Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

COM3030 Exercice 2

Par   •  8 Novembre 2018  •  1 478 Mots (6 Pages)  •  3 Vues

Page 1 sur 6

...

Schéma du processus de communication (Selon la dame de 75ans)

Idées dans ma tête : La dame croit que le Noir qui est un pauvre homme lui a pris sa soupe, car il n’est pas en mesure de s’en procurer une.

Mes filtres : Elle a un préjugé notable face au Noir qu’elle croit être un homme pauvre. Ce dernier est assis à la place qu’elle croit être la sienne avec sa soupe.

Mon message : Au lieu de le confronter, elle décide de s’asseoir avec lui et de manger dans le même bol que lui pour ne pas se laisser faire sans dire un mot.

Filtre de l’autre : Pour le Noir qui semble manger la soupe qu’il est lui-même allé chercher, il croit que la dame est dans le besoin et cela lui fait plaisir de partager le repas avec elle. Lorsqu’elle quitte, il croit avoir aidé son prochain.

Compréhension de l’autre : Comme mentionné, chacun croit que l’autre est dans le besoin et ils décident de partager le même repas pour s’aider mutuellement. Il s’agit en fait d’un malentendu puisque le bol de la dame semble être sur la table d’à côté.

L’importance de la communication non verbale (Rétroaction)

Comme mentionné au cours de cette analyse, cet aspect joue un rôle clé dans la rencontre entre les deux individus. En effet, sans que ces derniers ne se parlent, ceux-ci parviennent à se comprendre. Pour ce faire, ils utilisent des gestes simples démontrant une approbation du comportement de l’autre. Par exemple, une fois la soupe terminée, le Noir apporte deux fourchettes et en dépose une devant la dame. Sans dire un mot, celle-ci comprend qu’il désire partager son spaghetti avec elle. Lorsque le repas est terminé, ils quittent tous les deux en étant heureux. Pour sa part, le Noir croit qu’il a aidé la dame en partageant son repas et qu’il a aidé son prochain. Du côté de la dame, elle croit qu’il s’agit d’un pauvre homme qui n’a pas les moyens de subvenir à ses besoins et elle décide de partager le repas avec lui. À la fin, elle se rend compte qu’il s’agissait probablement de sa soupe à lui puisque la sienne semble être sur la table d’à côté. Il s’agit d’un phénomène de décentration qui contredit la dame dans ses premières impressions face au Noir.[3] Cela nous permet de tirer une leçon qu’il ne faut pas toujours se fier à nos premières impressions, mais bien de prendre le temps de bien analyser la situation qui nous préoccupe.

---------------------------------------------------------------

...

Télécharger :   txt (8.6 Kb)   pdf (49 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club