Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Expliquer la place de la gestion des ressources humaines dans une organisation.

Par   •  1 Octobre 2017  •  2 033 Mots (9 Pages)  •  109 Vues

Page 1 sur 9

...

féminisation du marché du travail, beaucoup de femmes font le même travail que les hommes, mais dans la plupart des cas, leur rémunération est inférieure à celle des hommes. En plus, elles doivent concilier travail-famille, ce qui pourrait se ressentir par des absences ou des congés de maternité.

Les organisations doivent s’adapter à un environnement en mutation, puisque les coûts de la non-adaptation s’avèrent souvent élevés.3, les organisations doivent adapter leur gestion des ressources humaines aux transformations de l’environnement pour différentes raisons. En voici quelques-unes : demeurer compétitives et rentables, prospérer, affronter la mondialisation en créant de la richesse, garantir la survie et la longévité de l’organisation, sécuriser les emplois et en créer de nouveaux, prendre les devants et ne pas subir les changements.

Cela constitue « un défi crucial pour les organisations car l’adaptation à l’environnement est un mouvement perpétuel et multidirectionnel, marqué par des influences mutuelles »4,

_________________________________

3, 4 Relever les défis de la gestion des ressources humaines, 3è éd.

Chapitre 2, P. 31

Plusieurs acteurs rentrent en jeu à savoir, le gouvernement, les dirigeants, les cadres, les professionnels en RH, les syndicats et les employés. Voici quelques défis auxquels est confrontée la GRH : la gestion du personnel qualifié, la chasse aux talents et aux leaders, la mutation des retraités, la diversité et l’ « intergénérationnel », la conciliation travail et vie personnelle, la santé et le bien-être au travail. Pour faire face à ces défis, la GRH doit tenir compte de certaines conditions à savoir :

5 Les conditions liées aux connaissances : Il faut concevoir un système de veille stratégique qui permet de capter les signaux d’évolution de l’environnement, dresser un portail ou un bilan des ressources humaines sur une base continue.

Les conditions liées aux attitudes : S’approprier les enjeux d’adaptation, partager les lectures de l’environnement avec les grands acteurs de l’organisation.

Les conditions liées à la gestion : Faire une place importante à la gestion de projet et au facteur humain dans la gestion du changement, dépasser les énoncés généraux, traduire les stratégies d’adaptation de façon opérationnelle. Former et acquérir des compétences et des comportements afin de créer une masse critique capable de s’adapter et de changer. Communiquer la légitimité et le sens des changements requis pour s’adapter à l’environnement.

_________________________________

5 Relever les défis de la gestion des ressources humaines, 3è éd.

Chapitre 2, P. 49-50

1/Expliquez en quoi consiste une gestion prévisionnelle des ressources humaines

La gestion prévisionnelle est une approche qui consiste à prévoir et à projeter ses besoins et ses ressources sur le moyen ou le long terme. Les facteurs internes à l’organisation à considérer sont : l’analyse de l’offre de travail (ressources humaines disponibles à l’interne ou à l’externe), la prévision de l’offre interne (elle porte sur les personnes actuellement employées par l’organisation). Elle comprend les méthodes de prévision suivantes : l’inventaire des ressources humaines, le tableau de remplacement et la planification de la relève.6

Les facteurs externes sont : la prévision de l’offre externe : Si l’entreprise ne dispose pas à l’interne de ressources humaines en qualité ou en nombre suffisant, elle doit se tourner vers l’offre externe de travail. Cette prévision de l’offre à l’externe vise à sonder l’environnement externe afin de découvrir sur le marché du travail les personnes susceptibles de bien répondre aux besoins de l’entreprise. Les différents éléments ci-dessous composent la prévision de l’offre externe à sonder : l’alphabétisation, la fécondité, le système d’éducation, la participation au marché du travail, le chômage, l’immigration. 7

La méthode de prévision la plus efficiente pour moi est le tableau de remplacement, car elle s’inscrit dans une méthode de planification du remplacement des postes clés. En plus, elle examine le niveau de rendement actuel ainsi que le potentiel de chaque remplaçant pour déterminer qui peut remplacer qui au sein de la structure d’emploi. 8

La pénurie quantitative de ressources humaines est une situation qui survient lorsque l’entreprise dispose d’un nombre insuffisant de ressources humaines pour répondre à ses besoins futurs.

_________________________________

6, 7, 8 Relever les défis de la gestion des ressources humaines, 3è éd.

Chapitre 3, P. 60-61

La pénurie peut être qualitative également, dans ce cas-ci, c’est lorsque les compétences des employés sont trop élevées par rapport aux exigences des emplois. Ainsi, les solutions les plus intéressantes en cas de pénurie de main-d’œuvre sont :

La prolongation de la vie professionnelle, le rappel au travail des retraités, l’utilisation plus efficace des effectifs, le recrutement en externe, l’investigation à l’étranger, la réduction des besoins en ressources humaines.

Le surplus de main-d’œuvre est une situation qui prévaut lorsque la main-d’œuvre est trop abondante pour le volume de travail requis. Le surplus peut être quantitatif ou qualitatif.

En effet, en cas de surplus quantitatif de main-d’œuvre, les solutions qui me semblent les plus intéressantes sont : la réduction du travail et la réduction de la rentabilité, concernant la semaine réduite de travail, la durée est inférieur à la semaine normale de travail, assortie d’une réduction de salaire équivalente. Cette solution permet à l’employé de garder toujours son travail, même si son salaire est réduit. Ainsi, il pourra compenser son manque à gagner dans une autre entreprise. Cette solution est aussi bénéfique aussi bien pour l’employé que pour l’employeur, étant donné que l’entreprise comprime sa masse salariale tout en évitant les licenciements collectifs.

Il y a aussi la réduction de la rentabilité qui découle de la décision de l’entreprise de choisir une baisse de la rentabilité au lieu d’une réduction de la force de travail. Si on laisse partir les personnes-clés d’une entreprise, il est difficile de trouver des gens compétents qui

...

Télécharger :   txt (14.1 Kb)   pdf (95.2 Kb)   docx (14.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club