Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Martin Luther et la réforme

Par   •  25 Août 2019  •  Cours  •  592 Mots (3 Pages)  •  7 Vues

Page 1 sur 3

Prolifération du protestantisme

• Dans le Saint-Empire

o Charles Quint (Habsbourg) garant de la foi catholique

o Conversion des princes sincères ?

• Sur les 300 princes, 150 vont se convertir

• Martin va passer à sa propre doctrine

• Il va peaufiner sa doctrine protestante

• Ils vont se dissocier de l'Église catholique

• Il n'y aura plus dîme

• Chez le peuple, le paysan qui a entendu Martin sa conversion serait peut-être plus sincère

• Chez l'élite plus

 Raisons politiques ; plus de puissance et d'indépendance sur les décisions et il n'y a plus d'empereur. Il y a donc une indépendance politique

 Raisons financières : 1/3 des terres appartenait à l'Église, si je deviens protestant je peux m'approprier ces terres. Les monastères pouvaient être saisi et leurs bien et le prince incorpore ses terres et ces biens à sa richesse / puissances. On peut financer l'État et les armées de mercenaires

• Négatif : des hospices, hausse de sans-abris face à cette réforme, les communautés vont se réorganiser par la suite

o 1555 : paix de Augsbourg « la religion du prince est la religion du peuple » = Échec de Charles Quint

• Forme de compromis qu'on va imposer à l'Allemagne pour mettre fin aux guerres civiles

• Ce n'est pas de la tolérance religieuse

• Cohabitation religieuse dans un même état mais il n'y a pas de tolérance

• Pour Charles Quint c'est un échec parce que ça veut dire qu'il officialise le protestantisme (c'est l'échec de sa vie, il quitte en 1556)

• En France, cette paix va être reprise à leur manière, le problème c'est qu'il n'y a un roi donc si le roi est catholique tout le monde est catholique. Vers les années 1560, François était pas contre les réformes, mais ne voulait pas rejeter le pouvoir du pape. Les français était la seule nation à pouvoir nominer leur propre évêque. Le pape n'avait pas trop d'influence sur les affaires françaises. C'est pour ça il reste catholique. Le problème sera l'arrivée de Jean Calvin, il commencera dans les années 1540. Il va amener et changer un peu la doctrine de Luther. Quand l'autorité centrale sera plus faible, les idées protestantes recommenceront. En 1550, 10% de la population se convertira

...

Télécharger :   txt (3.7 Kb)   pdf (39.8 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club