Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

Par   •  1 Novembre 2018  •  981 Mots (4 Pages)  •  161 Vues

Page 1 sur 4

...

occupées par l'Axe, les civils sont pris en otage contre la résistance, d'autres

sont déportés ou assassinés comme par exemple le village d'Oradour-sur-Glane.

A l'est, les soldats de l'Armée Rouge massacrent les hommes et violent les

femmes. La guerre prend une dimension idéologique primordiale.

Hitler en arrivant au pouvoir commence de suite la discrimination envers les

Juifs et met en place en 1934 une politique antisémite, mais c'est à partir de la

tentative d'invasion de l'URSS par les nazis en juin 1941, que le processus

d'extermination des Juifs et des Tziganes commence. Les Einsatzgruppen qui

sont des groupes d'intervention suivent l'avancée de l'armée allemande et

massacrent les Juifs en les fusillant en masse avant de les jeter dans les fosses

communes ou sur des bûchers : c'est la shoah par balle. En janvier 1942, la

conférence de Wannsee programme l'extermination des Juifs de toute l'Europe.

A travers celle-ci, les Juifs sont envoyés vers les camps d'extermination. Ils sont

conduits en train de bestiaux, dans des conditions déplorables. Arrivés dans le

camp, les déportés sont triés : ceux qui peuvent travailler sont rasés, tatoués et

utilisés comme main-d’œuvre travaillant dans les conditions exécrables, ils sont

maltraités, humiliés et sous-alimentés. Leur espérance de vie est de quelques

semaines ou quelques mois pour les plus forts. Le reste des déportés est conduite

dans les chambres à gaz, dans lesquelles ils meurent par asphyxie au Zyklon B.

Les corps sont ensuite brûlés dans les fours crématoires afin de ne laisser aucune

trace. Dans ce camp, un million de Juifs et 300 000 non Juifs périssent jusqu'à

sa libération par l'armée soviétique en 1945. Au total, entre 5 et 6 millions de

Juifs ont été assassinés dans les camps de la mort. L’estimation du nombre de

Tziganes exterminés varie entre 250 000 et 500 000, pour une population totale

estimée à environ 700 000 en Europe, en 1939.

La Seconde Guerre Mondiale présente un bilan abominable, beaucoup plus

élevé que la précédente. L'affrontement est mondiale et mobilise toutes les

forces matérielles et morales des peuples en guerre. La Seconde Guerre

Mondiale est bien une guerre d'anéantissement qui cherche la destruction

totale de l'ennemi. On estime le nombre de morts entre 50 et 60 millions dont

35 millions pour l'Europe. Parmi eux, plus de la moitié sont des civils, victimes

des combats, des bombardements, mais aussi des massacres et des génocides.

Un degré inconnu dans la violence de masse est atteint. L'Europe est ruinée et

les populations traumatisées par les souvenirs des bombardements, des

massacres et des exécutions. Les procès de Nuremberg et de Tokyo jugent les

criminels de guerre nazis et japonais définissant ainsi pour la première fois la

notion de crime contre l'humanité.

...

Télécharger :   txt (6.7 Kb)   pdf (48.8 Kb)   docx (15.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club