui savent construire quelque chose dans le pays, et ont un esprit d'autonomie et d'innovation créative dont nous avons besoin.

- Comme ils sont passionnés de covoiturage comme nous, nous savons qu'ils sont extrêmement motivés pour développer cette activité. Il n’y a pas à les convaincre de l'intérêt de ce moyen de transport.

- Comme ils ont commencé il y a plusieurs années, ils connaissent parfaitement les problématiques du covoiturage dans leur pays, la perception du covoiturage dans leur culture, les personnes importantes du secteur de la mobilité, etc.

Ainsi, nous gagnons beaucoup temps pour lancer notre service dans le pays.

Le service reste gratuit dans un 1er temps puis après avoir attiré de nombreux clients, le service devient payant.

+Rachat de son principal concurrent, carpooling.com, auquel s’adjoint celui ’Autohop, une start-up basée à Budapest qui lui ouvre un peu plus les portes du quatuor Hongrie, Roumanie, Serbie et Croatie.

- le spin off , on a en interne des personnes qui peuvent mener le lancement.

C'est le cas où un membre de l'équipe ayant cumulé une certaine expérience prend en charge le développement de l'activité dans un pays - nous avons procédé ainsi pour l'Allemagne et le Royaume-Uni.

L’Allemagne. Nous savions que ça serait difficile du fait de la concurrence et de la complexité de ce marché (peu d’acteurs francais y réussissent). La vitesse avec laquelle le service a pris et l’ampleur des retours positifs de nos membres allemands nous a surpris. C’est le pays ou nous avons la croissance la plus forte et l’usage le plus récurrent. Nous ne pensions pas faire autant et si vite.

- le local hire. on recrute une équipe sur placel (Espagne, UK)

Nous avons ouvert un bureau et lancé notre activité en Turquie en septembre ce qui demande un certain investissement marketing afin de nous faire connaître. La difficulté est qu'il faut d'abord expliquer ce qu'est le covoiturage car il n'y a pas de nom pour cela dans ce pays. En amont, il nous a fallu créer des groupes de discussion avec les conducteurs afin de comprendre leur perception du covoiturage. Ce travail préparatoire nous a permis, lors du lancement officiel, d'adopter le bon message, selon le niveau de maturité du pays. Contrairement à la France où BlaBlaCar existe historiquement par son portail Web, nous n'avons lancé qu'une application mobile en Turquie. Notre but est de nous donner une identité mobile en premier, et de ne pas la voir en complément du site Web. Sinon nous avons

...

Télécharger :   txt (12.4 Kb)   pdf (99.8 Kb)   docx (16.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club