Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Un écrivain doit-il se mêler de politique ?

Par   •  28 Janvier 2018  •  887 Mots (4 Pages)  •  41 Vues

Page 1 sur 4

...

avant la morale. Il adopte une stratégie argumentative qui a pour but d’expliquer de façon didactique à son interlocuteur la façon dont il doit se comporter. C’est un conseil au prince pour maintenir son autorité. Machiavel lui apprend qu’il vaut mieux être craint qu’aimé car l’amour peut faire changer rapidement d’avis au peuple. Le prince doit tout faire pour défendre son état, même si ce n’est pas toujours fait de façon morale.

Les auteurs ont un rôle critique, car lus par tout le monde et dans le monde entier, d’une part grâce à la République des Lettres pendant la période de l’Humanisme au XVIème siècle, période à laquelle des grands hommes tels que Ronsard, Rabelais, Montaigne ou encore Érasme ont participé en entretenant des correspondances. De nos jours, les livres sont accessible à tous grâce par exemple à l’invention de l’imprimerie par Guttenberg en en 1540. Les livres sont donc d’autant plus lus aujourd’hui qu’il y a 5 siècles, et influent donc encore plus la population. Rabelais utilise le registre comique pour permettre au lecteur à la fois de rire et en même temps de se forger un esprit critique, en associant par exemple le personnage de Grandgousier de son œuvre intitulée Gargantua avec un personnage politique réel.

De nos jours la Loi impose à tout citoyen digne de ce nom le droit et devoir de se mêler de politique. Effectivement le combat politique de certains écrivains du mouvement humaniste a permis une ouverture. La politique doit être accessible à tout le monde. C’est à la fois un droit, le citoyen peut être élu peut élire. La politique devient aussi un devoir et chaque citoyen doit être au courant des lois et doit connaitre le fonctionnement de la politique du gouvernement auquel il appartient. Le Code Civil confirme ces principes et comporte des lois universelles.

Effectivement l’écrivain peut se mêler de politique mais ce n’est pas sa fonction principale. La littérature est un art qui peut très bien se mêler à la politique. Il ne s’agit pas d’un devoir obligatoire mais d’un choix. Encore faut-il que l’écrivain s’intéresse

...

Télécharger :   txt (5.4 Kb)   pdf (42.4 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club