Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Gestion des PME notions essentielles

Par   •  13 Mars 2018  •  1 924 Mots (8 Pages)  •  12 Vues

Page 1 sur 8

...

- Au niveau micro economique, la competitivite est l’aptitude d’une entreprise à occuper une position forte sur un marché.

- Au niveau marcro c est la capacite du secteur productif d’un pays a satisfaire la demande interieure et etrangere avec en arriere plan l’objectif de permettre une progression du niveau de vie des résidents du pays concerné.

On distingue la competitivité par les couts,la competitivite par les prix et la compétitivité hors prix.

Par les couts : diminution des couts de production (baisse du couts du travail ou baisse du cout des matieres premieres.)

Par les prix : Economie d’echelle, developpement du progres technique visant a realiser des gains de productivite, sous evaluation reelle d’une monnaie (cas du japon 1980-1990).

Hors prix : innovation et amelioration constante de la productivite et de la qualité.

Strategie d’innovation : se comporter en vecteur de progrès, en moteurs de creation d’idées nouvelles et la recherche d’innovation.

Strategie de technologie de l’information : Ameliorer la competitivite en appliquant ou en adoptant des nouvelles technologies pour reduire les couts.

Strategie de creneau :….. se positionner sur des marchés de plus en plus etroit

Strategie de réseau :….. participer activement à des réseaux et à cooperer avec d’autres entreprises

Strategie de grappes :…. se rallier a des regroupement geographiques d’entreprises.

Strategie d’investissement direct à l’etranger : cela depend de 3 types de facteurs. 1. L’entreprise doit etre dotee sur le marche etrangers de capacites superieures a celles des entreprises locales. 2. Les bénéfices de l’exploitation doivent exceder les choix de ceder les actifs ou de concéder l’exploitation a des entreprises etrangeres. 3. L’exploitation a l’etranger doit etre plus avantageuse.

E- Contraintes au développement des PME

Principaux obstacles au développement des PME en Haïti

- Instabilité politique

- Problème de garantie de l’investissement

- Carence de cadre juridico-légal

- Taux élevé d’intérêt

- La pression fiscale

- Accès limité au crédit institutionnel

- Manque d’accès direct aux matières premières

- Manque d’infrastructure

Difficultés des PME en Amérique Latine

- Problèmes de gestion

- Problèmes de relation de travail

- Problèmes d’accès au marché des matières premières et des intrants

- Problèmes dû aux niveaux d’opération

- Problèmes d’accès au marché des produits

- Problèmes d’étranglement financier

- Problème de coût

- Problèmes de contrôle

F- L’entrepreneur

Définition de l’entrepreneur

L’entrepreneur est quelqu’un d’impétieux,qui saisit les occasions et recherche de nouveaux défis. Il possede l’esprit d’entreprise et l’actualise en créant et en dirigeant une entreprise.

2 celebres entrepreneurs : Henry Ford et John D. Rockefeller

Deux grands types d’entrepreneurs

- L’entrepreneur PIC ( Perrenite, independace, croissance)

ils sont faiblement competitifs, l’entrpreneur PIC utilise des capitaux d’origine familiale car il craint l’endettement, de type adaptatif, et utilise un modele de gestion centralisé.

- L’entrepreneur CAP (croissance, autonomie, perennite)

Capitaux empruntes, opportuniste, gestion par délégation.

C’est un opportuniste, il joue des turbulences de l’environnement pour trouver des ocassion de lancer des affaires rentables.

Traits des entrepreneurs qui reussisent :

Confiant en soi, laborieux, visionnaires, responsables, innovateurs.

Vieille couturiere : Faible souci d’accumulation du capital, peu de gout du risque, sens peu eleve de l’innovation.

Genial Technicien : Faible souci d’accumulation du capital, gout eleve du risque, sens poussé de l’innovation.

Il ne vient pas chercher la clientele, n’a pas le sens de responsabilite, mais il a le gout du risque.

Le Rentier : Fort souci d’accumulation du capital, peu de gout du risque, sens peu eleve de l’innovation.

Les batisseurs : Fort souci d’accumulation de capital, gout eleve du risque , sens pousse de l’innovation.

Il ne se contente pas de l’autofinancement, il est intéressé a la croissance et bénéfice, il est intéressé a la satisfaction de la clientèle. Si la firme ne possède pas assez d’argent il va en chercher.

L’Occupant de la maison familliale : sens d’accumulation moyen, gout du risque mitige, sens de l’innovation moyen.

La PME peut se lancer soit dans l’industrie, soit dans l’artisanat, soit dans le commerce de gros, soit dans le commerce de detail, soit dans les services.

Il faut se demande que faire ? pourquoi le faire ?

Repondre a la 2eme question d’abord pour determiner si les consommateurs sont en mombre suffissant pour garantir l’ecoulement du produit.

Le choix du produit est determine par des facteurs :les besoins du consommateurs, la localisation, facilie d’acces, mise en marche, capacite de financement, conservation

...

Télécharger :   txt (13.8 Kb)   pdf (58.9 Kb)   docx (20 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club