Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse de Une Charogne, Baudelaire

Par   •  24 Octobre 2017  •  1 037 Mots (5 Pages)  •  224 Vues

Page 1 sur 5

...

* Métaphore v48 + parallélisme v44

Baudelaire termine son œuvre sur un ton plus léger presque humoristique. Il suggère au lecteur de ne retenir que la beauté de toute chose au delà des apparences. Mais nous remarquons un glissement du motif de l'amour à celui de la mort puisque ce sont les vers qui désormais embrasseront la femme aimée.

B. Le travail poétique

* Oxymore v13 et comparaison v14

L'ironie de Baudelaire évoque une forme particulière de la beauté de la charogne. Il associe le beau et le laid dans une même représentation ce qui reflète tout le talent du poète.

* Rythme ternaire v21-22 + voc absolu

La charogne et toutes les nouvelles parties d'elle même ne font plus qu'un. Baudelaire souligne l'harmonie belle et surprenante qui découle de ce corps en décomposition. Il use de tout son génie pour mettre en exergue son talent par l'écriture.

* Périphrase v25 + comparaison v28

Le poète déshumanise la charogne et toute l'horreur qui naît d'elle. Elle apparaît dès lors comme un doux harmonieux et agréable. La gaieté est ironiquement associée à ce monde de la décomposition. Il reprend la célébration de la musique du monde mais ici c'est celle des larves.

*Métaphore filée v29-32

Ce cadavre est désormais associé à une œuvre d'art. Œuvre de la nature, œuvre que le poète reproduit par son écriture. Il affirme ainsi la fonction de l'artiste, il recrée une réalité idéale à partir de l'ébauche que laisse le réel. Il reconstruit ce que le réel a détruit. Baudelaire rompt donc avec la tradition poétique.

* Métaphore et euphémisme v46

La déclaration d'amour à la femme est parodique. Le poète lui assène cruellement sa fin prochaine et sa décomposition.

* Antithèse v45-47

Le poète est présenté par son art comme un être supérieur ou comparable à Dieu. La réflexion sur l'art d'approfondir avec la réflexion sur la représentation du monde réel. Un poète peut il tout décrire? Baudelaire montre que la beauté en art vient du travail de métamorphose que la forme du texte fait subir au réel. Ainsi, la beauté peux naître comme ici du laid.

CONCLUSION : Le poème « Une charogne » a ainsi une valeur didactique. Baudelaire expose sa technique pour recréer la beauté à partir de la décomposition. Il explique son travail de recomposition par l'écriture et la sublimation. Baudelaire manifeste la volonté de choquer le lecteur mais aussi de faire réfléchir à sa vision. Il renouvelle le topos littéraire. Il y a donc un manifeste de modernité. Tout ce talent et cette visée didactique se retrouvent d'ailleurs dans son poème en prose « le joujou du pauvre » et s'exprime aussi dans ses appendices : « Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or. »

...

Télécharger :   txt (6.6 Kb)   pdf (72.6 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club